Aller au contenu. | Aller Ă  la navigation

Outils personnels

Institut Français de l'Éducation

Les Lieux d'Éducation Associés (lea)

Vous êtes ici : Accueil / Le réseau / Anciens Léa / REP Saint-Malo
Retour

LĂ©A REP Saint-Malo, Rennes (2014-2016)

Plus de maîtres que de classes.
Laboratoire ACTĂ© EA 4281, Laboratoire CREN EA 2661, Laboratoire CREAD EA 3875

Le LéA Saint Malo questionne les effets des choix de co-intervention mis en oeuvre au sein du dispositif PDMQDC sur le Réseau d'Education prioritaire de Saint-Malo ville. L'hypothèse de recherche porte sur la nécéssité de re-collectiviser les apprentissages à l'intérieur de la classe et plus précisément de réfléchir aux conditions qui permettront une ré-internalistion et une re-collectivisation des apprentissages ainsi qu'une réduction du phénomène de différenciation passive.

 Le dispositif « plus de maîtres que de classes » est défini par la circulaire n° 2012-201 du 18 décembre 2012 publiée au BOEN n° 3 du 17 janvier 2013. Il a pour vocation de répondre de manière significative à « la priorité donnée, dans le cadre de la refondation de l’école, à l’école primaire et à la maîtrise des compétences de base ». Elle précise que « Dans tous les cas, l’objectif de l’équipe d’enseignants ainsi constituée est de conduire chaque élève à la maîtrise du socle commun de connaissances, de compétences et de culture ». Il s'agit de « prévenir la difficulté scolaire et [...] y remédier si elle n’a pu être évitée ». 

Il s'agit au sein des équipes d'enseignants, d'ajuster de manière régulière et efficace l'acte didactique aux besoins repérés des élèves après analyse des obstacles qu'ils  peuvent rencontrer dans la construction et la maitrise des « apprentissages fondamentaux,indispensables à une scolarité réussie ». Ce dispositif est complémentaire à celui  déjà existant des aides spécialisées au service de la difficulté avérée et persistante. 

Notre travail propose de montrer comment au sein du travail collaboratif chercheures / enseignants, est apparue la nécéssité de construire un arrière plan commun. Nous  étudions comment  les enseignants des classes et surnuméraires s'approprient les différents outils  théoriques proposés par les chercheures  pour analyser des extraits de leurs séances  avec l'objectif de repérer les obstacles et les leviers pour les élèves à l'entrée dans les apprentissages. Suite à cela des fiches hybrides  sont conçues et une reconfiguration des séances en co-intervention à partir de ces nouvelles contraintes est faite. L'analyse collective des reconfigurations filmées cherche à montrer comment les enseignants ont fait évoluer le contenu des fiches hybrides en remettant en jeu ou pas des stratégies didactiques. Nous avons également cherché à montrer en quoi l'objectif d'une ré internalisation et une re-collectivisation des apprentissages dans la classes est plus ou moins atteint.

Membres de l'Ă©quipe

  • Guylène Motais-Louvel, IEN de la circonscription Saint Malo Ville
  • Philippe Keltz, Directeur d’école et PEMF circonscription ST Malo
  • Sandrine Parthenay, MaĂ®tre surnumĂ©raire circonscription ST Malo
  • Georges PelĂ©, MaĂ®tre surnumĂ©raire circonscription ST Malo
  • Marie Toullec-Thery, CRENChercheur
  • Laforge CĂ©line, Enseignante Circonscription ST Malo
  • Cambier Carole, Enseignante circonscription ST Malo
  • FourĂ© Romaric, Enseignant circonscription ST Malo