Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Les Lieux d'Éducation Associés (léa)

Vous êtes ici : Accueil / Le réseau / Anciens Léa / QSV agroécologie
Retour

LéA QSV agroécologie, Académie de Agriculture (2016-2019)

EFTS

L’agroécologie est inscrite dans la loi d’avenir pour l’agriculture (2014) et se traduit par le plan « enseigner à produire autrement » comme levier de changement dans la transition agroécologique. Cette perspective renouvelle des façons de produire, de concevoir et des gérer des systèmes de production agricole. Les équipes éducatives se questionnent sur les stratégies didactiques à mettre en oeuvre, les manières de prendre en compte les incertitudes et les controverses liées aux questions soulevées par la transition agroécologique. La formation en milieu professionnel (stage, exploitation sur lycée…) va renforcer des tensions dans les systèmes de référence (savoirs non stabilisés ou controversés, pratiques professionnelles en reconfiguration). Le potentiel éducatif des situations à vivre ou vécues en milieu professionnel n’est pas toujours perçu et/ou valorisé dans un projet pédagogique où l’alternance est pensée comme un tout pour enseigner et apprendre (rapport IEA 1 , 2011 2012). Du côté de l’équipe éducative, la transition agroécologique pose la question du choix des savoirs à enseigner et à apprendre afin de doter les apprenants de capacités à agir dans un contexte incertain, à co concevoir des systèmes agroécologiques durables, à développer des comportements responsables et critiques. Elle est confrontée à une série de tensions entre « le montrer », « l’impliquer » et « le faire faire ». Un des enjeux de formation est d’apprendre à construire des raisonnements en situation professionnelle dans lesquels des dimensions éthiques, émotionnelles et techniques sont indissociables et imbriquées pour concevoir, piloter et critiquer des systèmes agricoles alternatifs en
phase avec les évolutions sociétales et professionnelles sous tendues par le ministère de tutelle. Dans ce contexte de transition agroécologique, la formation en milieu professionnel fait vivre aux apprenants des tensions entre des savoirs non stabilisés, parfois controversés, des pratiques sociales et professionnelles en reconfiguration et des savoirs et pratiques socioprofessionnelles considérées comme valides : ces situations se révèlent déstabilisantes et brouillent les repères des apprenants
(Frère, 201 4). Comment gérer ces tensions vécues en milieu professionnel dans la formation ? Jusqu’où les apprenants et les équipes pédagogiques peuvent devenir des acteurs de cette transition et la soutenir ?

L’évolution de la recherche nous a conduit à interroger les objets intermédiaires (Vinck, 1999, 2009) mobilisés (maïs population, haies, sol, eau, chien…) et les démarches d’enquête (Simonneaux & al, 2016) conduites avec les élèves sur ces objets.
Les objets intermédiaires permettent de faire des ponts entre des savoirs scolaires et des pratiques professionnelles de l’exploitation du lycée, des lieux de stage ou encore d’autres acteurs professionnels.

Productions du LéA

Publications et communications scientifiques :
- Cancian N, Simonneaux J, Panissal N. (2018) « La transition agroécologique, d’une pratique enseignante ordinaire à une pratique innovante d’une QSV » , Secondes Journées des ESPE d’Occitanie, Narbonne, 4/5/6 juin
- Cancian N, Simonneaux J, Panissal N. (2018) « Dispositifs didactiques à l’interface des espaces professionnel et scolaire sur l’agroécologie » , Rencontres internationales des LéA, Ifé, Lyon, 24/25 mai
- Simonneaux, J, Cancian, N., Simonneaux, L. &. (201 8 ). L’objet intermédiaire pour le traitement didactique d’une question socialement vive : l’exemple du maïs population, 10e rencontres scientifiques de l’ARDiST 27, 28, 29 et 30 mars 2018 à Saint Malo
- Simonneaux, J, Cancian, N., Simonneaux, L. &. (201 7 ). Transition agro écologique : adaptations des modalités didactiques face à la diversité des points de vue, Colloque « Changements et transitions : enjeux pour les éducations à l’environnement et au développement durable », Toulouse, 7/9 novembre

Publication professionnelle :
- Simonneaux J. (2018, sous presse), Enseigner l’agroécologie ou participer à la transition agroécologique et sociétale ?, Champs culturels

Ressources pour la formation :
- Du maïs population sur l’exploitation de l’EPLEFPA de Figeac

Membres de l'équipe

  • Equipe ENSFEA :
  • CANCIAN Nadia : formatrice Sciences et Techniques Agronomiques, docteur – EFTS,
  • LIPP Amélie : formatrice Sciences et Techniques Agronomiques, docteur – EFTS,
  • MAGNE Marie-Angelina : enseignant-chercheur – AGIR-INRA
  • SIMONNEAUX Jean : enseignant-chercheur - EFTS, (coordinateur)
  • SIMONNEAUX Laurence : enseignant-chercheur - EFTS
  • Equipe Animapôle FIGEAC :
  • ANGELY Muriel : enseignant Sciences et Techniques Agronomiques,
  • ARBUS Jean-Roland : enseignant Sciences et Techniques Agronomiques,
  • JOLIS Bernard : directeur de l’exploitation agricole
  • PIZZI Arnauld : directeur Animapôle
  • YVONNET Sylvie : directrice-adjointe Animapôle
  • Equipe Venours-Rouillé :
  • DAVID Marie : enseignant Sciences et Techniques Agronomiques,
  • IUS Fabien : proviseur-adjoint
  • MOCHET Jean-Michel : enseignant Sciences et Techniques Agronomiques,
  • MORIN Thierry : enseignant en agro-équipement,
  • ROBBA Guillaume : enseignant-stagiaire
  • VALETTE Betty : enseignante en Education Socio-Culturelle