Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Les Lieux d'Éducation Associés (lea)

Vous êtes ici : Accueil / Productions / Publications scientifiques / Articles scientifiques sur les recherches collaboratives

Articles scientifiques sur les recherches collaboratives

Davis, B. (2005). Trois attitudes dans la recherche en éducation : autour de "l’explicite", de "l’implicite" et de la "complicité". Revues des sciences de l'éducation, vol 31, n°2, p. 397-416.

Dans une étude de cas portant sur une recherche collaborative réalisée avec des enseignants d’une école secondaire au Québec, les auteurs envisagent trois attitudes de la recherche en éducation: observation, interprétation et participation. Ces trois attitudes  décrites comme interreliées et imbriquées, se distinguent par leurs préoccupations premières relativement à certains aspects touchant aux savoirs et à leur appropriation et qui sont de l’ordre de « l’explicite », de « l’implicite » et de la « complicité ».

Télécharger l'article

Desgagné, S. (1997). Le concept de recherche collaborative: l'idée d'un rapprochement entre chercheurs universitaires et praticiens enseignants. Revue des sciences de l'éducation, vol 31, n°2, p371-393.

Dans cet article, Serge Desgagné pose les bases conceptuelles de l'approche collaborative de la recherche en éducation réunissant chercheurs universitaires et praticiens enseignants autour d'un questionnement lié à l'exercice de la pratique. Pour lui, l'approche collaborative suppose une démarche de coconstruction entre les partenaires concernés. Elle joue à la fois, sur le registre de la production de connaissances et sur le registre du développement professionnel des praticiens et elle contribue au rapprochement, voire à la médiation entre communauté de recherche et communauté de pratique.

Télécharger l'article

Desgagné, S., & Bednarz, N. (2005). Médiation entre recherche et pratique en éducation: faire de la recherche "avec" plutôt que "sur" les praticiens. Revue des sciences de l'éducation, vol 31, n°2, p.245-258.

Dans cette introduction au dossier "Médiation entre recherche et pratique en éducation" de la Revue des sciences de l'éducation, revue canadienne francophone, Serge Desgagné et Nadine Bednarz envisagent les questions posées par la recherche participative impliquant des enseignants dans les projets de recherche en éducation.

Télécharger l'article

Gueudet, G., & Trouche, L. (2009). Conceptions et usages de ressources pour et par les professeurs, développement associatif et développement professionnel. Les dossiers de l'ingénierie éducative, 65, 76-80.

Dans une étude portant sur trois associations :  les Clionautes, Sésamath et WebLettres, les auteurs de cet article examinent la nature des collectifs impliqués, la conception de ressources, les liens entre conception et usages de ressources ainsi que le développement professionnel des enseignants membres de ces associations.

Télécharger l'article

Laflotte, L. & Loisy, C. (2014). Soutenir une dynamique de changement dans les pratiques collaboratives : les lieux d'éducation associés à ll'institut français de l'éducation. Revue des Sciences de l'éducation, 40, n°3, 557- 577.

L'article interroge les pratiques collaboratives et la continuité entre recherche et pratiques, deux attentes du ministère de l'éducation en France, dans le contexte de la mise en place des LéA.

 

Lechopier, N. (2013). Recherches participatives et partage de résultats scientifiques. Quels enjeux ? Bulletin recherche IFE n°20, mai 2013, p. 5-7.

Il est peu contestable qu'à l'échelle des projets de recherche et dans les secteurs des sciences sociales, de la santé ou de l'éducation, le partage des rôles entre chercheurs, acteurs, usagers, décideurs soit aujourd'hui en reconfiguration. L'un des signes de cela est la visibilité croissante des recherches participatives ; un autre signe est la prise en compte de plus en plus explicite dans les milieux de recherche de la problématique du partage des résultats. Cet article traite de ces deux problématiques qui touchent aux relations entre recherche et pratique, et en souligne certains enjeux éthiques et épistémologiques.

Télécharger l'article

Sensevy, G. (2010). Notes sur la notion de geste d'enseignement, Travail et formation en éducation, 5.

Ce texte présente notamment, en substance, un dispositif de travail collectif, regroupant professeurs et chercheurs. Il montre comment de tels dispositifs nécessitent une attention particulière aux aspects suivants : le travail, par le collectif, du savoir en soi, dans l’élaboration d’un rapport de première main à la connaissance ; le rôle du langage et des outils sémiotiques dans la production des gestes et dans la relation gestes/dispositifs ; le fait qu’un geste d’enseignement, dans cette perspective, ne constitue que la partie « émergée » du processus d’enseignement.

Consulter l'article

 Sensevy, G. (2011). La didactique et le renouveau de l'école, in G. Sensevy, Le sens du savoir (pp. 670-703), Bruxelles: De Boeck.

Ce texte constitue le chapitre Onze du Sens du Savoir et s'attache en particulier à examiner certaines des relations entre la production d'ingénieries coopératives, la recherche en éducation, et la formation des professeurs, dans la perspective d'une reconstruction de la forme scolaire.

Télécharger le chapitre

Strathern, M. (2005). Experiments in interdisciplinarity. Social Anthropology, 13, 1, 75-90.

Cet article traite de la question de l'interdisciplinarité dans le contexte de la dissémination des savoirs et des enjeux de transférabilité des connaissances. Il apporte un regard ethnographique et une analyse critique sur un processus qui vise à mettre en place des formes de collaboration et d'innovations permettant à des savoirs issus d'un contexte spécifique (celui de la génétique) d'être ré-appropriés et disséminés au sein de la société.

Télécharger l'article

Vinatier, I. (2013). Fondements paradigmatiques d’une recherche collaborative avec des formateurs de terrain. Notes du CREN, 13.

Dans cet article, Isabelle Vinatier (2013) rend compte d'une recherche longitudinale qui vise à comprendre ce que les professeurs peuvent apprendre, dans le temps, de l'analyse de leur propre activité. Reprenant à son compte la double dimension de l'activité - une activité productive et une activité constructive - décrite par Samurçay & Rabardel (2004), elle présente, étude empirique à l'appui, un dispositif de co-explicitation mis en œuvre au sein d'une recherche collaborative et montre comment le passage par la verbalisation peut constituer, au sein d'un collectif, un objet de développement professionnel.

Consulter l'article