Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Lieux d'Éducation Associés à l'IFÉ

Les Lieux d'Éducation Associés à l'IFÉ (léa-IFÉ)

Vous êtes ici : Accueil / Le réseau / Les différents LéA / Vivre l'astronomie en primaire (VIVAP)
Retour

LéA Vivre l'astronomie en primaire (VIVAP)

Académie(s) de Paris
depuis 2023
Vivre l'Astronomie en Primaire
Ecoles élémentaires S. Bolivar, A. Carrel, P. Girard, Ecoles maternelles J. Menans, Lepage (Paris 19)
LDAR, IMCCE (Observatoire de Paris / PSL)

Objet(s) d'étude

  • Objet(s) d’enseignement-apprentissage : Mathématiques, Sciences et techniques, Compétences transversales, Français, lettres, arts et culture
  • Conditions et organisations des apprentissages : Espaces et temps, Collaborations
  • Développement professionnel : Transformations professionnelles, Travail collectif

Nous questionnons l’utilisation d’un planétaire humain pour l’enseignement des sciences dans les classes primaires, afin de saisir les potentialités didactiques de cet objet, déjà
explorées dans le secondaire, de la maternelle à la fin de l’élémentaire.
Cette action de recherche est envisagée selon :
- Une perspective curriculaire : un curriculum scientifique lié au planétaire sera construit, mis en oeuvre et analysé en termes d’apprentissages pour les élèves (notamment continuités et ruptures dans les cycles 1-3).
- Une perspective de développement professionnel des enseignants sur l’intégration de la pratique de la démarche scientifique.
- Une perspective méta sur le développement professionnel des enseignants et des chercheurs, examiné au travers du processus de collaboration.

Les acteurs sont : 8 enseignants du premier degré, 7 chercheurs (5 en didactique des sciences et des mathématiques, 2 astronomes)

Recherche menée

Nous chercherons à travailler les questions suivantes :
- QR1 : comment penser un curriculum possible (Lange et Martinand, 2019) à l’échelle de l’école primaire autour du planétaire humain et des contenus didactiques en astronomie qui lui sont associés ? Cet objet didactique, adapté et exploré au cycle 4 mérite un questionnement sur la faisabilité de sa transposition dans les
classes de l’école primaire.
- QR 2 : Comment la compréhension d’une démarche en sciences par les enseignants évolue au cours de cette collaboration ?
- QR 3 : comment transposer dans les classes de primaire la démarche scientifique utilisée par des chercheurs en astronomie ? Quel est l’impact d’une collaboration entre chercheurs et enseignants sur cette transposition ? Quelles connaissances (disciplinaires, transversales) sont nécessaires aux enseignants pour mettre en oeuvre une démarche scientifique ?
- QR4 : Quels sont les apports et les difficultés de la collaboration ? Quelle est la place de chaque acteur : astronome, enseignant des 3 cycles, didacticien ? Quel sera l’impact du travail inter-cycle ?

La présence de chercheurs de l’Observatoire de Paris au sein du LéA est fondamentale pour l’exploration des questions QR2 à QR4. Il est à noter que le questionnement proposé par ce LéA est nouveau dans le premier degré avec un domaine d’apprentissage en sciences très précis (astronomie), mis en place et observé dans plusieurs cycles. Cette approche est plus classique au collège avec des enseignants spécialistes de leur discipline.


La méthodologie de collaboration doit permettre la création de ressources sur chaque cycle et l’observation de l’évolution des pratiques enseignantes. Pour cela, nous proposons une méthodologie de type “Recherche orientée par la conception” (Sanchez & Monod-Ansaldi, 2015) permettant un aller-retour entre savoir théorique (didactique et pédagogique), formation (à l’astronomie et à la démarche scientifique) et implémentation pratique.
Nous y associons une approche de type “MicroTeaching Lesson studies” (Fernandez, 2005) pour favoriser le développement professionnel par la conception commune, l’observation en classe et un retour collectif.
La première année a pour but de faire un état des lieux des pratiques actuelles des enseignants, d’initier la formation des enseignants à l’astronomie et à la démarche scientifique et enfin de proposer une première implémentation libre du planétaire dans les classes.
Les deuxième et troisième années, nourries des observations des implémentations précédentes, permettront un travail de plus en plus homogène sur les trois cycles, dans un processus itératif entre théorie et pratique

Membres de l'équipe

  • Frédéric Charles, Chercheur, LDAR
  • Soria Hamdani-Bennour, Chercheuse (doctorante), LDAR
  • Assia Nechache, Chercheuse, LDAR
  • Nicolas Rambaux, Chercheur, Observatoire de Paris / IMCCE
  • Noël Robichon, Chercheur, Observatoire de Paris
  • Emmanuel Rollinde, Chercheur, LDAR
  • Sonia Yvain-Prébisky, Chercheuse

  • Jean-Marie Bryant, Enseignant, Ecole élémentaire Simon Bolivar
  • Géraldine Cavallo, Enseignante, Ecole Maternelle Jean Menans
  • Lucile Djondo Pacham, Enseignante, Ecole élémentaire Pierre Girard
  • Sandrine Labelle, Enseignante, Ecole élémentaire Armand Carrel
  • Léonord Lagoutte, Enseignante, Ecole Elementaire Armand Carrel
  • Marie-Christine Leblond, Enseignante, Ecole maternelle Cité Lepage
  • Valérie Lozac'h Legendre, Enseignante, Ecole maternelle Cité Lepage

Correspondant·e·s

Correspondant Recherche
Rollinde, Emmanuel
Correspondant LéA
Leblond, Marie-Christine

Réseaux sociaux

Fiche LéA-Ifé

Téléchargeable