Veille Ifé

Home > Bibliographic references

Bibliographie de la veille de l’Ifé

DV-137-Prive.


  • Akkari Abdeljalil & Santiago Mylene (2012). L'impact des politiques néolibérales sur l'éducation : tensions entre prise en compte des diversités et standardisation. Carrefours De L'education, n° 34, p. 77-94.
    Abstract: Cet article se penche sur deux tendances présentes dans les systèmes éducatifs contemporains mais qui sont rarement reliées. Il s’agit de la valorisation des diversités amenées par les élèves à l’école et des réformes éducatives centrées sur les résultats. Dans un premier temps, nous analyserons les raisons qui font qu’au-delà d’une valorisation rhétorique la diversité culturelle des élèves est encore considérée plus comme un problème au lieu d’une opportunité pour l’école. Dans un deuxième temps, nous examinerons la mise en œuvre par les politiques éducatives de réformes centrées sur des orientations d’inspiration néolibérale comme la privatisation, la redevabilité ou la bonne gouvernance. Enfin, nous verrons que la privatisation de l’éducation contribue à la diminution de la mixité socioculturelle dans les écoles et les classes et exclut de nombreux élèves d’une scolarité pouvant leur permettre d’avoir une mobilité sociale.

  • Allam Marie-Charlotte (2017). « Innover » au service de quelle école ? Socio-histoire des discours sur l'innovation pédagogique entre 1974 et 1984. Specificites, n° 10, p. 38-60.
    Abstract: Cet article porte sur les discours de l'innovation pédagogique dans le magazine Le Monde de l'éducation entre 1974 et 1984. Afin de révéler les cadres qui conditionnent ces discours, il s'attache aux manières de « parler », « d'écrire » et de « décrire » l'innovation pédagogique. En effet, le terme peut revêtir des significations différentes en fonction des groupes qui la portent et des contextes historiques, politiques et sociaux. Dès lors, l'attention est portée vers les logiques argumentatives des journalistes spécialisés dans l'éducation : ceux-ci participent à la construction d'une expertise dépolitisée sur les alternatives éducatives.

  • Audren Gwenaëlle (2020). L’école privée au service de l’attractivité territoriale ? Politiques scolaires et renouvellement urbain à Marseille. Cahiers De La Recherche Sur L’éDucation Et Les Savoirs, n° 19, p. 21-51.
    Abstract: Dans un contexte de globalisation et de néolibéralisation des politiques publiques, l’adoption d’un « new public management », affecte tous les domaines de la société, de l’aménagement du territoire au domaine de l’éducation. Dans le secteur éducatif, le rôle des collectivités territoriales, des institutions privées et des parents d’élèves a été renforcé, participant à la création de marchés scolaires de plus en plus compétitifs, où les établissements scolaires font désormais partie des aménités urbaines. Cet article met en évidence la façon dont l’école, et plus largement la dimension scolaire, devient un aspect essentiel de l’orientation des projets de renouvellement urbain et favorise le développement de nouveaux partenariats. Mobilisant une double méthodologie, alliant approche qualitative et quantitative, l’article montre plus précisément comment l’école devient un outil au service de la redynamisation urbaine, susceptible d’augmenter les risques de ségrégation et de renforcer les inégalités locales.


  • Avery Christopher & Pathak Parag A. (2021). The Distributional Consequences of Public School Choice. American Economic Review, vol. 111, n° 1, p. 129-52. Doi : 10.1257/aer.20151147
    Abstract: The Distributional Consequences of Public School Choice by Christopher Avery and Parag A. Pathak. Published in volume 111, issue 1, pages 129-52 of American Economic Review, January 2021, Abstract: School choice systems aspire to delink residential location and school assignments by allowing childre...

  • Azéma Ariane & Mathiot Pierrre (2019). « Mission Territoires et Réussite », Rapport de recherche rendu au ministre de l’Éducation nationale. (Rapport de recherche). Ministère de l'Education Nationale. Retrieved à l'adresse https://www.education.gouv.fr/rapport-mission-territoires-et-reussite-7577

  • Ballion Robert (1982). Les consommateurs d'école: stratégies éducatives des familles. Paris, France : Stock.
    Tags: Comparative education, Écoles privées -- France, Écoles publiques -- France, Education -- France, Enseignement -- France, Famille -- Sociologie, Famille et école -- France, LA692. .B33 1982, Liberté de l'enseignement -- France, Parents d'élèves -- France, Private schools -- France, Public schools -- France, Relations parents-enseignants, Sociologie de l'éducation.

  • Bance Philippe, Fournier Jacques & CIRIEC-France (2018). Éducation et intérêt général. Mont-Saint-Aignan, France : Presses universitaires de Rouen et du Havre.
    Abstract: Après une première partie consacrée aux origines et orientations politiques de l'éducation en France, les auteurs s'intéressent à l'organisation et à la gestion du système éducatif, avant d'étudier la place de l'école dans la lutte contre les inégalités et la préparation à la vie sociale. Ils analysent ensuite les répercussions économiques de l'éducation, avant de porter leur attention sur l'enseignement supérieur et la recherche.
    Tags: Démocratisation de l'enseignement -- France -- 1990-2020, Éducation -- Aspect économique -- France -- 1990-2020, Éducation et État -- Évaluation -- France -- 1990-2020.

  • L'anthropologie pour tous (2018). Lycée Le Corbusier: le commun à l'ouvrage. In  Philippe Bance & Jacques Fournier (Eds.), Éducation et intérêt général (p. 23-38). Mont-Saint-Aignan, France : Presses universitaires de Rouen et du Havre.
    Abstract: Après une première partie consacrée aux origines et orientations politiques de l'éducation en France, les auteurs s'intéressent à l'organisation et à la gestion du système éducatif, avant d'étudier la place de l'école dans la lutte contre les inégalités et la préparation à la vie sociale. Ils analysent ensuite les répercussions économiques de l'éducation, avant de porter leur attention sur l'enseignement supérieur et la recherche.
    Tags: Démocratisation de l'enseignement -- France -- 1990-2020, Éducation -- Aspect économique -- France -- 1990-2020, Éducation et État -- Évaluation -- France -- 1990-2020.

  • Poucet Bruno (2018). L'alternative public/privé: dualisme ou service public pluraliste. In  Philippe Bance & Jacques Fournier (Eds.), Éducation et intérêt général (p. 93-118). Mont-Saint-Aignan, France : Presses universitaires de Rouen et du Havre.
    Abstract: Après une première partie consacrée aux origines et orientations politiques de l'éducation en France, les auteurs s'intéressent à l'organisation et à la gestion du système éducatif, avant d'étudier la place de l'école dans la lutte contre les inégalités et la préparation à la vie sociale. Ils analysent ensuite les répercussions économiques de l'éducation, avant de porter leur attention sur l'enseignement supérieur et la recherche.
    Tags: Démocratisation de l'enseignement -- France -- 1990-2020, Éducation -- Aspect économique -- France -- 1990-2020, Éducation et État -- Évaluation -- France -- 1990-2020.

  • Tiran André & Cassaigne Jean (2018). Les racines de l'intérêt général et sa mise en oeuvre dans le domaine éducatif. In  Philippe Bance & Jacques Fournier (Eds.), Éducation et intérêt général (p. 23-38). Mont-Saint-Aignan, France : Presses universitaires de Rouen et du Havre.
    Abstract: Après une première partie consacrée aux origines et orientations politiques de l'éducation en France, les auteurs s'intéressent à l'organisation et à la gestion du système éducatif, avant d'étudier la place de l'école dans la lutte contre les inégalités et la préparation à la vie sociale. Ils analysent ensuite les répercussions économiques de l'éducation, avant de porter leur attention sur l'enseignement supérieur et la recherche.
    Tags: Démocratisation de l'enseignement -- France -- 1990-2020, Éducation -- Aspect économique -- France -- 1990-2020, Éducation et État -- Évaluation -- France -- 1990-2020.

  • Barrault-Stella Lorenzo (2017). De fausses adresses pour contourner la carte scolaire. Societes Contemporaines, n° 108, p. 125-154.
    Abstract: <titre>Résumé</titre>À partir d'une enquête qualitative localisée croisant entretiens répétés, observations et archives personnelles, cet article aborde les usages, par certaines fractions culturelles des classes supérieures, de fausses adresses pour contourner la carte scolaire. S'appuyant sur les sociologies du droit et de l'éducation, l'analyse revient sur les conditions sociales et contextuelles de ce type de stratégie scolaire, puis sur les ressources, les savoir-faire, les apprentissages et les démarches administratives nécessaires à la fabrique d'une fausse adresse. L'enquête apporte une contribution à l'étude des rapports ambivalents au droit et à l'État de groupes suffisamment dotés pour s'accommoder avec succès des règles juridiques.


  • Barrère Anne & Delvaux Bernard (2017). La fragmentation des systèmes scolaires nationaux à l’heure de la mondialisation. Introduction. Revue Internationale D’éDucation De Svres, n° 76, p. 39-50. Doi : 10.4000/ries.6038
    Abstract: À l’heure où l’on parle beaucoup de la mondialisation et de la force unificatrice d’organisations internationales telles que l’OCDE, n’est-il pas paradoxal d’avancer l’hypothèse d’une fragmentation des systèmes éducatifs ? Cet article et ce dossier tendent à montrer que non. Ils soutiennent que la fragmentation des systèmes scolaires nationaux – ou les freins aux processus d’unification de ces systèmes – s’expliquent par plusieurs phénomènes mondialisés. Les uns rendent difficiles les compromis nationaux autour de finalités et modèles d’éducation, tandis que d’autres favorisent des réseaux internationaux d’écoles s’écartant du modèle national. Ainsi chaque système scolaire national tend-il aujourd’hui à se fragmenter sur deux axes, l’un lié à la stratification sociale et l’autre à la différenciation des modèles et projets éducatifs. On ne peut actuellement prédire si cette fragmentation va persister et signer la fin des systèmes scolaires nationaux ou si elle débouchera sur la recomposition de systèmes unifiés.

  • Bauman Zygmunt & Rosson Christophe (2006). La vie liquide. Rodez (Parc Saint Joseph), France : Le Rouergue - Chambon.
    Tags: Célébrités, Individu et société, Modernité, Sécurité (psychologie), Société de consommation, Sociologie du quotidien.
    Note Note
    <div><span>Traduit de : "Liquid life". - </span><span class="highlight">La</span><span> couv. porte en plus : "essai"</span></div>


  • Beech Jason, Koh Aaron, Maxwell Claire, et al. (2021). ‘Cosmopolitan start-up’ capital: mobility and school choices of global middle class parents. Cambridge Journal Of Education, p. 1-15. Doi : 10.1080/0305764X.2020.1863913
    Abstract: In this paper the authors study 19 Global Middle Class (GMC) families currently residing in four global cities: Hong Kong; London; Buenos Aires; and Tel Aviv. Through qualitative in-depth interviews, they sought to gather insights about GMC parenting strategies, specifically drawing attention to the decision-making processes of school choice. To facilitate their analysis, they draw on Bourdieu’s theory on types of capital and Ben-Porath’s notion of bounded rationality. From the inductive analysis of their interview data with mobile GMC parents, they identified a subtype of cultural capital they called ‘cosmopolitan start-up capital’. The overall argument in the paper is that the accumulation of cosmopolitan start-up capital is a specific strategy guiding the GMC families’ school choice practices, set within a frame of mobilities. Given the growing number of mobile families who continuously enter and exit local education systems, focusing on this group is pertinent for policy makers and practitioners around the world.
    Tags: Bourdieu, cosmopolitan start-up capital, global middle class (GMC), mobility, School choice.


  • Bellei Cristián (2019). La privatisation par le marché dans l’éducation chilienne : concepts, politiques et conséquences. Revue Internationale D’éDucation De Svres, n° 82, p. 47-56. Doi : 10.4000/ries.9090
    Abstract: La privatisation comme politique éducative peut renvoyer à des initiatives diverses et s’appliquer à des logiques et à des objectifs différents. Cet article propose une approche conceptuelle afin d’analyser ces politiques et démontre que la privatisation dans le cadre de politiques de marché éducatif est un cas particulier. L’exemple chilien est ensuite analysé comme un exemple paradigmatique de privatisation éducative sous une logique de marché, en décrivant les politiques qui y ont été menées, leurs effets au niveau des écoles et du système éducatif, et leurs conséquences sur le choix des écoles par les familles. L’article conclut par une réflexion sur l’extrême difficulté de renverser ce processus.


  • Ben Ayed Choukri (2011). À qui profite le choix de l’école ? Changements d’établissement et destins scolaires des élèves de milieux populaires. Revue FranAise De PDagogie. Recherches En éDucation, n° 175, p. 39-57. Doi : 10.4000/rfp.3038
    Abstract: Le choix de l’école est appréhendé comme une des clés de voûte de la modernisation des systèmes éducatifs, en France comme dans d’autres pays. Cet article interroge les présupposés de ces politiques qui véhiculent l’image d’un usager stratège, libre d’opérer des choix rationnels entre des établissements eux-mêmes stimulés par l’émulation associée à la concurrence. Ces politiques suggèrent ainsi que la libéralisation de l’emprise de la sectorisation favoriserait une mobilité plus bénéfique sur le plan scolaire que l’assignation à l’établissement de secteur. À partir d’une analyse secondaire du panel 1995 de l’Éducation nationale, cet article met à l’épreuve ces arguments en confrontant choix de l’école et trajectoires scolaires. Cette analyse n’accrédite pas la thèse d’un bénéfice scolaire associé à la mobilité scolaire pour les élèves de milieux populaires, ce qui n’est pas le cas en revanche pour ceux qui sont dotés d’un fort capital économique et culturel initial. Les scolarités en dehors des établissements de secteur contribuent ainsi à un accroissement des inégalités scolaires et des écarts sociaux de réussite.
  • Ben Ayed Choukri & Butzbach Étienne (2020). Toulouse, quatre années de politique de mixité: et après ? Diversit, n° 199, p. 79-86.

  • Bertrand Julien, Coton Christel, Darmon Muriel, et al. (2016). Faire l'excellence (dossier). SociTS Contemporaines, n° 102, p. 5-102.

  • Bertrand Julien, Coton Christel & Nouiri-Mangold Sabrina (2016). Des écoles d’excellence en dehors de l’École. Societes Contemporaines, n° 102, p. 75-102.
    Abstract: L’article croise les résultats de trois recherches menées sur trois dispositifs de formation différents : le système de formation des officiers de l’armée de terre, celui des cavaliers d’entraînement et celui des footballeurs professionnels. Bien qu’ils appartiennent à des univers dissemblables, ces dispositifs ont des propriétés et fonctions communes : leurs écoles préparent toutes à un métier ou à une fonction particulière et elles sont les gardiennes sélectives de l’entrée dans des univers professionnels dits « d’exception ». À ce titre, elles constituent des terrains privilégiés pour étudier la fabrique d’excellences spécifiques. L’article montre comment ces instances édifient des hiérarchies propres sans pouvoir échapper totalement aux classements scolaires ou, pour le dire autrement, comment elles sont prises dans une double subordination, à un espace professionnel d’une part, et à l’espace scolaire d’autre part. La confrontation des études de cas révèle ainsi la nature des relations entre des systèmes de classements professionnels et scolaires, et les conditions qui sous-tendent la forme prise par l’articulation de ces ordres de légitimité.
  • Bertron Caroline (2019). L’espace des jeunes élites internationales Apprentissages et rapports à l’espace des élèves des pensionnats privés suisses. MTro.

  • Blanchard Marianne & Cayouette-Remblière Joanie (2017). Penser les inégalités scolaires :. Idees Economiques Et Sociales, n° 187, p. 6-16.
    Abstract: La question des in&#233;galit&#233;s scolaires est au c&#339;ur des travaux fondateurs de Pierre Bourdieu et Jean-Claude Passeron d&#8217;une part, de Raymond Boudon de l&#8217;autre. Si cette th&#233;matique reste aujourd&#8217;hui centrale en sociologie de l&#8217;&#233;ducation, les apports des recherches les plus r&#233;centes ne sont pas toujours connus. Les travaux pr&#233;sent&#233;s ici cherchent &#224; rendre compte des diff&#233;rentes formes d&#8217;in&#233;galit&#233;s&#160;&#8211;&#160;li&#233;es &#224; l&#8217;origine sociale, au sexe, &#224; l&#8217;histoire migratoire&#160;&#8211;&#160;qui traversent le syst&#232;me &#233;ducatif fran&#231;ais et &#224; &#233;clairer les multiples processus qui, en son sein ou dans les familles, contribuent &#224; produire ces in&#233;galit&#233;s.


  • Boboc Anca & Metzger Jean-Luc (2019). Le numérique vecteur d'un rapport instrumental aux savoirs ? Distances Et MDiations Des Savoirs. Distance And Mediation Of Knowledge, n° 28, p. . Doi : 10.4000/dms.4152
    Abstract: La « numérisation » des entreprises s’accompagne d’un système d’injonctions pour les salariés : demeurer employables, faire preuve d’autonomie et de créativité, tout en se montrant responsables. Dans ce cadre, la formation en entreprise constitue un enjeu essentiel. Mais quel peut être son apport effectif, quand elle est elle-même l’objet d’expérimentations technico-pédagogiques et que la fonction de formateur est remise en cause ? Pour répondre, nous restituons les résultats d’une recherche portant sur une formation numérisée, entièrement à distance et sans formateur. Destinée aux acteurs internes de la formation, elle vise à familiariser ces derniers aux usages pédagogiques du numérique. Pour expliquer le très fort taux d’abandon qui la caractérise, nous avons analysé le type d’intérêt qui conduit à se former et le caractère social de l’appropriation de ces savoirs. Nous montrons ainsi que la mise en œuvre de ce dispositif, d’une part, conduit les apprenants à adopter un rapport instrumental à la formation et, d’autre part, introduit une nouvelle source d’inégalité entre eux. À cette forme d’industrialisation, que nous qualifions de radicale, nous suggérons d’opposer une industrialisation réflexive où la numérisation favoriserait les démarches réflexives par lesquelles les formateurs pensent le réaménagement de leurs pratiques.

  • Boltanski Luc & Chiapello Ève (1999). Le nouvel esprit du capitalisme. Paris, France : Gallimard.
    Tags: Capitalisme -- Aspect social, Changement social, École de Francfort -- 1970-...., Gestion d'entreprise, HB501, Idéologie -- 1970-...., Libéralisme économique -- Histoire -- 1970-...., Organisation du travail, Philosophie sociale, Sociologie économique.
    Note Note
    <div><span>Autres tirages : 2000, 2001, 2002, 2004, 2005, 2007, 2010. - NRF = Nouvelle revue française</span></div>

  • Boly Barry Koumba (2019). Droit à l’éducation : mise en œuvre du droit à l’éducation et de l’objectif de développement durable 4 face à l’importance croissante des acteurs privés dans le domaine de l’éducation Rapport de la Rapporteuse spéciale sur le droit à l’éducation* (Conseil des droits de l'Homme). Genève : Assemblée générale des Nations Unies. Retrieved à l'adresse https://www.right-to-education.org/fr/resource/droit-l-ducation-mise-en-uvre-du-droit-l-ducation-et-de-l-objectif-de-d-veloppement-durable
    Abstract: Conseil des droits de l’homme Quarante et unième session

  • Bongrand Philippe (2018). Nommer et classer les familles qui instruisent hors établissement : des discours en concurrence pour l’émergence d’un « choix » légitime. Revue Francaise De Pedagogie, n° 205, p. 21-34.
    Abstract: Si nombre de t&#233;moignages illustrent la grande diversit&#233; sociologique des parents qui, en France, n&#8217;inscrivent pas leurs enfants soumis &#224; l&#8217;instruction obligatoire dans un &#233;tablissement d&#8217;enseignement, il n&#8217;existe pas de sociographie ordonnant cette diversit&#233; suivant des termes et crit&#232;res syst&#233;matiques. L&#8217;espace public est cependant riche de productions symboliques qui, pour d&#233;crire tout ou partie de cette population, en proposent des d&#233;nominations, cat&#233;gories ou figures typiques. L&#8217;article rassemble, explore et met en perspective critique un corpus composite de discours politico-administratifs, parentaux, associatifs, journalistiques ou artistiques. Ces discours mettent en circulation des termes, exemples ou typologies partiels, qui refl&#232;tent les pr&#233;occupations d&#8217;acteurs en concurrence pour peser, parfois volontairement, sur les repr&#233;sentations l&#233;gitimes de l&#8217;instruction hors &#201;cole. L&#8217;examen de ces discours montre que leur concurrence concourt &#224; constituer la non-scolarisation comme objet d&#8217;un &#171;&#160;choix&#160;&#187;, dont le principe, les termes et les formes publiques pr&#234;tent &#224; discussion.

  • Bongrand Philippe & Glasman Dominique (2018). Instruction(s) en famille. Explorations sociologiques d’un phénomène émergent. Revue Francaise De Pedagogie, n° 205, p. 5-19.

  • Bouysse Viviane (2020). Pour une École commune humaine et humanisante. Administration Education, n° 167, p. 103-108.

  • Brabant Christine (2021). Éduquer sans l’école : qui ? pourquoi ? comment ? Résultats d’enquêtes en territoires francophones. Education Et Societes, n° 45, p. 97-122.
    Abstract: L&#8217;apprentissage en famille (AEF) est en croissance dans le monde comme le corpus international de recherche sur ce th&#232;me, mais il est peu &#233;tudi&#233; en francophonie. Ce travail, appuy&#233; sur des donn&#233;es d&#8217;enqu&#234;tes au Qu&#233;bec, en Suisse romande et en France, rapporte et compare les profils des familles, les motivations parentales et leurs pratiques p&#233;dagogiques. Leurs caract&#233;ristiques sociod&#233;mographiques les distinguent peu de la population g&#233;n&#233;rale, sauf une surrepr&#233;sentation de dipl&#244;m&#233;s universitaires et de d&#233;tenteurs d&#8217;une formation ou exp&#233;rience de travail en &#233;ducation. Ces parents choisissent l&#8217;AEF pour vivre un projet &#233;ducatif en famille, par souci du bien-&#234;tre de leurs enfants, pour am&#233;liorer l&#8217;exp&#233;rience d&#8217;apprentissage et parce qu&#8217;ils critiquent le syst&#232;me d&#8217;&#233;ducation. Leurs pratiques &#233;ducatives sont diversifi&#233;es, ces familles trouvant dans l&#8217;AEF des r&#233;ponses &#224; leurs attentes et &#224; des besoins &#233;ducationnels, souvent particuliers, mettent au jour des d&#233;fis sur l&#8217;&#233;volution et la gouvernance d&#233;mocratique des syst&#232;mes &#233;ducatifs.


  • Bray Mark & Zhang Wei (2019). Une privatisation par défaut : expansion et enjeux du soutien scolaire privé en Asie. Revue Internationale D’éDucation De Svres, n° 82, p. 102-112. Doi : 10.4000/ries.9201
    Abstract: Alors que certaines formes de privatisation reflètent des décisions prises sciemment par les pouvoirs publics de transférer les équilibres du secteur public au marché, l’expansion du soutien scolaire privé transfère ces équilibres par défaut. La croissance de ce secteur constitue une réponse aux demandes des élèves et de leurs familles ; elle procède aussi d’initiatives entrepreneuriales émanant d’entreprises, d’enseignants et de prestataires informels. Du point de vue du système scolaire formel, le soutien scolaire privé n’est pas simplement une activité complémentaire qui avancerait sur des rails parallèles aux siens. En effet, le soutien scolaire influence certains pans du système éducatif dans lesquels il s’infiltre. À vrai dire, cette forme de privatisation par défaut a des conséquences profondes sur les systèmes scolaires et, au-delà, sur le développement économique et social. Cet article met certes l’accent sur l’Asie, mais les messages qu’il porte sont pertinents dans le monde entier.


  • Bunnell Tristan (2017). Le baccalauréat international. Parcours complexe d’un projet, de Sèvres à l’Équateur. Revue Internationale D’éDucation De Svres, n° 76, p. 63-72. Doi : 10.4000/ries.6055
    Abstract: Les quatre programmes du baccalauréat international (BI) de Genève sont présents dans près de 5 000 écoles à travers le monde. Pourtant, cette « expérience d’éducation internationale » dans des « écoles internationales » n’avait pas été pensée pour un développement à grande échelle, et sa survie n’avait rien d’assuré. Cet article s’intéresse à deux conférences qui ont eu lieu à Sèvres en 1967 et 1974, pendant la « première période » d’expansion, et qui ont doté le BI d’un mandat clair, afin de poursuivre sa croissance dans le monde. Le BI est ainsi entré dans l’enseignement public en Floride et en Australie du Sud, notamment, et l’Équateur possède aujourd’hui le troisième contingent d’écoles BI. Mais ce développement est aussi fait de tensions permanentes. Cet article s’intéresse notamment à la préoccupation historique d’équilibre géographique, mais également à la question d’un BI qui pourrait devenir une force clivante, luttant pour attirer l’attention des parents au sein des systèmes nationaux.
  • Butzbach Étienne (2018). Témoignage: Construire la mixité sociale à l’école à Toulouse. Diversit, n° 193, p. 67-76.


  • Charlot Bernard (2014). 40 Éducation et globalisation. In  Jacky Bellerot (Eds.), Traité des sciences et des pratiques de l’éducation. Dunod.

  • Chevaillier Thierry & Pons Xavier (2019). Les privatisations de l’éducation : formes et enjeux. Introduction. Revue Internationale D’éDucation De Svres, n° 82, p. 29-38.
    Abstract: Après avoir rappelé la problématique de ce dossier de la Revue internationale d’éducation de Sèvres et stabilisé certaines définitions, cette introduction distingue trois formes principales de privatisation à l’œuvre dans les nombreux systèmes éducatifs couverts par les contributeurs à ce numéro (Angleterre, Chili, Côte d’Ivoire, États-Unis, France, Inde, Suède, systèmes asiatiques) : une privatisation par le biais de politiques publiques spécifiques, une privatisation par le marché et une privatisation par une prise en compte croissante d’aspirations et d’intérêts individuels privés. Elle pointe ensuite les enjeux démocratiques majeurs de cette croissance protéiforme des modes de privatisation de l’école, qu’ils soient d’ordre éducatif ou politique, comme la nécessaire régulation de domaines d’activité dont l’autonomisation croissante peut s’avérer problématique.


  • Chih-Hao Chang (2019). Effects of Private Tutoring on English Performance: Evidence from Senior High Students in Taiwan. International Journal Of Educational Development, n° 68, p. 80-87. Doi : 10.1016/j.ijedudev.2019.05.003
    Abstract: Private tutoring has expanded as a global phenomenon and is receiving increasing research attention, but evaluation studies on private tutoring are lacking. By performing a control-group pretest-posttest experiment, this study examined the effectiveness of English private tutoring (EPT) on the academic performance of Taiwanese secondary school learners. One group of students (N = 100) participated in EPT for three months and was compared to a non-tutored control group (N = 100). Using national college entrance exam data gathered in 2017 and 2018 and t-tests and difference-in-differences (DID) analysis, the present study found that differences in the effect of EPT on students’ academic performance between the tutored and non-tutored groups decreased in magnitude after considering the students’ individual characteristics, family socioeconomic status, school type, and self-study practices. Among these variables, the time students spent on self-study activities had a more significant positive effect than did private tutoring. The findings from this study show that as an alternative to investing in EPT, investing time and effort in self-study activities can lead to an increase in students’ academic performance. These data from Taiwan contribute to the international analysis on private tutoring and add an important component to the broader conceptual literature.
    Tags: Aspects économiques de l'éducation.

  • Collas Thomas (2013). Le public du soutien scolaire privé. Revue Francaise De Sociologie, n° 54, p. 465-506.
    Abstract: &#192; l&#8217;appui d&#8217;une exploitation de la partie &#171;&#160;&#201;ducation et famille&#160;&#187; de l&#8217;&#171;&#160;Enqu&#234;te permanente sur les conditions de vie des m&#233;nages&#160;&#187; (EPCV, Insee, octobre&#160;2003), la demande de cours particuliers en France est &#233;tudi&#233;e en consid&#233;rant ces cours en comparaison avec deux autres formes de shadow education &#8211;&#160;soutien gratuit et aide des proches&#160;&#8211;&#160;et dans leurs relations avec les autres actes et attitudes participant au fa&#231;onnement familial des scolarit&#233;s. L&#8217;article avance tout d&#8217;abord que les cours particuliers s&#8217;inscrivent, d&#8217;une part et &#224; la diff&#233;rence du soutien gratuit, dans un halo de pratiques participant &#224; la construction familiale d&#8217;un avantage sur la sc&#232;ne scolaire, construction associ&#233;e &#224; une forte dotation en capitaux scolaire et &#233;conomique, et qu&#8217;ils participent, d&#8217;autre part et &#224; l&#8217;instar du soutien gratuit, d&#8217;un mouvement d&#8217;externalisation de l&#8217;aide &#233;troitement li&#233; &#224; la configuration du m&#233;nage. Le besoin de rem&#233;dier &#224; des difficult&#233;s scolaires per&#231;ues et les possibilit&#233;s mat&#233;rielles de recours apparaissent ensuite centraux dans la saisie des traits saillants de la population recourant aux cours particuliers.


  • Convert Bernard & Demailly Lise (2011). Chapitre 8. Internet et l'instrumentalisation du savoir scolaire et universitaire. In  Yves Dutercq (Eds.), (p. 139-145). Bruxelles : De Boeck Supérieur.

  • Courtioux Pierre & Maury Tristan-Pierre (2018). Public, privé et éducation prioritaire : une analyse comparative de la mixité sociale à l’école. Formation Emploi, n° 144, p. 133-154.
    Abstract: Sur la base d’indices de ségrégation portant sur la période 2004-2014, nous analysons le degré de mixité sociale des collèges appartenant aux secteurs privé, public hors ZEP (zone d’éducation prioritaire) et ZEP. Le secteur privé est légèrement surreprésenté parmi les établissements les plus « mixtes », ainsi qu’au sein des plus « ségrégés ». à niveau donné de mixité sociale, le secteur privé accueille relativement moins d’élèves défavorisés. Parmi les établissements les plus « ségrégés », dans les secteurs privé et public hors ZEP, il existe une tendance à l’entre-soi des élèves « très favorisés ».

  • Croguennec Yannick (2020). Les élèves du premier degré à la rentrée 2020. Note D'information De La Depp, n° 20.36, p. .
    Abstract: Ministère de l'éducation nationale À la rentrée 2020, 6,617 millions d’élèves sont scolarisés dans les écoles publiques et privées du premier degré. Du fait des évolutions démographiques, les effectifs sont en baisse par rapport à la rentrée précédente : – 86 900 élèves (soit – 1,3 %). Cette baisse est particulièrement marquée dans le préélémentaire (66 500 élèves, soit – 2,7 %) alors que l’élémentaire diminue de 0,5 % seulement (– 22 500 élèves). Les effectifs d’élèves en situation de handicap bénéficiant d’un dispositif unités localisées pour l’inclusion scolaire (ULIS) ne sont pas touchés par la baisse générale : ils sont en hausse de 4,2 % soit 2 100 élèves de plus qu’à la rentrée 2019. Trois caractéristiques de cette rentrée méritent d’être relevées : – la baisse des effectifs s’observe dans le secteur privé sous contrat comme dans le secteur public, mais le secteur privé hors contrat reste stable ; – les taux de scolarisation des enfants de 2, 3 et 4 ans diminuent ; – en éducation prioritaire, plus de 95 % des classes de CP mono-niveaux accueillent au plus 15 élèves.<br/><br/>
    Tags: DROM, FRANCE METRO.

  • Dagiral Éric (2019). Extension chiffrée du domaine du perfectionnement ? La place des technologies de quantification du soi dans les projets d’auto-optimisation des individus. Ethnologie Francaise, n° 176, p. 719-734.
    Abstract: Cet article analyse les usages contemporains des technologies numériques de quantification lorsqu’elles sont employées dans le but d’optimiser différentes facettes de l’existence des individus. Appuyé sur une enquête des pratiques émergentes du Quantified Self d’une vingtaine de cadres américains et français, il étudie la place des chiffres et la mesure des activités parmi les projets d’auto-optimisation du soi. Il montre que ce travail de perfectionnement, parce qu’il s’efforce d’articuler des objectifs et des valeurs, rend délicate et souvent épuisante l’entreprise de perfectionnement par les chiffres – ces derniers occupant en conséquence une place limitée. Il met également en évidence combien ces pratiques, à l’interface de la vie professionnelle, familiale, amicale et personnelle, attestent de l’intensification du souci de soi et des pratiques d’auto-contrôle des cadres en matière d’hygiène, de santé et de « bien-être », lesquels se positionnent en garants de ce nouvel équilibre général.

  • Darmon Muriel (2012). Sélectionner, élire, prédire : le recrutement des classes préparatoires. Societes Contemporaines, n° 86, p. 5-29.
    Abstract: <titre>R&#233;sum&#233;</titre>&#192; partir d'une enqu&#234;te par observation et entretiens portant sur des classes pr&#233;paratoires scientifiques et &#233;conomiques du lyc&#233;e L*, l'article propose une analyse sociologique des proc&#233;dures et processus d'admission en classe pr&#233;paratoire, et notamment des cat&#233;gories de l'entendement professoral qui s'y manifestent. Il &#233;voque dans un premier temps comment elles s'inscrivent dans un contexte politique et professionnel particulier, celui d'une &#171;&#160;politisation&#160;&#187; de la question des classes pr&#233;paratoires, qui joue comme contrainte, historiquement situ&#233;e, dans leur &#233;nonciation. Il montre ensuite comment elles prennent place dans des luttes de classements entre enseignants (&#224; travers le couple cat&#233;goriel central du &#171;&#160;travail&#160;&#187; et du &#171;&#160;niveau&#160;&#187;) et comment elles m&#234;lent &#233;valuation et pr&#233;diction des dispositions &#233;tudiantes &#224; travers la qu&#234;te de &#171;&#160;l'&#233;nergie scolaire&#160;&#187; des candidats.

  • Darmon Muriel & Schotté Manuel (2016). Classer des élèves, classer des coureurs. Societes Contemporaines, n° 102, p. 45-73.
    Abstract: Les institutions d’excellence sont des institutions classantes. Cet article est consacré à l’analyse du fonctionnement et des effets de cette activité classificatrice dans deux institutions où elle prend une place particulièrement importante, les classes préparatoires scientifiques en France et le centre national de formation des coureurs à pied au Maroc. L’article met en lumière la force des classements officiels et leur emprise sur le quotidien institutionnel. Il montre aussi que ces derniers, loin de s’imposer mécaniquement, peuvent être mis à distance voire concurrencés par d’autres classements.

  • Daspet Sandy (2014). L’émergence des écoles privées confessionnelles musulmanes en France (Mastere de sciences de l'éducation). Université de Bordeaux.

  • Daviet Barbara (2016). Repenser le principe d'éducation comme bien public. Paris : UNESCO. Retrieved à l'adresse https://unesdoc.unesco.org/ark:/48223/pf0000245306_fre

  • Dieusaert Pascal, George Estelle & Tilly Marina (2020). Les élèves du second degré à la rentrée 2020. Note D'information De La Depp, n° 20.37, p. .
    Abstract: Pascal Dieusaert, Estelle George, Marina Tilly À la rentrée 2020, les établissements publics et privés du second degré accueillent 5,686 millions d’élèves, soit 9 400 de plus qu’en 2019 (+ 0,2 %).

  • Dubet François & Pellet Sandra (2012). 8. Le rôle de consommateur des parents d'élèves dans le « marché scolaire ». Regards Croises Sur L'economie, n° 12, p. 133-142.

  • Duru-Bellat Marie (2006). L'inflation scolaire: les désillusions de la méritocratie. Paris, France : Seuil.
    Abstract: L'auteure met à mal le préjugé selon lequel la durée des études influerait sur la reconnaissance sociale et permettrait de mieux s'adapter au monde du travail. Elle montre que l'accumulation du capital scolaire est aujourd'hui de moins en moins efficace et propose une nouvelle philosophie politique de l'éducation
    Tags: Diplômes -- Utilisation, Éducation -- Finalités, Éducation et emploi, Industrie et éducation, Jeunesse -- Travail, Orientation des étudiants, Orientation scolaire, Sociologie de l'éducation.


  • Duru-Bellat Marie & Brinbaum Yaël (2009). Les sentiments de justice à et sur l'école. In  Marie Duru-Bellat (Eds.), Chapitre 7. La méritocratie scolaire, une idéologie partagée ?. De Boeck Supérieur.

  • Dutercq Yves (2011). Où va l'éducation entre public et privé ?. Bruxelles, Belgique : De Boeck université.
    Abstract: Analyse comment les concepts de public et de privé sont utilisés dans la pratique, travaillés, réinterprétés, etc., ainsi que l'expansion de la privatisation et la marchandisation de l'éducation.
    Tags: Éducation -- Aspect économique -- France -- 1990-2020, Éducation -- Planification -- France -- 1990-2020, Éducation et État -- France -- 1990-2020, Politique et éducation -- France -- 1990-2020.


  • Dutercq Yves (2011). Chapitre 5. L'excellence est-elle en France à la portée de tous les étudiants ? Le recours à l'offre marchande d'éducation chez les élèves des classes préparatoires aux grandes écoles. In  Yves Dutercq (Eds.), Où va l'éducation entre public et privé ? (p. 87-103). Bruxelles : De Boeck Supérieur.

  • Dutercq Yves, Michaut Christophe & Troger Vincent (2018). Éducation à l'orientation: comment construire un parcours d'orientation tout au long de la scolarité ? (CONFÉRENCE DE COMPARAISONS INTERNATIONALES). CNESCO. Retrieved à l'adresse http://www.cnesco.fr/wp-content/uploads/2018/12/181211_Cnesco_orientation_Dutercq_Michaut_Troger_.pdf

0 | 50 | 100

--- Export the selection using the format