Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Lieux d'Éducation Associés à l'IFÉ

Les Lieux d'Éducation Associés à l'IFÉ (léa-IFÉ)

Vous êtes ici : Accueil / Le réseau / Anciens Léa / ENILVEA
Retour

LéA ENILVEA, Académies de Grenoble, Normandie (2019-2022)

Place et rôle des ateliers technologiques dans la pédagogie de l’enseignement agricole
AGROSUP Dijon

1/ Les mises en situation dans les ateliers

Le travail réalisé a permis de caractériser une typologie de 18 modalités d’intervention pédagogique des formateurs en atelier, dont les caractéristiques se différencient selon le niveau de maîtrise de chaque élève pour les différentes tâches. Ces modalités, combinées à un accès d’emblée aux tâches centrales des fabrications, permettent aux apprenants d’apprendre les différentes dimensions des actions à réaliser (conceptuelles, perceptivo-gestuelles, etc.) ainsi que l’organisation du travail. Les nombreux supports écrits pluri-sémiotiques (textes, tableaux, schémas, dessins, photos, etc.) sont peu utilisés comme médiation pour apprendre ou en tant qu’objets d’apprentissage. Malgré les contraintes de l’organisation du travail et des fabrications et la nécessité de gérer plusieurs publics (élèves de formation initiale, en contrat d’apprentissage, publics en insertion, adultes en reconversion), les formateurs parviennent à agir sur l’organisation du travail et sur la cadence des productions pour créer des « espaces protégés » d’apprentissage.

Par ailleurs, l’analyse des entretiens avec les étudiants montre que leur engagement est lié au sentiment qu’ils ont d’apprendre (ou non), en fonction de la présence du moniteur ou de l’autonomie qu’il leur laisse.

2/ Mettre en réflexivité les formés sur les situations vécues à l’atelier

L’observation des séances de « briefing/débriefing » confirme la difficulté des élèves à exprimer leur vécu et à en faire un objet de réflexivité, y compris avec l’utilisation d’outils d’aide à l’explicitation. Elle montre l'importance de la précision des médiations déployées par des “adultes” spécialistes du travail de fabrication (moniteurs) et/ou des contenus disciplinaires technico-scientifiques (enseignants), via le langage lors des feed-back et via d’autres outils sémiotiques (tableaux, schémas, frises, etc.). Cependant, le choix de finaliser ces débriefings en vue de la préparation des épreuves certificatives du diplôme (rapport de stage ; épreuve pratique finale) semble « tirer » le contenu des échanges vers “l’étude de systèmes techniques“ », mettant « à distance des aspects les plus concrets du travail » (Paddeu et Veneau, 2015).

3/ Evolution de la place des ateliers dans l’établissement

Des entretiens avec plusieurs acteurs et une étude bibliographique confirment que les évolutions des ateliers technologiques et de leurs usages dans l’histoire de l’ENILV dépendent de bien d’autres facteurs que les seules considérations pédagogiques : 1/ volonté d’insertion des ateliers dans les filières professionnelles locales (crédibilité technique vis-à-vis du monde professionnel, possibilités de participation aux débats de la profession, etc.) ; 2/ possibilités de recrutement de moniteurs compétents pour les faire fonctionner tout en assurant des fonctions de formation ; 3/ choix d’accueillir différents types de publics ; 4/ dimensions financières (acceptabilité des coûts pour les financeurs ; exigences de rentabilité ; …) et administratives (cahiers des charges des AOP/AOC) ; 5/ coordination fonctionnelle entre les ateliers et les différents centres constitutifs de l’établissement.

Productions du LéA

  • Métral, J.-F., Veillard, L. et Masson, C. (2021). Apprentissage du travail dans des situations hybrides en formation professionnelle. Le cas de la formation des techniciens et techniciennes en agro-alimentaire dans un atelier d’école, Éducation et socialisation, 62. https://doi.org/10.4000/edso.17319
  • Métral, J.-F. (2021). Caractériser la temporalité didactique en formation professionnelle. Education permanente, 228, 111-124.
  • Veillard, L. (2021), Mobiliser la TACD pour l’étude de situations de formation professionnelle. L’exemple d’un atelier de production et de formation dans un lycée agricole. Dans M. J. Gremmo (Dir.), Pour une reconstruction de la forme scolaire. Actes du 2ème congrès international de la TACD (vol. 8, p. 200-224). https://tacd-2021.sciencesconf.org/data/pages/TACD_2021_Actes_volume_8_final.pdf
  • Veillard, L. et Métral, J.F. (2022, juin). Les systèmes sémiotiques dans des ateliers de production de l’enseignement agricole : Quels rôles dans le potentiel d’apprentissage des situations hybrides ? [Communication]. 6èmecolloque international de didactique professionnelle, « Entre travail et formation : regards croisés sur les questions actuelles de la formation professionnelle », Université de Genève et Haute école de travail social et de la santé Lausanne, Lausanne, Suisse.
  • Masson, C., Courtin, F., Métral, J.F. & Goy, A. (2022, juin) Dispositif d’élaboration de l’expérience en formation post-bac en lycée agro-alimentaire en France. [Communication]. 6èmecolloque international de didactique professionnelle, « Entre travail et formation : regards croisés sur les questions actuelles de la formation professionnelle », Université de Genève et Haute école de travail social et de la santé Lausanne, Lausanne, Suisse.
  • Veillard, L. Métral, J.F.& Masson, C. (2022, Août). Using semiotic systems in school agri-food workshop: affordances and difficulties for teaching-learning practices. Communication au 11eme colloque international Earli SIG 14, "Learning and Professional Development", Paderborn (Allemagne), Paderborn University

Membres de l'équipe

  • Métral Jean-François (chercheur AGROSUP Dijon)
  • Masson Claire (chercheure AGROSUP Dijon)
  • Olry Paul (chercheur AGROSUP Dijon)
  • Guidoni-Stoltz Dominique (Chercheur AGROSUP Dijon)
  • Meignan Youri (chercheur AGROSUP Dijon)
  • Veillard Laurent (chercheur AGROSUP Dijon)
  • Drouet Véronique (Directrice de l'ENILV)
  • Franquelin Hugo (Directeur des ateliers de l'ENILV)
  • Dieudonné Patrice (Directeur Recherche et developpement de l'ENILV)
  • Peugnet Guillaume (responsable du CFPPA de l'ENILV)
  • Bouvier Jean Laurent (Enseignant et responsable du BTS STA voie scolaire)
  • Goy Aurélie (Enseignante et responsable du Bac Pro BIT)
  • Meynent Lionel (Technicien-formateur et Responsable de la laiterie)
  • Sachet Anaïs (Formatrice et responsable du CAP)
  • Courtin Fabien (Formateur et animateur du CdR de l'ENILV)
  • Leytier Amandine (technicienne-formatrice sur les ateliers)
  • Carrera Clément (technicien-formateur sur les ateliers)
  • Bertrand Gaëlle (formatrice en technologie laitière)
  • Benoît Laurent (directeur adjoint Lycée)
  • Hanss Alexandre (directeur des ateliers)
  • Fragnaud David (enseignant BTS STA)
  • Redon Nathalie (enseignante BTS STA)
  • Dupont Djamilia (enseignante BTS STA)
  • Guilmin Sandra (responsable chantier d'insertion)
  • Berthaud Cyrille (technicien-formateur en atelier)