Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Les Lieux d'Éducation Associés (léa)

Vous êtes ici : Accueil / Le réseau / Les différents LéA / Réseau de collèges et lycées Debeyre
Retour

LéA Réseau de collèges et lycées Debeyre, Lille

depuis 2017
L'enseignement d'une géographie prospective des territoires de proximité dans le Nord-Pas-de-Calais
ESPE de Lille
Thématique(s) Ifé : Les ressources pour apprendre et faire apprendre

L’objectif de l’expérimentation 2014-2017 a été de renouveler l’enseignement scolaire de la géographie en proposant aux enseignants de mettre en œuvre les programmes dans une dimension prospective. Il s’agit de confronter les élèves aux pratiques développées par les aménageurs du territoire. Les travaux menés par les groupes d’experts de la DATAR, devenue depuis Commissariat Général à l’Égalité des Territoires, coordonnés par des géographes universitaires et rassemblés dans la publication Territoires 2040, ont fourni la base scientifique indispensable pour organiser la réflexion des enseignants et légitimer la démarche. Une convention de partenariat a été signée, le suivi scientifique des expérimentations étant assuré par Stéphane Cordobes et Karine Hurel. Afin que les enseignants de l'Académie puissent avoir une connaissance fine des dynamiques des territoires de proximité de leurs élèves, la Région Nord-Pas-de-Calais et Euralens, sont devenues parties prenantes du projet. Enfin, des enseignants chercheurs de l’ESPE de Lille ont rejoint le groupe de réflexion académique pour apporter leur expertise didactique.

Le LéA Debeyre a été renouvelé pour la période 2017-2020. Le travail mené au sein de la voie professionnelle s’est distingué de celui mené en collèges et lgt.

Recherche menée

Dans la voie professionnelle, l'action 2017-2020 interroge l’enseignement des Lettres et de l’Histoire-géographie à travers la problématique de la réassurance de l’élève dans sa culture, son histoire et ses territoires pour qu’il s’ouvre aux choses de la cité. Trois axes, qui se retrouvent au sein de chacune des disciplines, ont été retenus : l’enquête, le vrai/vraisemblable/possible et la mise en récit. Deux types de changement sont à terme escomptés : une meilleure appréhension de la spécificité de chacune des disciplines au regard des deux autres, une plus grande place donnée à l’élève dans son appropriation des enseignements. Le travail de la dernière année est centré sur 5 établissements : les lycées professionnels Joliot-Curie de Oignies, du Détroit de Calais, Guynemer de Saint-Pol-sur-Mer, Léo Lagrange de Bully-les-Mines et Louise de Bettignies de Cambrai.

Membres de l'équipe

  • • Aïtouche Marie
  • • Balloy Benjamin,
  • • Bounif Khadidja
  • • Durot Emilie
  • • Fabre Dylan
  • • Gorin Virginie
  • • Grard Emilie
  • • Haiffringues Pascal
  • • Jacques Séverine
  • • Lusso Alain
  • • Maniette Eddy
  • • Molinatti Delphine,
  • • Pennequin Isabelle
  • • Thorel Florent

Équipe

Correspondant IFE
Michel Lussault
Correspondant LéA
Cyrille Larat et Natalie Malabre
Responsable recherche
Nicole Tutiaux-Guillon Laboratoire THEODILE-CIREL de Lille 3 et Sylvie Considère Laboratoire Discontinuité de l'Université d’Artois" et chercheuse associée au Laboratoire THEODILE-CIREL de Lille 3

Voir aussi

  • Compte Twitter du groupe de Géographie prospective de l'académie de Lille: @GeoProspective
  • Présentation de l'action au FIG 2014, sur Vimeo
  • Interview de Cyrille Larat et Natalie Malabre, sur Vimeo