INSTITUT FRANÇAIS DE L'ÉDUCATION

   Vous êtes ici : Accueil » Détails de la thèse

Les pratiques numériques des étudiants de l'Université des Comores dans le processus d'apprentissage


Auteur(s) :  ABDULLATIF Ahmed

Date de soutenance :  2015

Thèse délivrée par :  Université Paris-Saclay

Section(s) CNU :  section 70 : Sciences de l'éducation

Sous la direction de :  Eric BRUILLARD

Jury de thèse :  Baron, Jean-Louis ; Barrère, Anne ; Depover, Chrisitan ; Bruillard, Éric; Khanebouboi, Mehdi

 

"L’évolution des technologies entraîne des changements et des transformations dans tous les domaines économiques, sociaux et culturels notamment par leurs usages multiples et complexes. Dans le secteur de l’éducation, le déploiement de ces technologies pour l’enseignement et l’apprentissage soulève des questions fondamentales liées, par exemple, à la manière dont elles sont sollicitées par les enseignants et les étudiants. Cette étude, qui s’inscrit dans la lignée des usages des technologies de l'information et de la communication (TIC) en contexte scolaire, s’articule autour des concepts d’usages et de pratiques en contexte universitaire africain. Elle a pour objectif de comprendre le rapport que les étudiants entretiennent avec les technologies numériques dans leurs activités d’apprentissage en s’attachant à enrichir la réflexion sur les pratiques numériques des étudiants. De quelles manières les technologies sont sollicitées dans le processus d’apprentissage des étudiants ? Quelles sont les habitudes de travail avec ces technologies en classe et en dehors de la classe ? Comment accèdent-ils aux ressources en ligne et avec quelles compétences ? Dans quelles mesures l’institution universitaire permet-elle et facilite-t-elle l’ancrage et l’utilisation des technologies à des fins pédagogiques ? Ce travail s’est intéressé à une population d’étudiants inscrits en Licence dans cinq départements issus de trois facultés de l’université des Comores. Afin de documenter et d’analyser les pratiques numériques des étudiants dans leur processus d’apprentissage, nous avons opté pour une approche mixte regroupant une enquête quantitative basée sur un questionnaire et une étude qualitative par entretiens. L'enquête par questionnaire auprès d'un échantillon de 548 étudiants a permis d’établir un profil des étudiants en se basant sur leur niveau d’accès aux TIC, leur formation, leurs compétences, leurs usages des technologies en classe ou en dehors du milieu universitaire. Les entretiens ont enrichi les résultats quantitatifs et ont permis d'identifier quatre thèmes essentiels : les types d’usages, les conditions d’usages, les capacités d’utilisation et les conceptions des étudiants à propos de l’utilisation des TIC à des fins pédagogiques. L’étude confirme le faible usage des TIC à des fins d’apprentissage, un niveau d’accès difficile en milieu universitaire et peu de formations académiques. En même temps, elle indique un meilleur niveau d’équipement individuel des étudiants. Elle apporte un éclairage, sans doute nouveau, sur les stratégies de contournement, des difficultés d’usages et témoigne d'une volonté des jeunes à persister dans leurs pratiques numériques pour leurs apprentissages"

Abstract

Digital practices Comoros University students in their learning process

"Changes in technology causing changes and transformations in all economic, social and cultural fields in particular through their multiple and complex applications. In the education sector, the deployment of these technologies for teaching and learning raises fundamental issues, for example, how they are solicited by teachers and students. This study, which is in line with the uses of information technology and communication (ITC) in the school context, is built around the concepts of uses and practices in African university context. It aims to understand the relationship that students have with digital technologies in their learning activities by focusing on enriching the reflection on the digital practices of students. In what ways are sought technologies in the learning process of the students? What are the working habits with these technologies in the classroom and outside of the classroom? How they access to online resources and with which skills? To what extent the university allows it and it facilitates anchoring and use of technology for educational purposes? This work has focused on students enrolled in Bachelors in five departments from three of the Universities of the Comoros. To document and analyze the digital practices of students in their learning process, we opted for a mixed approach combining a quantitative survey based by they questions and a qualitative study through interviews. The questions survey of a sample of 548 students helped develop a profile of the students based on their level of access to ITCs, their training, their skills, their use of technology in the classroom or outside the academia. The interviews have enriched the quantitative results and it has identified four keys themes: types of uses, conditions of use, application capabilities and students conceptions about the use of ITC or teaching. The study confirms the low use of ITC or learning purposes, difficult access level in academia and little academic training. At the same time, it indicates a higher level of personal equipment for students. It sheds light, probably on bypass strategies, difficulties of uses and shows a willingness of young people to persist in their digital practices to their learning."



URL :  https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01251561/document


mot(s) clé(s) :  enseignement supérieur, TIC, apprentissage