INSTITUT FRANÇAIS DE L'ÉDUCATION

   Vous êtes ici : Accueil » Dossier de veille » Détail Dossier de veille de l'IFÉ

Dossier de veille de l'IFÉ :

Qu’est-ce qu’une « bonne » recherche en éducation ?


n° 18, mai 2006   

Auteur(s) :  Rey Olivier

Télécharger la version intégrale du dossier (version PDF)   

Résumé : 
Quels sont les critères d’une « bonne » recherche dans le domaine éducatif ?
Comment rendre les recherches en éducation plus « scientifiques » et plus utiles à la société ? Quelles démarches et quels types de méthodes privilégier pour ce faire ?
Ces questions délicates sont au cœur de nombreuses discussions dans le monde de la recherche anglo- saxonne depuis plusieurs années, autour des promoteurs du concept d’ « Evidence Based Education », qui entendent à la fois identifier les recherches les plus efficaces et améliorer le niveau d’ensemble de la recherche en éducation.
Moins traitées ou abordées sous des angles différents, ces questions sous-tendent pourtant également certains débats en France. À l’occasion des récents échanges concernant les méthodes d’apprentissage de la lecture, on a vu ainsi plusieurs recherches sollicitées à l’appui de telle ou telle thèse. Plus généralement, des polémiques récurrentes concernant les IUFM ou la recherche pédagogique accusent souvent les travaux de recherche en éducation d’être peu « efficaces » et faiblement « scientifiques ».
Cette Lettre propose donc un tour d’horizon de ces questions à partir d’une sélection d’articles et d’ouvrages récents, sur une thématique qui implique de façon indissociable chercheurs, décideurs et praticiens de l’éducation. Nous commencerons par présenter les divers aspects du débat anglo-saxon sur l’Evidence Based Education et leurs conséquences, avant d’envisager la façon dont des questions approchantes ont pu être traitées en France ces dernières années.

Abstract : 
What are the criteria for “good” research in the educational sector?
How can research in education be made more “scientific” and more useful to society? What types of methods and approaches should be adopted to achieve this?
For several years now, these sensitive issues have been heavily debated in the Anglo-Saxon research world, and more specifically by the supporters of “Evidence Based Education”. The objective of this con- cept is to identify the most efficient research approaches and to improve the level of research throughout the education sector.
Although much less regularly discussed or approached from different angles in France, these issues are nevertheless also the subject of various debates. During recent discussions over the most appropriate methods for learning to read, reference was made to several research studies. From a more general per- spective, during the recurring controversies concerning the IUFM and educational research, research work has often been accused of being “inefficient” and not sufficiently “scientific”.
This Newsletter takes a global look at these issues, on the basis of a selection of recent articles and publi- cations that encompass an inseparable combination of researchers, decision-makers and teachers in the educational sector. We will start by presenting the different aspects of the Anglo-Saxon debate on Evi- dence Based Education and their consequences, before looking at how related issues have been dealt with in France over the last few years.