INSTITUT FRANÇAIS DE L'ÉDUCATION

   Vous êtes ici : Accueil » Détails de la thèse

Parcours de réussite scolaire de jeunes relevant de l’Aide sociale à l’enfance : conditions et modalités d’expression du processus de résilience


Auteur(s) :  LEROUX Elisabeth

Date de soutenance :  2016

Thèse délivrée par :  Université de Haute-Alsace

Section(s) CNU :  section 70 : Sciences de l'éducation

Sous la direction de :  Loïc CHALMEL

Jury de thèse :  Chalmel, Loïc ; Desmet, Huguette ; Paivandi, Saeed; Pourtois, Jean-Pierre ; Sellenet, Catherine

 

"Cette recherche explore les conditions d’émergence et d’exercice de la réussite scolaire chez des jeunes relevant de la Protection de l’enfance, au travers d’une approche conjuguant positionnement et dynamique sociaux et relationnels et mobilisation individuelle. Elle a été réalisée, à partir de 2009, sur deux circonscriptions d’action sociale du département de l’Ain et alimentée par deux phases de travail de terrain. La première, quantitative, a été réalisée par questionnaire auprès des adultes (accueillants, travailleurs sociaux référents, enseignants) en charge des 229 jeunes confiés de ces deux zones et a consisté en un recueil de données relatif à leur parcours de placement, leur scolarité, leurs spécificités, leurs liens avec leur famille d’origine. La seconde, qualitative, a pris la forme d’entretiens auprès de ceux que l’exploitation des questionnaires avait permis d’identifier comme étant en réussite scolaire (N=83). Ont ainsi été recueillis 39 entretiens d’adolescents, auxquels ont été adjoints 7 apports d’adultes, « ex-enfants de la Ddass ». Le contenu de ces entretiens a été traité par la méthode Chartier (codage des unités d’informations), complétée d’un travail littéral approfondi autour des stratégies mises en œuvre. Les résultats des analyses quantitatives confirment les soubassements traditionnels de l’adaptation scolaire et, en particulier, l’impact socio-culturel du milieu familial. Ils mettent, de plus, en évidence les ressources que ces jeunes déploient spécifiquement, dans leur parcours inattendu, ainsi que les ancrages et étayages qu’ils expérimentent. Les entretiens permettent d’affiner ces deux atouts. Apparaissent ainsi particulièrement discriminants au regard de la réussite scolaire la personnalité du jeune, marquée par une profonde détermination, une grande maturité, une aptitude à positiver son vécu et à envisager l’avenir avec confiance, le rôle de relations de proximité, entretenues avec un certain nombre de personnes marquantes, la capacité à se distancier d’événements ou de personnes susceptibles d’entraver la progression. Ces traits dessinent des processus et des expériences de résilience, où les fragilités ne sont pas absentes - leurs motivations sont diverses, leurs résultats ne sont pas tous excellents, leur passé ressurgit régulièrement - mais où l’école et le savoir apparaissent comme espaces de perspectives et comme médiateurs à l’expression et à la réalisation de leur reconstruction."

Abstract

The course for a successful scholarity among young people, depending on social child and youth services : conditions and modes of expressing of the process of resilience

"This research explores the emerging conditions and the successful scholastic results of those covered by the Protection for Children, through an approach grouping social and relational position and dynamics, and individual mobilisation. It took place in two sectors of the social action in the Ain department and concerned two phases of field work. The first one, quantitative, was achieved with a questionnaire for adults (the welcoming committee, social workers and teachers) in charge of the 229 youths in these 2 zones and consisted of a recording of facts relevant to their experience of placement, scholarity, specifications and their possible links or ties with their birth family. The second one, qualitative, resulted from meetings with those who appeared to be in academic achievement through the questionnaires (N=83). Thus, we were able to record interviews with 39 adolescents combined with those of 7 adults, themselves "ex-children of the Ddass". The contents of these meetings were analysed using the Chartier Method (a code of information units), in addition to an extensive amount of literal work about the used strategies. The results of the quantitative analysis confirm the traditional foundations of scholastic adaptation and, in particular, the socio-cultural impact of the family. In addition, it brings out the resources which the adolescents specifically use in their unexpected course as well as the anchorages and supports they may experience. These meetings allow us to define both these opportunities. Moreover, this shows in a particularly specific way the personality of the adolescent with successful scholastic results, shown by a strong determination, an increased maturity, an aptitude for positive thinking about his/her life, with a confident outlook to the future, the role of the close environment, looked after by a certain number of influential figures and the ability to distant himself/herself from events or people likely to hinder his/her progress. These specific features shape and form processes and experiences of resilience, where certain weaknesses are present - their motivations are varied, not all results are excellent as their past regularly reappears in their lives - but which above all bring into play learning and knowledge as sources of perspectives and as mediators to express and realise their reconstruction."



URL :  https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01483776/document


mot(s) clé(s) :  réussite scolaire