Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Institut Français de l'Éducation

Les Lieux d'Éducation Associés (lea)

Vous êtes ici : Accueil / Le réseau / Anciens Léa / Ecole d'application des Trois Maisons
Retour

LéA Ecole d'application des Trois Maisons, Nancy-Metz (2013-2016)

Quelles réceptions et médiations de l'oeuvre d'art en milieu scolaire?
CREM EA3476

2013-2014: Notre recherche s’intéressait aux effets des pratiques enseignantes ordinaires sur la réception des œuvres littéraires et artistiques au cycle 3. Un enseignant chercheur et un docteur associé suivaient les 2 axes de recherche et envisageaient les convergences. Des observations sur les pratiques de classe ont été faites. L’objectif consistait à identifier dans les gestes professionnels ceux qui facilitaient l’émergence les premières formes d’appréhension des œuvres chez les élèves et ceux qui contribuaient à les enrichir. L’équipe comprenait 2 PEMF de l’école des 3 maisons et son directeur. Des changements nous ont amenés à privilégier en 2014-15 la question de la rencontre avec l’œuvre d’art, plus précisément l’œuvre  artistique picturale. La rencontre avec l’œuvre d’art concerne aussi bien les pratiques ordinaires de la classe que les  dispositifs de médiations institués par les structures culturelles.

2014-2015: Notre travail s'est intéressé à la question de la médiation,: formes qu’elle pouvait prendre, effets qu’elle produit. La médiation artistique recouvre une pluralité de pratiques visant à faciliter le passage d’une appréhension première des œuvres d’art à une appréhension enrichie, développée dans le contexte d’une éducation artistique. Elle installe un rapport dialectique entre rencontre singulière et rencontre partagée entre rencontre sensible et rencontre réfléchie. Nous avons mis en œuvre un dispositif expérimental (Visite de l’exposition PHARES METZ POMPIDOU) pour lequel nous avons recueilli un grand nombre de données que nous analysons (captations vidéo de médiation par la médiatrice du musée, par un enseignant, via des traces écrites, via des documents préparés, avec ou sans préparation en amont). Démarche compréhensive de type ethnographique.

Nous disposons aussi de traces écrites de nature diverse : 3 roadbooks préparés par l'enseignant et 3 intentions pédagogiques, traces écrites sur des fichiers, matériaux préparatoires des enseignants. Nous centrons notre étude sur les effets que produisent ces médiations sur l’expérience esthétique des élèves et sur les types de relation qu’ils instaurent avec les œuvres d’art. Une étape de notre analyse est centrée sur l’expérience de la rencontre avec l’œuvre Polombe de Frank Stella. Des médiations différentes correspondant à des intentions pédagogiques différentes ont été proposées à chaque groupe d’enfants pour cette œuvre et les captations réalisées constituent le corpus étudié.

2015-16: Nous avons pu envisager d’autres médiations : médiations réalisées par des étudiantes ESPÉ (EFS post-MEEF) qui ont suivi notre dernière année de recherche, par les artistes eux-mêmes. Ces nouvelles situations ont confirmé ou infirmé des hypothèses sur l’artiste-médiateur et l’enseignant-médiateur.

Membres de l'équipe

  • Christine Deronne (ESPE de Lorraine, MCF sciences du Langage)
  • Patricia Izquierdo (PRAG lettres, associée au CREM)
  • Celine Ronot ( Ecole des 3 maisons, PEMF)
  • Dominique Tiberi (Ecole des 3 maisons, PEMF)
  • Pierre Courbet (Ecole ddes 3 maisons, Directeur 2013-2015)
  • Alice Python (Ecole des 3 maisons, PE)
  • Véronique Pierrat (Ecole primaire Boudonville, PEMF)
  • Patricia Baltenneck (Ecole des 3 maisons, Directrice 2015-2016)

Voir aussi