Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Lieux d'Éducation Associés à l'IFÉ

Les Lieux d'Éducation Associés à l'IFÉ (léa-IFÉ)

Vous êtes ici : Accueil / Le réseau / Anciens Léa / Bordeaux Sud Achile
Retour

LéA Bordeaux Sud Achile, Académie de Bordeaux (2019-2022)

ACHILE : Allophonie - Coopération - Hétérogénéité - Interactions - Langage - Ecole
Lab-E3D (EA 7441)

Les membres du projet Achile cherchent à répondre ensemble à des problématiques d’apprentissage et de développement professionnel qui se posent en milieu scolaire très hétérogène, notamment caractérisé par l’accueil d’un nombre important d’élèves allophones (en classe ordinaire et en classe dédoublée).

Les objectifs fixés pour ce projet étaient les suivants :

  • mieux comprendre les particularités du laboratoire de terrain impliqué, les besoins, les difficultés et les atouts des enseignants et des élèves
  • outiller les enseignants en définissant collectivement et en investissant ensemble des axes de formation
  • formaliser des savoirs et des ressources susceptibles d’être diffusés

D’un point de vue méthodologique, nous avons engagé une démarche de recherche-formation, ajustée au fil du projet en fonction des informations recueillies. L’action de recherche-formation prend ainsi appui sur le croisement de constats des différents acteurs impliqués et de données de nature différente : données déclarées (réponses recueillies lors de Focus Groupe, en entretiens ou lors des bilans intermédiaires) et observation d’éléments de pratiques effectives (dans les espaces de classes et de formations, avec si possible enregistrements). Les temps de formation sont conçus comme des occasions de mettre à profit la complémentarité des profils et des compétences, de se nourrir d’expériences et de travaux menés ailleurs, et d’engager des pistes de réflexion et d’action.

Au terme du projet, le travail effectivement mené durant les 3 ans concerne quatre axes thématiques complémentaires et parfois entremêlés :

  • la prise en compte et la valorisation du plurilinguisme des classes ainsi que des cultures scolaires et extrascolaires en présence, notamment celle de la communauté bulgare turcophone
  • des outils pédagogiques transversaux susceptibles d’aider à faire apprendre les élèves (les pratiques coopératives, la mémorisation)
  • le langage oral et écrit, les interactions langagières et le lexique comme objet et comme vecteur d’enseignement et d’apprentissage
  • la cohérence et la relation entre l’accueil en classe ordinaire et d’autres espaces (le dispositif UPE2A, les associations, les familles).

La montée en compétences collective qu’a permis la sélection et l’investissement, plus ou moins important, de ces 4 axes se traduit par un enrichissement des connaissances et des références (connaissances théoriques, ressources existantes) amenant à la modification des points de vue et des pratiques :

  • autres regards portés sur les élèves bulgares turcophones et sur leur famille
  • prise en compte pluriforme de la dimension plurilingue des classes (activités spécifiquement plurilingues telles que le recours à des albums plurilingues, des comparaisons grammaticales ou phonétiques, et adaptations au quotidien de l’ordre de l’attention professionnelle aux besoins et ressources des élèves plurilingues)
  • essai ou renforcement de pratiques coopératives
  • utilisation d’outils de mémorisation
  • renforcement du travail en ateliers pour favoriser les interactions langagières, entre autres à l’écrit.

En termes de résultats, nous pouvons aussi pointer la production de 2 films pour présenter les écoles aux familles d’élèves nouvellement arrivés ou éloignées de la culture scolaire, la constitution (en cours) de mallettes pédagogiques, la formalisation de l’analyse du travail engagé dans un article scientifique sur le plurilinguisme en classe ordinaire.

Productions du LéA

Productions diverses:

  • ressources pour de la formation continue, pour la formation de formateurs
  • ressources pour l'accompagnement des équipes par les circonscriptions
  • communication en direction de la communauté des chercheurs dans des revues avec un comité de lecture ou non

Kervyn, B., Chateaureynaud, M.-A., CAbrit, A. et Duprat, E. (2022), « Hétérogénéité et plurilinguisme en classe ordinaire : de constats à l’exploration de réponses coconstruites », Repères, n°65 (à paraitre).

Membres de l'équipe

  • Bernadette KERVYN, chercheuse MCF INSPE Aquitaine, Lab-E3D
  • Pierre KESSAS, IEN
  • Alice CABRIT, Eneignante et ex-Conseillère Pédagogique circonscription
  • Emilie DUPRAT, coordonnatrice de REP+ - exConseillère Pédagogique circonscription
  • Marie-Anne CHATEAUREYNAUD, MCF Inspe Académie de Bordeaux.
  • Les directrices et directeurs des écoles ainsi que les équipes enseignantes
  • Martine JAUBERT, Lab-E3D
  • Yamna ADELKADER, CLARE
  • Marie-France BURGAIN, Lab-E3D
  • Céline PIOT, CEMMC
  • Carine REYDY, Lab-E3D
  • Kari STUNEL, Lab-E3D
  • Thierry TRUEL, CEMMC

Voir aussi