INSTITUT FRANÇAIS DE L'ÉDUCATION

   Vous êtes ici : Accueil » Détails du sommaire

 
à propos de la revuesommaires des autres numéros
 

Les Cahiers de recherche du GIRSEF


Référence :  N° 107, février 2017

Thème :  Peut-on conciliers proximité et mixité sociale? Simulation d'une procédure numérique d'affectation des élèves aux écoles primaires bruxelloises

 

"Il est largement admis que le libre marché scolaire joue un rôle prépondérant dans les mécanismes de ségrégation scolaire et qu’il est, de ce fait, l’un des facteurs explicatifs des inégalités sociales qui caractérisent l’enseignement belge. Certains songent dès lors à remettre en cause le principe de libre choix d’école en envisageant des procédures centralisées d’affectation des élèves aux écoles. Mais de tels dispositifs n’ont de sens et n’ont de chance de succès que s’ils garantissent au minimum une composition sociale plus ou moins similaire pour tous les établissements scolaires. Une telle garantie pourrait en effet réduire la propension des familles à chercher une école de l’entre soi. C’est dans cet esprit qu’une association belge, l’Appel pour une école démocratique, recommande que les pouvoirs publics proposent (sans obligation) aux parents une place dans une école qui serait à la fois proche de leur domicile et socialement mixte. La faisabilité d’un tel projet dépend de nombreux paramètres. L’un d’eux tient à la possibilité de combiner les critères de proximité et de mixité. C’est cette possibilité qui est évaluée dans ce Cahier. Nous y présentons la mise au point d’un logiciel et son test sur des données relatives à l’enseignement primaire ordinaire de la région bruxelloise. Les résultats sont encourageants. Il apparaît en effet qu’avec certains réglages du logiciel, il est possible, pour les Bruxellois scolarisés en primaire, de ramener la distance moyenne domicile-école à 910 m, contre 1,3 km actuellement, tout en abaissant significativement les indices de ségrégation sociale et en éliminant pratiquement les « écoles ghettos ». Ces résultats démontrent qu’il est techniquement possible de concilier proximité et mixité sociale dans un environnement urbain pourtant fortement ségrégué, comme c’est le cas de Bruxelles". (Nico Hirtt & Bernard Delvaux)



Informations complémentaires :
  https://cdn.uclouvain.be/.../cahier_107_.Hirtt_Delvaux.Final.pdf


mot(s) clé(s) :  choix de l'école