INSTITUT FRANÇAIS DE L'ÉDUCATION

   Vous êtes ici : Accueil » Détails de la thèse

De l'observation des pratiques des maîtres débutants : éléments de compréhension des organisateurs de pratiques typiques


Auteur(s) :  FRANÇOISE Christine

Date de soutenance :  2016

Thèse délivrée par :  Université de la Réunion

Section(s) CNU :  section 70 : Sciences de l'éducation

Sous la direction de :  Frédéric TUPIN

Jury de thèse :  Altet, Marguerite ; Clanet, Joël ; Piot, Thierry ; Tupin, Frédéric

 

"L'objectif de notre recherche est de tenter d'identifier les compétences professionnelles (Altet, 1996 et 2009) acquises ou en cours d'acquisition des maîtres novices durant leur année de stagiarisation (visée heuristique). Pour ce faire, nous nous inscrivons dans le paradigme écologique ou paradigme de la complexité (Clanet, 1997 ; Piot, 2014). Nous portons un intérêt particulier à l'acquisition des compétences liées à trois dimensions clés que sont la gestion du temps, la tâche et les interactions maîtres-élèves, dimensions étudiées notamment par les chercheurs intégrés au réseau OPEN (Observation des pratiques enseignantes). Nous postulons que le développement professionnel (Wittorski & Briquet-Duhazé, 2010), initié en début de carrière, est variable selon les novices et que cette variabilité est interdépendante du degré de maîtrise des compétences attachées à ces dimensions. Le niveau d'expérience constituant un axe majeur de notre recherche, nous opposerons dans une approche contrastive, l'enseignant stagiaire à l'enseignant expérimenté, évoluant dans des situations similaires. Si nous avons pour ambition de déceler des différences entre les stagiaires en formation professionnelle (variabilité inter-maîtres), nous visons également l'identification des « invariances qui dénotent la présence d'organisateurs des pratiques » (Clanet, 2001). Nous nous efforçons donc de repérer parmi les pratiques enseignantes mobilisées, les organisateurs des pratiques typiques des maîtres « novices ». Pour ce faire, nous recourons à des méthodes mixtes, quantitative (questionnaires) et qualitative (observations et entretiens). Les questionnaires portent sur le niveau de maîtrise des compétences attendues (Référentiel de compétences, 2013) et sur les difficultés potentielles des futurs maîtres. La population enquêtée concerne les stagiaires eux-mêmes (N=178) ainsi que les maîtres d'accueil temporaire (MAT) (N=83) qui les accompagnent. Dans un second temps sont confrontés les deux corpus de représentations pour en évaluer le degré de congruence. Centrées sur trois dimensions organisatrices précédemment déclinées (Clanet, 2010), les observations portent sur six trinômes d'enseignants (un MAT et deux stagiaires N=18) œuvrant dans des classes de cycle III. Nous prenons appui sur la dimension tâche, afin d'analyser les dimensions transversales temps et interactions. Plus précisément, les étapes communes, mises en évidence au sein de séances portant sur la résolution de problèmes – et partant la tâche donnée à l'élève – sont analysées via la gestion du temps et des interactions. Dans une perspective ergonomique (Leplat, 2000), nous mesurons enfin, à travers ces observations et des entretiens, l'écart entre tâche « prescrite » et tâche « effective ». Les premiers résultats nous ont permis de dégager une typologie déclinant trois profils dominants parmi les maîtres stagiaires. En outre, il semble que s'agissant de l'enseignement des mathématiques à l'école élémentaire, les stagiaires rencontrent certaines difficultés communes, caractéristiques des premiers pas dans le métier. Pour autant, l'opposition initiale entre pratiques des stagiaires et pratiques des maîtres expérimentés laisse place à un continuum intégrant la complexité des pratiques d'enseignement donnant lieu à de multiples déclinaisons. Au regard de l'analyse des résultats, la formation initiale des futurs professeurs des écoles pourrait être questionnée dans le but d'en améliorer la qualité via un processus réflexif."

Abstract

Observing the trainee teachers'practice : comprehension elements of practical organisers

"The aim of our research is to try to identify the professional competences that have been acquired or are being acquired by new teachers during their training year (heuristic objective). To do so, we are following an ecological or complex paradigm (Clanet, 1997; Piot, 2014). We are particularly interested in the acquisition of competences related to three key notions such as time control, task, teacher-pupil interactions, that are studied by researchers integrated in the OPEN network (Observation des pratiques enseignantes). We presume that the professional development (Wittorski & Briquet-Duhazé, 2010), initiated at the beginning of a career, varies according to people and that this variability is interdependent of the level of these notions' competence mastering. The experience level is a major axis in our study; in a contrastive study, we shall oppose the trainee to the experienced teacher that are working in similar situations. If we aim to find out differences between professional trainees (Inter-trainee varaibility), we also claim to identify « invariabilities that show the presence of practice organisers » (Clanet, 2001). We try to identify typical beginner teacher organisers among teaching practice that are set up. To do so, we use mixed, quantitative (questionnaires) and qualitative (observation and interviews) methodologies. Questionnaires are about the mastering level of expected competences (Competence official list, 2013) and about the potential difficulties met by future teachers. People in the survey are trainees (N=178) as well as their temporary trainee supervisers (MAT: N=83). Eventually, the two representation studies are compared in order to assess their similarities. Six groups of three persons (a superviser and two trainees) in cycle 3 classes are being observed according to the three previously defined notions (Clanet, 2010). We focus on the notion of « task » in order to analyse the cross notions time and interactions. Common steps that are seen during lessons dealing with problem solving activities- and consequently tasks given to pupils- are analysed through time control and interactions. In an ergonomic perspective (Lepalt, 2000), we measure the gap between a « given » and an « effective » task through observation and interviews. The first results allow us to find out a typology of three main profiles among trainees. Moreover, in maths teaching at primary level, trainees meet similar obstacles that are common to beginners. The initial opposition between training and experienced teachers is replaced by a continuum which integrates complex teaching practice leading to multiple consequences. Through the result analysis, initial primary teacher training could be questioned in order to improve its quality, thanks to a reflexive process."



URL :  https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01548451/document


mot(s) clé(s) :  formation des enseignants, enseignant, analyse de pratique