Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Les Lieux d'Éducation Associés (lea)

Vous êtes ici : Accueil / Le réseau / Anciens Léa / Collège Eugène Nonnon
Retour

LéA Collège Eugène Nonnon, Guyane (2013-2017)

Classe expérimentale artistique Métiss’Art
UMR SEDYL-CELIA, EA CRILLASH-CADEG

Le projet vise à articuler "recherche" et "activités éducatives". Il s'agit donc de la mise en place d'une démarche collaborative incluant l'ensemble de l'équipe dans l'activité de recherche. La classe expérimentale constitue ici un objet d'études pour les sciences de l'éducation, les sciences du langage, l'anthropologie, la musicologie ou l'histoire. Plus globalement, nous nous situons dans le domaine des sciences de l'apprendre : ce qui implique clairement une approche interdisciplinaire. L'enjeu se situe donc dans l'adaptation de l'enseignement au contexte guyanais (allophonie, interculturalité, constructions identitaires).

La classe expérimentale artistique "Métiss’Art" a commencé avec un public de 25 élèves en sixième (sans sélection préalable), hétérogène à tous points de vue, qui a subi une érosion (changement d’établissement, abandon du dispositif, exclusion) pour atteindre 19 élèves jusqu'à la 3e au collège Nonnon. Le principe qui préside à la mise en place de cette classe est que les pratiques artistiques et culturelles donnent sens aux programmes disciplinaires et instaurent un lien à travers les apprentissages et la relation pédagogique.

En 2013, les élèves ont produit un spectacle sur scène avec danses, théâtre, conte, orchestre, chant. En 2014, ces mêmes élèves produisent un jardin créole dans le collège. L'objectif final est centré sur la réussite scolaire à travers une réappropriation du sens attribué à l'apprentissage, l’épanouissement personnel, et une ouverture culturelle et artistique à partir de son contexte citadin et guyanais.

En 2015, ces mêmes élèves ont produit un spectacle basé sur du théâtre et de la danse hip hop autour du thème des libertés, support pour l’histoire des arts et joué effectivement en octobre 2017.

Un voyage artistique et culturel en 2016-2017 a été évoqué mais n’a pas pu se concrétiser.

Ces trois projets consécutifs, au-delà de leur intérêt pédagogique, montrent la manière dont le travail en équipe a forgé une nouvelle façon de travailler ensemble, allant, avant même que la réforme du collège ne soit diffusée, vers le développement d’une approche véritablement interdisciplinaire. Si la première année l’articulation disciplinaire n’était pas vraiment évidente (plutôt pluridisciplinaire), les projets des années 2 et 3 sont vraiment allés dans le sens de l’interdisciplinarité, voire de la transdisciplinarité. Ainsi, sans forcément que cette thématique ait fait l’objet de discussions dans le projet initial elle s’est imposée du simple fait de regrouper des personnes autour d’un même projet.

Un bilan positif est fait:

- sur les élèves : motivation à venir au collège, taux d’absentéisme faible, meilleure confiance en soi malgré un niveau faible, estime positive très forte d’être dans la classe Métiss’Art. Elèves sont plus adaptables (travail manuel plus aisé), curiosité assidue.

 - sur les pratiques des enseignants : pédagogie centrée sur le même projet pour tous les enseignants, forte communication entre enseignants, vie scolaire, gestion et direction. Le lien (réciproque) entre les chercheurs et les enseignements est efficace et prompt à dynamiser les actions pédagogiques.

 - sur le leadership et les relations professionnelles : communication quotidienne entre les enseignants, suivi des élèves assidu et personnalisé. Les relations avec les artistes et les chercheurs sont enrichissantes

sur l’école / l’établissement : Lorsqu’un intervenant vient pour la classe Métiss’Art, les autres classes bénéficient dans la mesure du possible d’une intervention également. Fort impact du projet sur les EDT, l’organisation des cours, les salles, les sorties.

Productions du LéA

Dinan, E. (2015), Socialisation langagière des adolescents du collège Nonnon, Université de Guyanne, dirigé par Sophie Alby

Membres de l'équipe

  • Sophie Alby, Enseignant-chercheur UMR SEDYL, Correspondante IFé du 15/08/2013 à 15/07/2017
  • Isabelle Hidair,Enseignant-chercheur CRILLASH-CADEG, Enseignant associé du 15/08/2013 à 15/07/2015
  • Audrey Bouvier-Brignon, Enseignante d’EPS au Collège E.Nonnon et coordonnatrice du projet, Correspondante LéA jusqu’au 31 janvier 2017
  • Morgane Foret, enseignante d’histoire-géographie au Collège E.Nonnon, enseignant associé du 15/08/2016 à 15/07/2017
  • Cedrik Paris, enseignant en mathématiques au Collège E.Nonnon, Enseignant associé U 15/08/2013 au 15/07/2014 et du 15/082016 au 15/07/2017correspondant LéA à partir du 1 février 2017
  • Bruno Delvas, enseignant en technologie et d’informatique au Collège E.Nonnon, enseignant associé du 15/08/2014 au 15/07/2017
  • Lamia Benamar, enseignante d’anglais au Collège E.Nonnon, enseignant associé du 15/08/2016 au 15/07/2017
  • Simon Walch, enseignante d’éducation musicale au Collège E.Nonnon, enseignant associé du 15/08/2016 au 15/07/2017
  • Paul Amaikon, enseignant d’arts plastiq
  • ues au Collège E.Nonnon, enseignant associé du 15/08/2016 au 15/07/2017
  • Jeanne Thominet, enseignante en lettres modernes au Collège E.Nonnon, enseignant associé du 15/08/2014 au 15/07/2017
  • Mickaël Marmot, enseignant de Sciences de la vie et de la terre au Collège E.Nonnon, enseignant associé du 15/08/2014 au 15/07/2017
  • Myrto Clotilde, Gestionnaire du Collège E.Nonnon, aide au budget du 15/08/20013 au 15/07/2017
  • Stéphane Velly, Conseiller principal d’éducation au Collège E.Nonnon, aide à l’évaluation (suivi, absentéisme, retard, lien avec décrocgage scolaire) du 15/08/20013 au 15/07/2017
  • Marie-Hélène Jacobs, chef d’établissement du collège Nonnon, soutien à la coordination, validation des sorties, engagements, intervenants, signature des conventions des partenaires du 15/08/20013 au 15/07/2017