> accueil > publications


 


Pour des raisons techniques liées à la qualité des documents originaux :
- la recherche en plein texte avec le moteur de recherche est possible à compter du N° 52 de 1979
- l'accès direct à l'article est possible à compter du N° 1 de 1990

N° 36, 2007 (nouvelle série) :
Travail de l'enseignant, travail de l'élève dans l'apprentissage initial de la lecture

Télécharger l'intégralité du numéro Télécharger l'intégralité du numéro

TAUVERON, Catherine
Télécharger l'article
[Article] Lecture d'un même texte au même moment dans trois cours préparatoires différents : analyse comparative
p.121-147


Parmi les données recueillies dans la cadre de la recherche PIREF conduite à l’IUFM de Bretagne, on a retenu trois doubles séquences de découverte du même texte (Fier de l’aile) menées par trois enseignants de CP au même moment sur une base consensuelle. On analyse et compare les éléments de la compétence de lecture que les enseignants travaillent avec leurs élèves ainsi que leur démarche. Il apparait que si les trois enseignants partagent les mêmes pratiques (entrée directe dans le texte par la lecture à haute voix ou utilisation de la lecture à haute voix comme preuve de l’effectuation de la lecture, déchiffrage sans prise en compte du contexte syntaxique et sémantique…), ils ne partagent ni la même représentation du processus de lecture ni la même représentation des capacités des élèves : la différence se manifeste essentiellement dans les activités sollicitées, ou non sollicitées, autour de la compréhension et dans l’usage qu’ils font des écrits de travail, autant d’éléments qui répondent à trois logiques que nous tentons de reconstituer.


Entre los datos recogidos durante la investigación PIREF llevada a cabo por el IUFM de Bretaña, se han elegido tres dobles secuencias de descubrimiento de un mismo texto (Fier de l’aile) conducidas por tres maestros de CP al mismo tiempo con una base consensual. Se comparan y analizan los elementos de la competencia de lectura que los maestros trabajan con sus alumnos así como su realización. Se constata que si los tres maestros comparten las mismas prácticas (entrada directa en el texto a través de la utilización de la lectura en voz alta como prueba de la realización de la lectu-ra, explicación sin tener en cuenta el contexto sintáctico y semántico…), sin embargo no comparten ni la misma representación del proceso de lectura ni la misma representación de las capacidades de los alumnos : la diferencia se manifiesta esencialmente en las actividades solicitadas o no solicitadas, en-torno a la comprensión y en el uso que hacen de los trabajos escritos, todos ellos elementos que responden a tres tipos de lógica que intentamos reconsti-tuir.


Among the data collected within the framework of the PIREF research carried out in the IUFM of Brittany, we have focused on three double sessions devoted to discovering the same text (Fier de l'aile) done by three CP teachers at the same time -with their common agreement. The components of the reading competence that these teachers work on with their pupils are analysed and compared, so are their procedures. It turns out that while the three teachers share the same practices (getting straight to the text by reading it aloud or using the reading aloud step as the evidence that the text has actu-ally been read, decoding without taking the syntactic and semantic context into account...) they share neither the same representations of the reading process nor the same representations of the capacities of pupils: the difference mainly shows in the activities they set or not in the field of comprehension and in the use they make of the texts written , as many elements which corre-spond to three logics we try to reconstitute.


Unter den im Rahmen der im IUFM von der Bretagne durchgeführten PIREF-Studie versammelten Untersuchungen haben wir für diesen Beitrag drei Doppelsequenzen der Entzifferung eines selben Textes (Fier de l’aile) innerhalb von drei verschiedenen ersten Klassen der Grundschule ausgewählt. Der Text wurde von drei verschiedenen Lehrern auf der Basis abgestimmter Methoden bearbeitet. Die vom Lehrer mit den Schülern bearbeiteten Kompo-nenten der Lesekompetenz werden analysiert und verglichen, sowie die ver-wendeten Unterrichtsverfahren. Deutlich ist, dass die drei Lehrer die gleichen Verfahren verwenden (direkter Eintritt in den Text durch Vorlesung, Bewer-tung des Vorlesens als Beweis für eine effektive Lektüre, Textentzifferung ohne Rücksichtnahme auf den syntaktischen und semantischen Kontext…), aber klar wird auch, dass sie weder dieselbe Darstellung des Leseprozesses noch dieselbe Repräsentation der Schülerfähigkeiten teilen. Der Unterschied erscheint hauptsächlich in den geförderten oder ignorierten Tätigkeiten im Rahmen des Leseverständnisses und in der Verwendung der Arbeitsschriften. Alle Diese Elemente beruhen auf drei Arten von Logik, die wir zu umfassen versuchen.