INSTITUT FRANÇAIS DE L'ÉDUCATION

   Vous êtes ici : Accueil » Dossiers de synthèses » Détail Dossier de veille de l'IFÉ

Dossiers de synthèse Veille et Analyses :

Standards, compétences de base et socle commun


décembre 2005   

Auteur(s) :  Olivier MEUNIER

Résumé : 
Les Etats-Unis et la Grande-Bretagne ont organisé leur système éducatif à partir des standards, permettant de reformuler les savoirs en termes de compétences. Sous l'influence des Etats-Unis et dans le cadre d'une harmonisation internationale, l'International Association for Educational Achievement (IEA) et l'OCDE vont participer à la définition et à l'évaluation des compétences clés. Les études comparatives entre pays commencent dans les années 1960 et concernent les résultats des élèves dans les matières principales et les compétences de base. L'orientation définie est d'améliorer les résultats des élèves tout en limitant les dépenses. La thématique de la qualité dans l'éducation devient prépondérante dans les politiques éducatives des États-Unis à partir des années 1980 et va se diffuser dans les autres pays par le biais de l'OCDE, le rapport américain A Nation at Risk qui en est à l'initiative va préparer la réforme des standards. La Grande-Bretagne organise à partir des standards un marché scolaire (loi de 1988) avec notamment la création des league tables permettant d'évaluer la performance des écoles à partir de tests, ce qui permet aux parents de mieux choisir l'école dans laquelle seront scolarisés leurs enfants.

L'OCDE, l'UNESCO et la Commission européenne avec EUROSTAT vont concevoir des indicateurs de comparaison des politiques éducatives pour être en mesure d'adresser aux pays membres des recommandations pour améliorer la qualité. Les indicateurs de performance, des tests standardisés, des tableaux de comparaison vont devenir les outils les plus employés pour évaluer la qualité de l'enseignement. Des enquêtes comme PISA vont alors collecter des données sur les compétences de base des enfants, des adolescents et des adultes dans différents pays, afin de les comparer.

En Europe, des glissements se sont opérés autour de l'idée d'égalité, de l'égalité des chances à celle des résultats. Deux types d'interprétation du socle commun ou des compétences de base coexistent en Europe : celui qui relève du collectif, ou quelles sont les compétences de base à intégrer durant la période scolaire pour qu'ensuite les connaissances puissent se diversifier ? Et celui qui consiste à passer d'une unité fondée sur des valeurs communes à une conception plus libérale pour s'orienter vers un univers en réseaux où il faut savoir circuler et être flexible. Depuis 1995 en Europe, nous pouvons observer cette bascule d'une conception communautaire à une conception plus individualiste.

La mise en place de standards témoigne d'un renforcement du lien entre les impératifs économiques et l'éducation. Ce lien est beaucoup moins fort avec les notions de compétences clés et de "socle commun" où la question de l'emploi est remplacée par celle de l'égalité des chances et la constitution d'un horizon commun.

Après avoir précisé comment ces notions se sont constituées dans les pays anglo-saxons (principalement aux Etats-Unis), nous soulignons leur diffusion par le biais des organisations internationales dans des organisations supra-nationales telles que la Commission européenne. Les principales convergences et divergences en matière de compétences de base, de standards et de politique d'évaluation au niveau des différents pays européens seront pointées. Concernant la France où la conception communautaire semble encore prévaloir, nous montrons que la préparation des standards européens a une certaine influence (notamment sur les politiques), mais qu'elle doit faire face à de nombreuses résistances (qui dépassent les clivages politiques traditionnels) du fait que la notion de "socle commun" est l'héritière d'une culture commune visant à élever le niveau culturel de tous. Enfin, nous montrons que les divergences ne sont pas uniquement françaises, puisque dans 8 autres pays européens qui se différencient par leur culture et leur histoire, ce sont également différentes conceptions de standards, de compétences de base et d'évaluation qui se sont développées.

Télécharger la version intégrale du dossier (version PDF)