INSTITUT FRANÇAIS DE L'ÉDUCATION

   Vous êtes ici : Accueil » Détails de la thèse

La khâgne, un nouveau chapitre : élaborations et reconstructions du rapport à la lecture des étudiants en classe préparatoire littéraire


Auteur(s) :  MARIDET Morgane

Date de soutenance :  2016

Thèse délivrée par :  Université Sorbonne nouvelle-Paris 3

Section(s) CNU :  section 19 : Sociologie, démographie

Sous la direction de :  Bruno PÉQUIGNOT

Jury de thèse :  Détrez, Christine ; Dutercq, Yvez ; Fraisse, Emmanuel ; Pécquignot, Bruno

 

"Cette thèse a pour objet d’étude la constitution de rapports à la lecture socialement situés, au long des différentes socialisations connues par les individus. Elle propose de montrer comment une expérience spécifique – celle de la classe préparatoire littéraire– peut amener à la reconstruction de pratiques et de représentations de la lecture. L’entrée en classe préparatoire incite en effet à l’élaboration de façons de lire particulières,impliquant également une redéfinition de ce qui est entendu par « lecture », en fonction du passé de lecteur des individus et de leurs origines socio-culturelles, mais aussi de leurs projets futurs. C’est en considérant l’ensemble de la carrière de lecteur(depuis les premières expériences lectorales jusqu’à celles qui suivent de peu la classe préparatoire) qu’on appréhende l’expérience de l’hypokhâgne et de la khâgne.Ce travail, se basant sur 49 entretiens semi-directifs menés auprès d’étudiants et d’anciens étudiants de CPGE littéraire, filière A/L, s’inscrit ainsi dans une démarche qualitative. Il s’appuie également sur les principales études sociologiques portant non seulement sur les pratiques et les représentations de la lecture mais aussi sur l’expérience étudiante en tant qu’elle est à l’origine de processus de socialisation différenciés.En croisant ces questionnements, on considère la lecture non pas uniquement comme une pratique culturelle mais aussi comme un instrument de travail intellectuel dont la maîtrise demande l’élaboration de dispositions particulières."

Abstract

The "khâgne", a new chapter : how students in literary preparatory courses develop a new attitude towards reading

"This thesis analyzes how attitudes towards reading are generated along social lines,as individuals go through various social situations. It aims to show that a specific experience,namely the French two-year selective literary preparatory courses, can foster new reading practices and representations. Indeed, from the very start, developing distinctive reading practices is made necessary by these preparatory courses, as well as redefining how reading is usually perceived, based not only on readers’ histories and socio-cultural backgrounds but also on their future projects. Both « Hypokhâgne » and« Khâgne » Years can only be understood by taking into account all the individual’s reading career, from the first reading experiences to those that take place shortly afterthis course.Forty-nine semi-structured interviews of current and former students of literary preparatory courses with a minor in humanities were conducted and provided the material for the present qualitative study, along with the main sociological studies aboutnot only reading practices and representations, but also on the student experience, inasmuch as it provides the basis for differentiated socialisation processes. Reading is viewed not just as a cultural practice but as an intellectual work tool that requires to have developed peculiar habits."



URL :  https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01541454/document


mot(s) clé(s) :  enseignement supérieur, élève / étudiant, Lettres