Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Les Lieux d'Éducation Associés (lea)

Vous êtes ici : Accueil / Le réseau / Les différents LéA / Réseau REP+ Saint-Exupéry - Mulhouse
Retour

LéA Réseau REP+ Saint-Exupéry - Mulhouse, Strasbourg

depuis 2018
La psychologie et les neurosciences cognitives au service de l’apprentissage et de la performance des élèves
LISEC EA 2310
Thématique(s) Ifé : Les ressources pour apprendre et faire apprendre

Le collège Saint–Exupéry est reconnu au sein de l’académie de Strasbourg en tant qu’établissement pilote dans les projets innovants et les projets d’expérimentation. Le collège a été classé dans le top 100 des établissements innovants durant l’année scolaire 2015, classement établi par l’Expérithèque. Le collège a déposé près de 20 projets innovants ou expérimentaux depuis 2010 auprès du Rectorat de Strasbourg. Cette année 6 projets sont encore en cours (évaluation par curseur/îlots bonifiés/semaine EPI/tablettes numériques individuelles pour tous les élèves…), auxquels il faut ajouter 3 projets innovants lancés l’année dernière (évaluation par compétences en 6ème et en 5ème, semestrialisation de l’année scolaire, contractualisation de l’orientation pour les élèves de 3ème).

Ces projets ont favorisé le rayonnement du collège qui lui a permis de changer radicalement son image auprès des parents, des élèves et de l’institution.

A la rentrée 2016, une réflexion pour l'élaboration et l'utilisation de nouvelles pratiques pédagogiques a été menée. Elle est venue du constat qu'une grande majorité des élèves du collège ont des difficultés à acquérir des connaissances de façon durable. Dans le contexte, nouveau à l’époque, de la réforme du collège et de l'organisation des programmes par cycles, cette problématique semblait particulièrement pertinente.

 

Recherche menée

Ce projet a pour objectif de définir de nouvelles pratiques enseignantes à partir des données théoriques et empiriques en psychologie et neurosciences cognitives, et de tester leur application sur les apprentissages, la mémorisation, les performances et croyances des élèves ainsi que les croyances des enseignants en la matière.

 

Un partenariat a alors été mis en place entre des enseignants du collège et des enseignants-chercheurs dès janvier 2017, sous la forme de conférences et de réunions de travail dans le cadre d’un projet innovant.

A l’issue d'une première phase phase de réflexion, un projet de recherche et son protocole de mise en œuvre ont été définis en juillet 2017. Cela a donné lieu à une première série d’expérimentations et de mises en situation entre septembre 2017 et avril 2018 auprès d’élèves de l’enseignement ordinaire et de SEGPA (Section d’Enseignement Général et Professionnel Adapté).

 

Les résultats obtenus au cours de cette première année d’expérimentation étant très prometteurs, de nouveaux protocoles ont été élaborés pour cette année, et un nombre plus grand d’enseignants et d’élèves ont pu y être intégrés. Ainsi, l'objectif est de comparer l'efficacité de 2 pratiques pédagogiques sur la mémorisation de connaissances par les élèves. L'une de ces pratiques est le testing, qui correspond à des questions rapides posées à l'oral aux élèves à la fin d'une séance, et l'autre est le résumé, qui correspond au bilan oral fait par le professeur en fin de séance. La différence entre les 2 est donc le niveau d'implication des élèves : dans un cas, ils sont actifs (testing), dans l'autre ils sont plus passifs (résumé).

 Ce projet sera mené dans plusieurs disciplines et plusieurs niveaux de classes :

  - Histoire-géographie en 6ème ordinaire et 6ème, 5ème et 3ème SEGPA

  - SVT en 4ème et 3ème ordinaire

  - Allemand en 5ème SEGPA

 

Afin d'évaluer l'acquisition des connaissances par les élèves, ces derniers sont testés avant d’avoir assisté à la séquence de cours, puis après. Pour éviter tout biais dû à l’enseignant en charge de la classe, les sujets d’évaluations sont élaborés par des enseignants, formateurs à l’ESPE, externes au collège. De plus, les séances d’évaluation sont encadrées par des étudiants, ou des assistants d’éducations du collège. Le respect de ce protocole strict est indispensable pour s’assurer une fiabilité maximale des résultats de l’expérimentation.

Membres de l'équipe

  • Mme Christèle Chenillat - Professeur d'histoire-géographie
  • M. Philippe Fostier - Professeur en SEGPA
  • M. Olivier Golly - Professeur d'histoire-géographie
  • Mme Marie Keiling - Professeure de SVT
  • Mme Annick Laurençot - Professeure en SEGPA
  • Mme Stéphanie Müller-Siemoneit - Professeure d'allemand
  • Mme Manon Rost - Professeure en SEGPA
  • Mme Véronique Seewald - Professeure en SEGPA
  • M. Alexandre Zeitler - Professeur de SVT

  • M. Julien Baudry - Professeur de SVT, formateur ESPE, référent SVT pour l'expérimentation
  • M. Jean-François Tavernier - Professeur d'histoire-géographie, formateur ESPE, référent histoire-géographie pour l'expérimentation

  • Mme Nadège Doignon-Camus - Maîtresse de conférence en psychologie cognitive
  • Mme Nathalie Gavens - Maîtresse de conférence en psychologie de l'éducation
  • Mme Maria-Antoneta Popa-Roch - Maîtresse de conférence en psychologie sociale
  • Mme Anne-Clémence Chaillou - Post-doctorante en psychologie cognitive

  • M. Vincent Kula - Principal du collège Saint-Exupéry de Mulhouse

  • Etudiant·e·s de l'ESPE
  • Etudiant·e·s des départements de sciences de l'éducation de l'Université de Haute Alsace et de l'Université de Strasbourg
  • Etudiant·e·s en de l'école d'orthophonie

Équipe

Correspondant IFE
Nathalie Gavens
Correspondant LéA
Alexandre Zeitler
Responsable recherche
Nadège Doignon-Camus, Nathalie Gavens, Maria-Antoneta Popa-Roch