Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Les Lieux d'Éducation Associés (lea)

Vous êtes ici : Accueil / Le réseau / Anciens Léa / Écoles Moulin / Sanquer
Retour

LéA Écoles Moulin / Sanquer, Rennes (2011-2014)

Enseignement bilingue et visioconférence
CREAD

Le cadre européen commun de référence a introduit dans l’enseignement des langues une perspective actionnelle, c’est-à-dire un modèle théorique de la communication et de l’apprentissage qui conduit à considérer l’apprentissage comme le développement de l’aptitude à mobiliser des ressources à des fins d’usage social. Les nouvelles formes de correspondance scolaire rendues possibles par les systèmes de visioconférences créent, en dépassant le cadre spatial de la classe, les conditions de pratiques langagières plus authentiques et mieux finalisées. En mettant les élèves en situation de communiquer à distance en temps réel avec des partenaires étrangers, on peut faire l’hypothèse que cela leur permettra d’améliorer leurs compétences de communication orales et de construire, grâce à des contacts interculturels, une citoyenneté européenne active. Par ailleurs, on peut penser que ces nouvelles formes d’échanges auront des effets sur les formes et les contenus de l’enseignement-apprentissage des langues étrangères. Ces nouvelles modalités de communication à distance représentent donc sans conteste un enjeu prometteur pour l’enseignement-apprentissage des langues vivantes.

La recherche au sein du LéA Moulin-Sanquer a donc eu comme principal objectif d’analyser sous quelles conditions ces nouvelles situations d’apprentissage peuvent avoir des effets fructueux par rapport à des situations de communication orale plus ordinaires. Ainsi, les différentes actions menées par le groupe ont permis d’observer et analyser des séquences de classe intégrant des situations d’interactions médiées par ordinateur. Les premiers résultats ont permis de mettre en évidence l’impact du rôle et de la place du professeur sur les échanges entre les élèves et sur le potentiel acquisitionnel de ces séances.

Après une 1ère phase exploratoire, le groupe s’est centré sur la production d’ingénieries coopératives, notamment autour du jeu du Cluedo. Parallèlement à cet axe de recherche et en association avec une autre EC du CREAD, Monique Loquet, une partie de la recherche a porté sur l’enseignement d’une discipline non linguistique (DNL) en anglais. En effet, l’école Jean Moulin accueillant une section anglo-américaine, une étudiante de master 1 à Rennes 2, encadrée par M. Loquet, a étudié une série de séances lors desquelles des élèves de CE2 et CM2 étaient initiés à des pratiques chorégraphiques en anglais sous la co-responsabilité du professeur de la classe et une étudiante américaine.

Membres de l'équipe

  • BARNES Françoise
  • BARS Loïc
  • BERTIN Camille
  • BERTIN Gisèle
  • GARCON Sylvie
  • GRUSON Brigitte
  • GUILLEMOT Catherine
  • GUILLOU Carole
  • KEWARA Punwalai
  • LAHOGUE Arnaud
  • LE BIAN Philippe
  • LE HENAFF Carole
  • MORISSE Dorika
  • QUERE Nolwenn
  • ROSSI Guylaine
  • SCHEER Léna
  • TROMPETTE Karine

Voir aussi

Page sur http://python.espe-bretagne.fr

Publication : Case study investigation of CMC with young language learners.

Diffusion des travaux sur le bulletin ifé

Communication orale faite lors de la 4ème rencontre nationale : Impact des répétitions professorales sur les apprentissages des élèves en L2 lors d’une séance en visioconférence à l’école. B. Gruson. (Voir résumé et diaporama)

Démonstration faite lors de la 4ème rencontre nationale : Utilisation  de la visioconférence  et langues  vivantes  étrangères : présentation d'un parcours M@gistère produit au sein du LéA Moulin-­Sanquer (Voir résumé)