Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Les Lieux d'Éducation Associés (léa)

Vous êtes ici : Accueil / Le réseau / Anciens Léa / Collectif interacadémique des Etablissements formateurs - MIREDeP
Retour

LéA Collectif interacadémique des Etablissements formateurs - MIREDeP , Besançon (2017-2020)

Enseignant
Collectif
Expériences du travail
Analyse du travail
Pilotage
Laboratoire ACTé - EA 4281 (Université Clermont Auvergne), LISEC UR2310 (Université de Strasbourg)

Le projet du LéA Collectif Interacadémiques des Etablissements Formateurs portait sur une intervention en recherche associant deux chercheurs et sept enseignants, ces derniers exerçant dans différents établissements scolaires et présentant comme point commun de piloter un espace d’analyse de travail dans leur établissement.  A leurs compétences  nécessaires pour être enseignant venait dpnc s’ajouter une nouvelle expertise en matière de pilotage d’un EAT. Dans ce contexte, la proposition de l’intervention a été d’initier une nouvelle forme de travail collectif avec les enseignants autour de la production de traces d’activité et de dialogues en présentiel et à distance.

La mise en oeuvre  du travail collectif, en 2017, répondait à une demande des enseignants confrontés aux difficultés professionnelles liées au pilotage des espaces d’analyse du travail dans leur établissement.

La méthode de l’intervention en recherche, inscrite dans le champ de la psychologie historique et culturelle, s'est faite selon une approche de la théorie de l’activité. Pour les données d’étude, les réunions entre chercheurs et enseignants-pilotes ont été enregistrées. Des entretiens d’auto-confrontation ont été menés avec les enseignants-pilotes à partir de traces de l’activité du collectif et celles de l’activité de l’enseignant pilotant son EAT. Le travail collectif entre chercheurs et enseignants-pilotes était au centre de l’action et de la production de connaissances.

Objectifs du LéA :

En invitant les enseignants-pilotes (EP) de dispositifs de formation et/ou d'espaces d’analyse du travail (EAT) à partager leurs savoirs professionnels, le pari fait était que la mise en réseau fonctionne comme un accélérateur d’évolution des pratiques d’enseignement, et donc aussi des apprentissages des élèves. Ainsi, l’objectif de l’intervention en recherche était de construire un nouvel espace de travail collectif entre chercheurs et professionnels pour soutenir le développement du pouvoir d’agir sur l’activité et les situations de travail Cette intervention avait une double visée, transformative (développement de l’activité des enseignants-pilotes) et épistémique (production de connaissances sur l’activité des enseignants-pilotes), avec étude de l’activité effective et située des enseignants-pilotes et de leur point de vue sur leur activité.

Principales conclusions, valorisations et apports pour l'établissement et le système éducatif :

- constitution d’un collectif « chercheurs et enseignants-pilotes »
- implication de tous les enseignants-pilotes dans l’apprentissage collectif d’une méthode d’analyse de l’activité
- conception d’un outil pour développer et optimiser l’activité de pilotage d’un espace d’analyse du travail en établissement : un outil dans et pour l’usage sur la base de l’identification du périmètre des actions d’un enseignant-pilote.

Productions du LéA

- Séminaires (octobre 2017, mai 2018, octobre 2018 et mai 2019)
- Valorisation de l’outil de développement professionnel de l’EP au cours de la journée nationale des LéA (mai 2019)
- Actuellement, recherche d’une revue professionnelle pour diffuser les textes rédigés par les EP sur leur activité de pilote d’EAT.

Membres de l'équipe

  • Samia AKNOUCHE, enseignante-pilote de l’espace d’analyse du travail et de formation (Collège Elsa Triolet à Vénissieux )
  • Stéphanie FOSELLE, enseignante-pilote du Dispositif d’accueil et d’accompagnement des nouveaux enseignants ou DAANE (Collège Aimé Césaire à Vaulx en Velin)
  • Nicolas LOUISOT, enseignant-pilote du Groupe d’échanges sur les pratiques ou GEP (Collège Lou Blazer à Montbéliard)
  • Coralie AUDER et Valérie GRATON, enseignantes-pilotes de l’ Établissement formateur et vidéo-formation (Collège Ozanam à Saint Pierre Montlimart)
  • Stéphanie SEEBERT, enseignante-pilote du groupe de travail collaboratif pluri-professionnel de mise en œuvre d’Ateliers de développement des compétences psychosociales en Seconde (Lycée Théodore Deck à Guebwiller)
  • Jean-Baptiste RIBON, enseignant-pilote de l’espace d’analyse du travail (Lycée Robert Schuman à Metz)
  • Sylvie Moussay, MCF HDR, laboratoire ACTé
  • Eric Flavier, PU, LISEC