INSTITUT FRANÇAIS DE L'ÉDUCATION

Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil » Les formations Formations 2013-2014 Formations 2013-2014

Formations 2013-2014

Télécharger le bilan chiffré des actions de formation 2013-2014


Débuter comme enseignant : quels dilemmes ? Quelles ressources ?

  • École d'été de l'IFÉ

autorité2.jpg




Parties prenantes : Centre Alain Savary, IFÉ - ENS de Lyon

Dates : 21, 22 et 23 août 2013

Lieu : Institut français de l'Éducation
Accéder au site  NéoPass@action

Débuter comme enseignant, entrer dans le processus de professionnalisation est passionnant et complexe. Les professeurs stagiaires ont, dès la rentrée, à faire face à des situations de classe inédites, souvent très déstabilisantes. Ils doivent s'adapter, ajuster leurs façons de faire "au fil de l'eau" avec l'appui des formations qui leur sont dispensées et celui de leurs tuteurs. Des stages sont organisés dans toutes les académies au cours de la dernière semaine d'août. Les lauréats des concours ont à passer d'un statut d'étudiant à un statut de professionnel, d'enseignant : connaitre les différentes facettes du métier réel, les règles de vie et de travail dans un établissement, mettre au travail les élèves, les aider à apprendre.

 

Organiser une formation hybride

scénarios-péda 2.jpg




Parties prenantes : Centre Alain Savary, IFÉ - ENS de Lyon

Dates : 01 et 02 octobre 2013

Lieu : Institut français de l'Éducation

Programme

Ressources

A l’heure où se développe la demande institutionnelle d’organiser des parcours de formation articulant le présentiel et le à distance, la notion d’ « hybride » se substitue-t-elle à celle « d’alternance » ? A quelles conditions, pour les formateurs comme pour les stagiaires, la conception et la mise en œuvre de ce type de formation est-elle possible, utile, efficace, à la fois pour le travail en réseau et la construction de la professionnalité ? La formation articulera échanges d’expériences, construction et utilisation d’outils, points de vue théoriques.

 

Utiliser des jeux numériques pour enseigner et apprendre ; est-ce bien sérieux ?

analyse du travail1.jpg




Parties prenantes : Équipe EducTice, S2HEP, IFÉ - ENS de Lyon

Dates : 05 et 06 novembre 2013

Lieu : Institut français de l'Éducation

Programme

 

La nécessité de renouveler les démarches pédagogiques pour les adapter à la culture numérique des jeunes est de plus en plus souvent affirmée. Les tendances qui se dessinent d'un point de vue de l’innovation pédagogique portent sur le développement d’une pédagogie centrée sur l’étudiant, sur le développement du travail collaboratif et sur la prise en compte des aspects informels de l’apprentissage. Les jeux épistémiques numériques (appelés également jeux sérieux) semblent satisfaire à ces trois dimensions et sont souvent évoqués comme une alternative pédagogique plausible. Pourtant, l'adoption d'une telle approche pédagogique pose un certain nombre de questions : Quelles sont les caractéristiques d'une situation ludique ? Quelles méthodes de conception employer ? Comment intégrer un jeu sérieux dans un dispositif de formation ? Quel rôle donner à l’enseignant ou au formateur ? Comment évaluer les apprentissages ? Pour tenter de répondre à ces questions, la formation alternera des temps de présentation et des ateliers conduits par des praticiens et des chercheurs du domaine.

 

Formaterre 2013 - La Terre : un système global

Terre3.jpg





Parties prenantes : Équipe ACCES, Service UNIS de l'ENS de Lyon

Dates : 14 et 15 novembre 2013

Lieu : Institut français de l'Éducation

Programme

Ressources

L'enseignement de la géologie au collège, comme au Lycée, se heurte à deux types de difficultés ; la représentation des phénomènes que le programme aborde (déformations et mobilité des enveloppes terrestres, etc.) et l'intégration des différentes échelles d'observation (minéralogique, lithologique, formations géologiques, chaines de montagnes) dans la compréhension du système Terre. La formation est construite sur l’alternance de temps d’apports scientifiques et de réflexions pédagogiques et didactiques sur le sujet traité afin de faciliter les interactions entre les communautés de recherche et d'enseignement. Elle se déroulera sur deux journées pleines et donnera accès à une conférence grand public. Formaterre 2013 abordera, en conférence ou en atelier, les notions du programme ; tectonique des plaques, géothermie, tomographie sismiques, risques et protections … et mettra à la disposition des professeurs des outils dont l'intégration dans des séquences de classe auront pour but de faciliter l'ensemble des apprentissages.

 

Visualisation collective et interaction en classe

  • Formation à l’usage du tableau blanc interactif et du logiciel Sankoré

PUN1.jpg




Parties prenantes : Pôle de l'Ingénierie de la formation innovante de l'IFÉ-ENS de Lyon

Dates : 18 novembre 2013 (attention formation initialement prévue le 14 octobre et reportée au 18 novembre 2013)

Lieu : Institut français de l'Éducation
Accéder au site Sankoré (le portail de l'éducation numérique libre en partage)

Programme

Le développement d’usages interactifs du TBI (Tableau blanc interactif) s’appuie sur l’utilisation de logiciels adaptés aux besoins des enseignants. L’objectif de cette formation est de familiariser les formateurs et les enseignants au logiciel Sankoré, un logiciel de TNI universel en open source libre et gratuit. La session de formation proposera aux participants de comprendre les possibilités de travail collectif offertes par ce logiciel ainsi que la préparation de séquences pédagogiques à réutiliser en formation ou dans dans le cadre de la classe.

 

Les journées de formation de l'équipe ACCES

Energie1.jpg





 

Comme chaque année l'équipe ACCES propose un ensemble de formations à l'attention des professeurs en Collège et Lycée de SVT, SPC ou pluridisciplinaires (liées à la météorologie, l'astronomie). Les enseignants de l'académie de Lyon qui désirent avoir un ordre de mission doivent impérativement s’inscrire non seulement sur le serveur de l'IFÉ, mais aussi, du 27 août au 24 septembre 2013, sur le serveur du Rectorat de Lyon (GAIA).

 

L’enquête de terrain par l’anthropologie filmée

Film4.jpg





Parties prenantes : IFÉ - ENS de Lyon

Dates : du 20 au 22 novembre 2013 (formation ajournée)

Lieu : Institut français de l'Éducation

Programme

Au-delà de la simple captation vidéo, comme support de recueil de données, l’observation filmée permet de rendre compte de ce qui se joue lors d’une situation d’apprentissage ou d’une activité professionnelle, par exemple. Pour cela, il convient de se tenir au plus près des interactions sociales, en s’attachant à l’engagement des personnes dans leur activité partagée. Dès lors, il devient possible de réaliser une séquence d’observation filmée qui puisse donner à comprendre cette situation, en tant que circonstance d’échanges complexe, quand bien même il puisse s’agir d’une simple salutation ou d’un banal échange marchand. Cette formation vise à l’acquisition d’une pratique ethnographique de l’observation filmée dans le cadre théorique d’une anthropologie des transactions. Elle s’adresse à celles et ceux qui souhaitent s’initier ou se perfectionner à l’usage de la caméra lors de leurs enquêtes de terrain, mais également à tout chercheur ou praticien souhaitant approfondir sa pratique de l’enquête qualitative, en y interrogeant les conditions épistémologiques et méthodologiques. L’expérience de cette pratique ethnographique de l’observation filmée permet de mieux comprendre la relation entre enquêteur et enquêté, entre observateur et observé. Le rapport filmant-filmé, notamment, met clairement en évidence les conditions du rapport au terrain, car il en radicalise les effets. La formation se déroulera sur trois jours, répartie en neuf séances. Elle proposera un enseignement théorico-pratique, s’appuyant sur les analyses fines des exercices d’observation filmée réalisés par les stagiaires. La formation ne requiert pas de connaissances techniques préalables.

 

La discrimination à l'école, de quoi parle-t-on ?

decrochage.jpg





Parties prenantes : Centre Alain Savary, IFÉ - ENS de Lyon

Dates : 25 et 26 novembre 2013

Lieu : Institut français de l'Éducation

Programme

Ressources

Dans un contexte marqué par une évolution importante des politiques éducatives, cette formation sera l’occasion de revenir sur les questions auxquelles sont confrontés les acteurs du système éducatif français, en tension entre le principe d'égalité affichée de l'Ecole et les inégalités produites par son fonctionnement réel. La formation sera l'occasion de clarifier la notion de discrimination et de voir de quelle manière elle nous permet de regarder les inégalités scolaires. Une attention particulière sera portée sur les normes  et les processus qui peuvent différencier les élèves et produire des catégories (d'origine sociale et/ou ethno-raciale et de sexe) ainsi que sur les leviers permettant de dépasser ces obstacles.

 

Former avec Néopass@ction : quels dilemmes pour les formateurs ?

néopass4.jpg





Accéder aux ressources de la formation du mois d'octobre 2012 - site NéoPass@action

Parties prenantes : Centre Alain Savary, IFÉ - ENS de Lyon

Formation de quatre jours organisée en deux sessions de deux jours à l'Institut français de l'Éducation :

  • 27 et 28 novembre 2013 (session 1)
  • 10 et 11 avril 2014 (session 2)

Programme session 1

Programme session 2

Avec le développement des ressources mises en ligne par la plateforme NéoPass@ction, concernant l’entrée dans le métier des enseignants du premier et du second degré, se pose la question de l’utilisation de ces ressources par les formateurs. Dans un contexte où les évolutions de la formation initiale et continue questionnent les identités et les pratiques professionnelles des formateurs, cette formation s’intéressera notamment :

- au transfert des méthodologies de recherche à la formation : quelles questions vives ? Quelles hybridations ? Quelles controverses entre les différentes théories de l’activité mobilisées ?

- à la mise en œuvre concrète par les formateurs des dispositifs : quels usages des ressources ? Selon quelles ingénieries ? Avec quelles évaluations ? Avec quelle déontologie ?

Elle montrera, par exemple, comment et à quelles conditions la vidéo-formation peut s'avérer opérationnelle pour une équipe de circonscription (inspecteur et conseillers pédagogiques) qui doit notamment composer avec les tensions inhérentes à ses missions d'évaluation et de formation.

 

Enseigner la Shoah avec des témoignages audiovisuels

Yad vashem4.JPG




Parties prenantes : L’Institut français de l’Éducation de l'ENS de Lyon - l’USC Shoah Foundation

Dates : 09 et 10 décembre 2013 - 14 mai 2014

Lieu : Institut français de l'Éducation

Programme

L’Institut français de l’Éducation et l’USC Shoah Foundation proposent aux enseignants du second degré une formation de trois jours (deux jours de formation et une journée pour le suivi des projets individuels) destinée à faciliter l’utilisation des témoignages audiovisuels dans l’enseignement de la Shoah. À l’heure où disparaissent les derniers témoins, le programme favorise le recours aux outils multimédia et met l’accent sur la dimension pluridisciplinaire de cet enseignement. Cette formation tentera d’appréhender la complexité du témoignage audiovisuel en tant que source et les manières de l’utiliser dans des contextes d’apprentissage, de découvrir le rôle que cette source peut jouer dans la lutte contre les préjugés et les solutions qu’elle peut apporter dans la construction des savoirs et enfin de développer individuellement un projet éducatif multimédia.

 

La démarche d'investigation en mathématiques

  • Démarche d’étude par la recherche en école primaire, collège, lycée

maths9.jpg





Parties prenantes : IFÉ - ENS de Lyon ; UMR P3, ADEF (Apprentissage, Didactique, Évaluation, Formation)

Dates : du 13 au 16 janvier 2014

Lieu : Institut français de l'Éducation

Programme

L’arrivée dans les programmes du terme de « démarche d’investigation », à l’école primaire, au collège et en lycée professionnel s’inscrit dans une volonté institutionnelle de revalorisation de l’enseignement scientifique, dont le sens et l’intérêt échappent trop souvent à bon nombre d’élèves. Une opinion assez répandue voudrait que la démarche d'investigation se décline en une démarche expérimentale et en la résolution de problèmes par les élèves. La réalité des recherches menées par l’IFÉ montre que les choses ne sont pas si évidentes qu’il n’y paraît. Au sein de recherches actuellement menées, on élabore et teste la possibilité d’un enseignement des mathématiques basé sur une démarche grâce à laquelle les élèves apprennent, par l’étude et la recherche, certaines des notions du programme. Il s’agit, à l’école élémentaire, d’adapter et de faire passer des ingénieries didactiques sur l’entrée dans la numération et les algorithmes opératoires. Au niveau du collège et du lycée, d’initier des Parcours d'Étude et de Recherche élaborés par le réseau PERMES (Parcours d’étude et de recherche en mathématiques dans l’enseignement secondaire). Au-delà des préconisations institutionnelles, quelles ressources disponibles ou à construire pour ce type d’enseignement ? A l’opposé de l’empirie, de quels outils théoriques disposer pour cela ? Enfin, quelle formation pour un type d’enseignement nouveau qui se démarque de ce qui se fait d’ordinaire en classe ? Le stage proposera une formation aux outils nécessaires à la prise en main de propositions d’enseignement des mathématiques développées par des équipes de recherche dans l’optique d’une diffusion dans les classes. Il s’agira plus largement d’apprendre à élaborer des activités et des parcours d’étude et de recherche, appuyés sur des outils venus de la didactique afin de les observer, les analyser puis finalement les développer. La formation alternera séances plénières au sein desquels seront exposés des réalisations et des apports théoriques sur lesquels elles s’appuient, et séances de TD au cours desquelles on se familiarisera avec ce type d’enseignement.

 

Petite enfance et scolarisation : quelles questions vives ?

maternelle7.jpg





Parties prenantes : Centre Alain Savary, IFÉ - ENS de Lyon

Dates : 20 et 21 janvier 2014

Lieu : Institut français de l'Éducation

Programme

Ressources

La scolarisation des enfants jeunes est présentée par le ministère de l’Éducation Nationale comme un axe fort de sa politique pour réduire les inégalités scolaires. Mais que sait-on sur les difficultés actuelles dans la construction de ce moment charnière dans la scolarisation des élèves, et des moyens de les surmonter ? En quoi ce type de volonté politique impacte les métiers ? Quelles nouvelles collaborations sont à construire, à la fois entre professionnels et entre les savoirs de la recherche ? La formation articulera présentations de paradigmes de recherche et témoignages d’expériences concrètes.

 

Pourquoi, comment rencontrer et dialoguer avec les parents d'élèves ?

parents8.jpg




Parties prenantes : Centre Alain Savary, IFÉ - ENS de Lyon

Dates : du 27 au 29 janvier 2014

Lieu : Institut français de l'Éducation

Programme

Ressources

La rencontre entre certains parents et les professionnels de l’école ne va pas de soi. "Adopter une posture professionnelle envers les familles implique une capacité à envisager plusieurs modèles parentaux dans l’accompagnement de la scolarité des élèves" (Lahire 1995, Périer 2005 2007). La formation et les espaces professionnels s’emparent progressivement de la question : à quelles conditions un professionnel de l’école peut-il prendre en compte les « diversités parentales scolaires » pour atteindre le même but de la réussite pour tous ses élèves ? La formation sera l’occasion de présenter des initiatives concrètes, et de construire des maquettes de formations locales à mettre en œuvre sur les territoires des participants.

 

Plus de maitres que de classes en primaire : quel accompagnement pour la réussite du projet  ?

décrochage7.jpg





Parties prenantes : Centre Alain Savary, IFÉ - ENS de Lyon

Dates : 03 et 04 février 2014

Lieu : Institut français de l'Éducation

Programme

Le dispositif affiché par le ministère comme une priorité nationale est en cours de déploiement dans les départements, souvent prioritairement sur les territoires de l’Éducation Prioritaire. Il donne lieu, suivant les situations locales, à diverses modalités de mise en œuvre, accompagnées par les circonscriptions et les réseaux de formateurs selon des dispositifs très variables d’un département à l’autre. Ce séminaire, ouvert aux pilotes, inspecteurs, formateurs, coordinateurs, enseignants sera l’occasion de construire les conditions de la réussite du dispositif, en s’appuyant à la fois sur la mutualisation des expériences locales et sur l’analyse réelle du travail des enseignants dans ce nouveau contexte professionnel. Il aura aussi pour but la poursuite de la construction de ressources utiles aux formations engagées.

 

Formasciences 2014 : les énergies du futur

Energie3.jpg





Parties prenantes : Équipe ACCES de l'ENS de Lyon, en collaboration avec l'Équipe UNIS, ENS de Lyon

Responsable : Delphine Chareyron

Dates : le 06 février 2014

Lieu : Institut français de l'Éducation

Ressources

Cette formation pluridisciplinaire d'une journée est destinée à renforcer les connaissances scientifiques des enseignants sur de nouvelles sources d'énergies, fossiles ou renouvelables, comme les gaz de schistes, les biocarburants, le photovoltaïque, l'éolien, la pile à combustible. Quels sont les enjeux sociétaux, les impacts environnementaux, les aspects technologiques, les rendements, etc. Elle s'adresse aux professeurs de sciences de la Vie et de la Terre et de sciences physiques et chimiques des lycées et collèges.

 

Écrire et réécrire : une approche réflexive et collaborative sur les écrits professionnels

Ecriture3.jpg





Parties prenantes : S2HEP, EducTice, IFÉ-ENS de Lyon ; CREAD ; ESPE, Université Européenne de Bretagne ; LIRDEF, Université Paul Valéry Montpellier 3

Dates : 13 et 14 février 2014

Lieu : Institut français de l'Éducation

Programme

Dans le contexte actuel qui promeut le partage de pratiques et la diffusion des innovations pédagogiques, construire une approche réflexive et collaborative sur ses écrits professionnels peut être un atout. C’est une demande de l’institution en termes de valorisation et de mutualisation, et une nécessité dans le cadre de recherches collaboratives (par exemple dans les LéA - Lieux d’éducation associés à l’IFÉ). La formation se donne comme objectifs de permettre aux participants de saisir les enjeux de l’écriture professionnelle, de s’instrumenter pour écrire de manière réflexive, formalisée et diffusable, et ainsi de disposer de traces pour une réflexion partagée sur ses pratiques. Il s’agira de construire des compétences à l’écriture individuelle et collective, pour soi et en direction d’autrui. La formation-action permettra aux participants de se mettre en situation de formalisation individuelle et collective de description des pratiques professionnelles sur différents supports, et d’analyse de leurs productions.

 

Art et École dans l'Éducation Prioritaire

arts6.JPG





Parties prenantes : Centre Alain Savary, IFÉ - ENS de Lyon

Dates : 17 et 18 février 2014

Lieu : Institut français de l'Éducation

Programme

Ressources

La circulaire conjointe des ministères de la Culture et de l’Éducation nationale impulse une nouvelle dynamique visant « un égal accès de tous les jeunes à l'art et à la culture » par la mise en place « d’un parcours d’éducation artistique et culturelle». Comme souvent, la difficulté consiste à concilier le principe ou l’ambition générale avec la réalité qui est forcément complexe et hétérogène.  Quelles mises en œuvre sous-tend cette circulaire ? À quelles conditions les partenariats peuvent-ils  se construire et avec quelle efficacité pour les élèves qui en ont le plus besoin, en particulier dans les territoires de l’éducation prioritaire ? Quels impacts ont-ils sur les professionnalités  des enseignants et des « intervenants » ? La formation articulera présentation des nouveaux textes de référence, et alternera apports théoriques, comptes rendus d’expériences, et ateliers.

 

Immunité et vaccination

vaccination7.jpg





Parties prenantes : Équipe ACCES de l'ENS de Lyon en collaboration avec le Laboratiore de biologie moléculaire de de la cellule (LMBC) et le département de Biologie de l'ENS Lyon

Responsables : Nathalie Davoust-Nataf et Chloé Journo

Dates : 17 et 18 mars 2014

Lieu : Institut français de l'Éducation

Programme

Ressources

La parution des nouveaux programmes de terminale ainsi que la traduction du livret pédagogique "Ton étonnant système immunitaire" nous a conduits à mettre en place une formation professionnelle pour les formateurs et les enseignants du secondaire. Cette formation, fruit de la réflexion d’enseignants-chercheurs membres de l’ASSIM (association des enseignants d'immunologie), se déroulera en deux parties. La première partie, théorique, sera basée sur la description des mécanismes fondamentaux de l’immunologie nécessaires à la compréhension des nouveaux programmes. Une attention particulière sera donnée à la définition de l’inflammation, à la notion de signaux de danger, à l’activation de la réponse adaptative par les cellules de l’immunité innée ainsi qu’au principe de mémoire et de vaccination. Au cours de la seconde partie, les stagiaires participeront à des ateliers pratiques dont les contenus seront directement transposables en classe. Cette formation est ouverte aux formateurs et aux enseignants de collèges et lycées en Sciences de la Vie et de la Terre.

 

La professionnalité enseignante en lycée professionnel

  • État des lieux, interrogations et questionnements du métier

LP2.jpg







Parties prenantes : Inspection générale de l'Éducation nationale - Espé de l’académie de Lyon - CREN (université de Nantes) - Laboratoire CIRCEFT-ESCOL (université Paris 8) - Laboratoire ECP (université Lyon 2, IFÉ-ENS de Lyon, UJM Saint-Étienne) - Académie de Lyon.

Dates : du 19 au 21 mars 2014

Lieu : Institut français de l'Éducation

Programme

Ressources

Avec la mise en place, en 2009, des nouvelles modalités organisant le passage du Bac pro en trois ans et des prescriptions définissant les compétences et connaissances que les élèves doivent acquérir pour préparer leur entrée dans la vie professionnelle ou poursuivre des études supérieures, la rénovation de la voie professionnelle est actuellement en phase de consolidation. Désormais tous les bacheliers ont suivi une formation en trois ans, mais pour autant ces nouveaux programmes continuent de questionner la professionnalité des enseignants. Après avoir défini ce que recouvre le terme de « professionnalité » de façon générale et plus particulièrement en lycée professionnel, cette formation tentera d’entrevoir quels sont les éléments qui perturbent le travail réel des enseignants et leurs effets sur l’agir professionnel. À partir des différents niveaux d’analyse, macro, méso et micro (institution, établissement, classe), nous tenterons de mettre à jour les éléments qui agissent sur cette modification de la professionnalité (nouvelles modalités de rédaction des prescriptions, simulateur d’entreprise, …) et leur impact sur la construction de nouveaux gestes professionnels et la dynamique des collectifs de travail.

Accès aux ressources liées à la formation 2013

 

Piloter en Éducation Prioritaire : quelles collaborations, pour quelles priorités ?

enseignant.jpg







Parties prenantes : Centre Alain Savary, IFÉ - ENS de Lyon

Dates : du 24 au 26 mars 2014

Lieu : Institut français de l'Éducation

Programme

Ressources

Quel pilotage institutionnel au niveau académique et départemental ? Quelles sont les spécificités et les tensions du travail des pilotes en Éducation Prioritaire ? Comment s’inscrire, à chaque niveau, dans la « relance » de l’Éducation Prioritaire ? Comment concilier  logique d’établissement et logique de Réseau (entre écoles, collège voire lycées) ? Sur quelles priorités construire un pilotage partagé au niveau local ? Comment rendre efficient le travail inter-métiers ? En lien avec la politique de la Ville, quelles coopérations construire entre les institutions au niveau local, mais aussi au niveau départemental et académique ? La formation, organisée par le Centre Alain Savary, sera l’occasion de faire le point sur les différents travaux de recherche en les croisant avec les expériences de terrain. Il s’agira de dégager des pistes de réflexion et d’action pour les pilotes (correspondants académiques, IA-IPR, CAREP, DASEN, IEN, chefs d'établissements) et les métiers intermédiaires de l’Éducation Prioritaire (coordonnateurs-secrétaires du comité exécutif, conseillers pédagogiques, enseignants surnuméraires, préfets des études) au moment où vont se mettre en œuvre la refonte de la Politique de la Ville, de l'Éducation Prioritaire et des politiques d'intégration.

 

Peut-on enseigner, apprendre, (s')évaluer et (se) former par les situations en langue ?

  • La notion de situation et ses enjeux pour la didactique des langues

université2.jpg





Parties prenantes : IFÉ - ENS de Lyon - Laboratoire ICAR (CNRS - Université Lumière Lyon 2 - ENS de Lyon - IFÉ) - Association Défi-Langues

Dates : du 26 au 28 mars 2014


Lieu : Institut français de l'Éducation

Programme

Le terme situation est présent dans le discours didactique de toutes les disciplines scolaires, et particulièrement en langue : situations d'énonciation, de communication, d'apprentissage, d'évaluation, situations authentiques, artificielles, scolaires, sociales, etc. Il peut aussi entrer en concurrence avec d'autres termes, comme cadre, contexte, environnement, milieu, voire scénario, activité ou tâche. Cet inventaire, non exhaustif, est significatif de l'usage extensif du terme pour désigner de nombreux aspects des pratiques d'enseignement et de formation en langue, mais aussi de sa polysémie, voire de son ambiguïté. Une telle plasticité sémantique semble de prime abord peu compatible avec une analyse cohérente des pratiques d'enseignement, d'apprentissage, d'évaluation ou de formation, au moins tant qu'on ne "met pas un peu d'ordre" dans ces usages hétéroclites. Lorsqu'on s'y essaie, la notion apparaît au cœur de plusieurs questions cruciales pour la didactique des langues. Elle se trouve, par exemple, dans une relation d'implication mutuelle avec celle de compétences : il n'est pas de compétence dont on puisse attester l'existence autrement que par sa manifestation en situation. Inversement, les compétences ne se développent que si un sujet est confronté à des situations appropriées : la situation est donc un phénomène qu'on ne peut réduire à un simple contenant, elle est dotée d'une certaine dynamique et, potentiellement, elle constitue un instrument d'enseignement apprentissage. Cette formation traitera donc de la notion de situation à partir de cinq points de vue complémentaires : l'activité communicative, l'autonomie, l'évaluation, la situation scolaire et la formation des enseignants. Chacun de ces points est porteur d'un clivage potentiel entre types de conceptions ou de pratiques, clivage ne signifiant pas nécessairement une partition entre deux postures antagonistes.


L’histoire des disciplines dans la formation des enseignants : enjeux, objets et pratiques


langue8.jpg





Parties prenantes : SHE de l'IFÉ-ENS de Lyon

Dates : 31 mars et 1er avril 2014

Lieu : Institut français de l'Éducation

Attention formation reportée (automne 2014)

Programma

Les arrêtés du 19 avril 2013 ont renforcé la dimension professionnalisante des concours de recrutement des professeurs du premier et du second degré. Si l’histoire des disciplines n’y figure plus de manière explicite, il est en revanche demandé aux candidats d’avoir une réflexion sur « les enjeux scientifiques, didactiques, épistémologiques, culturels et sociaux » de leur champ disciplinaire. Cette formation aura pour objectifs de susciter une réflexion collective interdisciplinaire sur les enjeux d’une contribution de l’histoire des disciplines à la formation et à la professionnalisation des enseignants du premier et du second degré. Elle proposera également aux participants un cadre conceptuel et des méthodes de travail, afin de faciliter l’intégration de l’histoire des disciplines dans les cursus de formation de manière à identifier les besoins particuliers en ressources appropriées à la formation des enseignants.

 

Scénariser l’apprentissage à l’heure du web 2.0 : espaces d’activités et ressources ?

  • Vers des plateformes ouvertes de seconde génération

scénarios-péda 4.jpg




Parties prenantes : Équipe EducTice, IFÉ-ENS de Lyon et le Laboratoire Informatique de Grenoble

Dates : du 02 au 04 avril 2014

Lieu : Institut français de l'Éducation

Programme

 

Les dix dernières années ont vu l’émergence rapide de plateformes de formation proposant aux apprenants des ressources d’apprentissage venant compléter ou remplacer les modalités traditionnelles de formation dans la classe. À l’heure de la généralisation des réseaux sociaux, de l’importance croissante donnée à la dimension collaborative dans l’apprentissage, de la montée en puissance des jeux pour l’apprentissage, de l’informatique mobile, ces plateformes présentent aujourd’hui de nombreuses limites. Parmi ces limites, on peut identifier la difficulté pour un concepteur (ingénieur pédagogique, enseignant, formateur) à exprimer aisément des scénarios d’apprentissage ouverts dépassant la consommation individuelle et séquentielle de ressources. L’objet de cette formation est de faire le point sur la modélisation des scénarios en centrant le propos sur des modèles émergents plaçant les notions d’espace d’activités et de personnalisation au centre de la tâche de conception. La formation, menée par des chercheurs et des praticiens, alternera des temps de présentation, des jeux de formation et des manipulations pratiques réalisées sur une plateforme de nouvelle génération.

 

Langage, langue(s), inégalités sociales et scolaires

  • Des apports de la recherche à la formation des enseignants

apprentissages1.jpg




Parties prenantes : Centre Alain Savary, IFÉ - ENS de Lyon - ICAR (UMR 5191 ; CNRS ; Lyon 2 ; ENS Lyon)

Dates : 08 et 09 avril 2014

Lieu : Institut français de l'Éducation

Programme

Ressources

 

Comment construire une culture langagière commune qui prenne en compte la diversité des profils sociaux et des répertoires communicatifs des élèves ? Dans quels buts, à quelles conditions et selon quelles modalités ? À partir d’une large palette d’exemples de contextes, de pratiques professionnelles et de propositions didactiques, il s’agira d’examiner différentes modalités existantes d’interprétation et de prise en compte, à et par l’École, de la diversité linguistique, des normes et des variations socio-langagières. Cet examen conduira, d’une part, à mieux cerner le rôle dévolu aux langues et au langage à l’École dans la construction des différences, voire dans la production d’inégalités sociales et / ou scolaires et, d’autre part, d’envisager des pistes d’action pour que l’École contribue à réduire ces inégalités. Les apports de la recherche pour cette formation s’inscriront dans les champs des sciences du langage, de la sociologie et des sciences de l’Éducation et seront confrontés à la réalité des métiers.

 

Quand les élèves racontent l’histoire nationale : questions à l’enseignement

  • Un colloque international à l'Institut français de l'Éducation

Histoire 3.jpg





Parties prenantes : Colloque international organisé par le laboratoire Éducation, Cultures, Politiques (ECP) (Lyon 2, IFÉ-ENS de Lyon, UJM Saint-Etienne) en partenariat avec l’Institut français de l’Éducation, les universités de Barcelone, de Bourgogne, de Corse, de Genève, de Laval à Québec et de la Réunion.

Dates :19 et 20 mai 2014

Programme 

Ressources

Les enjeux autour de l'enseignement de l'Histoire constituent, pour le système éducatif, une question récurrente. Á l'heure de la refondation de l'École, une enquête auprès de plus de 6000 élèves, conduite en 2011-2012 par le laboratoire ECP (Éducation, Cultures, Politiques - Lyon 2, IFÉ-ENS de Lyon - université Jean Monnet, Saint-Étienne), en partenariat avec les universités de Corte, de Barcelone, de Québec, de Cergy Pontoise, et l'Institut Georg Eckert à Braunschweig, permet d'ouvrir une réflexion globale sur les enjeux de l'enseignement de l'Histoire à l’École primaire et dans le secondaire aujourd'hui, en France et notamment sur la question de la transmission de l'histoire nationale. Comment se fait-elle et quelle réception en ont les élèves ? Les résultats de l’enquête ouvrent sur plusieurs questions : quelle Histoire dire en classe ? Par quoi passe l’intelligibilité de l’Histoire ? Cette formation de formateurs sera organisée sur trois jours. Les deux premières journées consisteront en une participation à un colloque international qui sera l’occasion d’une présentation et d’une discussion des premiers résultats de l’enquête de manière à ouvrir une réflexion sur les enjeux pour l’enseignement de l’Histoire. La troisième journée, plus spécifiquement dédiée aux formateurs, sera tournée très explicitement, à l'aune de ces premiers résultats, sur la réflexion concernant l'enseignement et la transmission de l'Histoire à venir dans le système éducatif (programmes, didactiques, modes de transmission, …).

 

Sciences et philosophie. La raison et le réel : perspectives épistémologiques

science2.jpg





Parties prenantes : Équipe ACCES de l'ENS de Lyon

Responsable : Philippe Jeanjacquot

Dates : le 22 mai 2014

Lieu : Institut français de l'Éducation

Ressources

Cette formation s’adresse à la fois aux professeurs de sciences et de philosophie. La notion de réalité joue-t-elle un rôle dans le développement des savoirs rationnels, en particulier en mathématiques et en physique au sens large ? Les sciences permettent-elles de comprendre « la réalité », et, finalement, cette notion reste-elle pertinente épistémologiquement ? Comment a-t-on pensé et comment pense-t-on aujourd'hui, dans le champ des sciences, les rapports entre la pensée rationnelle et le réel ? L'enjeu de cette question n'est rien d'autre que l'élaboration rationnelle, scientifique et philosophique, d'un « concept de réalité » La formation se divisera en deux parties : le matin, des conférences de philosophes et de scientifiques sur leur approche du sujet seront proposées et l'après midi, un travail en atelier sur des témoignages de scientifiques et l’analyse d'un ou de plusieurs textes en commun en utilisant les TICE (avec des outils d'écriture collaboratifs du type EtherPAD ou Google doc) seront mis en place.

 

Comment soutenir et accompagner la réussite des élèves ?

  • Dispositifs, apprentissages, trajectoires

ecole13.jpg




Parties prenantes : Centre Alain Savary, IFÉ- ENS Lyon - Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances (Acsé) - Partenaires Education nationale (structures éducatives, collectivités territoriales, mouvements d’Éducation populaire ...)

Dates : 04 juin et 05 juin 2014

Lieu : Institut français de l'Éducation

Programme

Ressources 

Parmi les enjeux de la « Refondation de l’école », figure naturellement la réussite scolaire et donc celle des élèves dont la confrontation à l’école est la plus problématique : élèves des milieux populaires ou encore jeunes aux parcours chaotiques. Dans des contextes souvent difficiles et depuis plusieurs années de nombreux dispositifs et situations d’apprentissage dans la classe, ou hors de la classe, sont expérimentés afin de soutenir et favoriser leur réussite scolaire. Soutenir ? Accompagner ? Etayer ? De quoi parle-t-on ? Qu’est-ce qui soutient les élèves dans leurs apprentissages ? De quels apprentissages s’agit-il ? Qu’est ce qui fait que les élèves ne progressent pas malgré les efforts déployés par les praticiens au quotidien ? Et donc qu’est-ce qui fait réussir les élèves ? Comment les trajectoires culturelles et familiales influent-elles sur cette réussite ? La réflexion proposée articulera paradigmes de recherche et témoignages d’expériences concrètes. Elle s’appuiera notamment sur les cadres théoriques utilisés et des observations menées par une équipe de recherche engagée avec le centre Alain Savary et soutenue par l’Acsé (Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances).

 

Actions sur le document