Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Les Lieux d'Éducation Associés (léa)

Vous êtes ici : Accueil / Le réseau / Anciens Léa / Collège Gérard Philipe
Retour

LéA Collège Gérard Philipe, Académie de Poitiers (2016-2019)

Influence du contexte sur les apprentissages
CERCA Unité Mixte de Recherche 7295

Comment organiser les apprentissages et leur contexte pour aider les élèves à se centrer sur les buts de maîtrise plutôt que sur les buts de performance ?

Contexte :

Le collège Gérard Philipe est engagé depuis 7 ans en collaboration avec J.-C. Croizet et S. Goudeau, enseignants-chercheurs au CERCA, sur l’influence du contexte sur les apprentissages.

Problématique :

La question de savoir s’il faut oui ou non supprimer les notes à l’école est un débat passionné et récurent. Un des éléments qui rend cette question passionnée et polémique est que les réponses apportées correspondent à des valeurs éducatives et politiques, des visions du monde qui divergent. De plus, ce problème est rendu d’autant plus complexe que les systèmes d’évaluations avec ou sans notes peuvent renvoyer à des réalités et des pratiques très différentes. Les arguments avancés en faveur de l’utilisation de notes sont souvent qu’elles seraient source de motivation, elles seraient une mesure claire et précise des apprentissages, elles seraient une juste récompense du mérite individuel et elles instaureraient une compétition saine, compétition que les élèves retrouveraient dans le monde du travail (Butera, 2012). Pourtant des travaux en psychologie et en sciences de l’éducation suggèrent aussi que l’évaluation par notes peut être menaçante pour les élèves, principalement les élèves en difficulté.

La recherche que nous avons conduite vise à examiner les éventuelles différences qui pourraient exister entre des élèves de 3ème scolarisés dans des collèges ayant supprimé les notes et des élèves de 3ème scolarisés dans des collèges utilisant l’évaluation par notes, et ceci, sur plusieurs variables liées à l’apprentissage scolaire : la motivation, le sentiment d’auto-efficacité, la tendance à la comparaison sociale et les performances.

La motivation des élèves a été examinée via l’évaluation de leurs buts d’accomplissement (Darnon & Butera, 2005).

Le sentiment d’auto-efficacité (ou sentiment d’efficacité personnelle) renvoie à la croyance d’un individu concernant sa compétence à accomplir une tâche avec succès (Bandura, 2003). 

La comparaison sociale est un processus qui consiste à mettre en relation avec soi des informations de nature sociale, comme par exemple, la performance d’autres élèves (Wood, 1996).

Méthodologie :

Dans une première étude, nous avons fait passer en fin d’année scolaire un questionnaire à 800 élèves de 3ème provenant de 11 collèges (6 collèges évaluant sans notes et 5 collèges évaluant avec des notes) de l’Académie de Poitiers. Pour chaque élève, nous avons mesuré les différentes variables présentées ci-dessus à l’aide d’échelles standardisées et avons également recueilli les informations relatives à la profession des parents et aux résultats obtenus au DNB. Les élèves ont participé volontairement à l’étude avec l’autorisation de leurs parents et des chefs d’établissement. Pour garantir l’anonymat des données recueillies, un code d’identification était attribué à chaque élève par l’établissement en amont de l’étude. Dans chaque établissement, les élèves complétaient le questionnaire en ligne, en classe entière (ou en demi-classe) sous la responsabilité d’un professeur qui disposait de consignes standardisées. Dans une deuxième étude, nous avons analysé les résultats au DNB de 15000 élèves, à partir de données fournies par le Service Statistiques Académique du Rectorat de l’Académie de Poitiers et le CARDIE du Rectorat de l’Académie de Poitiers.

Productions du LéA

  • réalisation d'une vidéo avec des élèves comédiens pour amener les élèves à réfléchir sur l'influence du contexte familial et culturel sur la performance scolaire (en attente)
  • banque de vidéos qui mettent en regard recherche et pratiques pédagogiques

Membres de l'équipe

  • Sébastien Goudeau - Docteur en psychologie sociale - ATER Université de Poitiers
  • Frédérique Autin - Maître de Conférences - CeRCA - Université de Poitiers
  • Jean-Philippe Renaud - Principal du collège Gérard Philipe de Niort
  • Anne Billaud - principale adjointe
  • Cécile Ziégler - professeur de lettres modernes - correspondante LéA
  • Julie Dutois - professeur de lettres modernes - gestion du site et du blog
  • Marine Fontaine - anglais
  • Axelle Guignard - anglais
  • Béatrice LefeBvre - anglais
  • Jorge Miguel Figuera - éducation musicale
  • Estelle Bourjala - espagnol
  • Véronique Henry - espagnol
  • Jérôme Caillon - EPS
  • Delphine Drapeau - EPS
  • Aurélien Robert - EPS
  • Valentin Bellot - EPS
  • Ludovic Boyer - Histoire-géographie
  • Dominique Hoorens - histoire-géographie
  • Ludovic Renaud - histoire-géographie
  • Marie-Béatrice Gauvin - lettres classiques
  • Stéphanie Breuil - lettres modernes
  • Sylvie Vinatier - lettres modernes
  • Marie Cerisier - lettres modernes
  • Jean-Michel Desmier - mathématiques
  • Delphine Evrard - mathématiques
  • Nadège Lemaire - mathématiques
  • Ludovic Simonet - mathématiques
  • Annabelle Moulin - mathématiques
  • Christophe Challange - arts plastiques
  • Emilie Gouin - allemand
  • Audrey Rolland - sciences physiques
  • Delphine Babineau -SVT
  • Rémi Etcheverry - SVT
  • Karine Birault - technologie
  • Françoise Keromnès - technologie
  • Sarah Demily - documentation
  • Guillaume Guérin - coordonnateur ULIS