INSTITUT FRANÇAIS DE L'ÉDUCATION

   Vous êtes ici :

Dossier de veille de l'IFÉ :

Les effets de l’éducation familiale sur la réussite scolaire


n° 63, juin 2011   

Auteur(s) :  Annie Feyfant

Télécharger la version intégrale du dossier (version PDF)   

Résumé : 
C’est sans doute une évidence de dire que la famille est le « premier système social », par lequel le jeune enfant acquiert et développe des compétences cognitives et sociales. Existe-t-il une corrélation entre « réussite scolaire » d’un élève et le rapport à l’école de sa famille ? Comment la recherche aborde-t-elle l’influence familiale sur les apprentissages et la socialisation des enfants ?

Ce qu’il faut retenir de la littérature de recherches portant sur l’incidence de l’environnement familial sur la scolarisation de l’enfant et de l’adolescent c’est la multiplicité des éléments qui façonnent la trajectoire scolaire.
L’un des principaux facteurs cités est le style éducatif de la famille. Entre contrôle coercitif et style permissif, il est difficile de définir un modèle type qui soit plus favorable à la réussite scolaire. Dans une approche qui se doit plurielle, il convient de prendre en compte le contexte et les valeurs véhiculées par la famille, car aussi bien le parcours scolaire des parents que le statut socioéconomique de la famille ou les pratiques culturelles sont des atouts ou des obstacles au développement cognitif de l’enfant.

Au-delà ou à cause du contexte socioéconomique, les attentes des parents et leurs projets liés à la scolarité influent sur la motivation et le rapport à l’école de l’enfant. Cet engagement, variable selon l’âge, est facilité par un accompagnement bienveillant à la scolarité. C’est au travers d’activités éducatives ou culturelles dans l’environnement familial, avec l’appui d’un ou des parents, voire de la fratrie, que se co-construit la socialisation scolaire.

Les recherches qui essaient d’analyser la multiplicité de facteurs déterminants pour la socialisation et la scolarisation s’interrogent sur l’impact du contexte socioculturel. Le déterminisme social est-il suffisant ou ne doit-on pas croiser cette variable avec d’autres données ? Certains chercheurs évoquent des interactions gènes/environnement socioéconomique, notamment dans le cadre du développement cognitif du très jeune enfant. D’autres prennent appui sur quelques réussites ou échecs improbables, pour tenter d’expliquer a contrario des dysfonctionnements ce qui peut favoriser la réussite scolaire. L’ensemble des travaux, aussi incomplets soient-ils, montrent combien certaines familles doivent être soutenues dans leur prise de responsabilité éducative.

Abstract : 
The impact of family education on educational success
It is commonplace to argue that the family is the ‘primary social system’ through which a child acquires and develops cognitive and social skills. Is there a correlation between the ‘educational success’ of a child and the perception of education within the child’s family? How is the question of the impact of family on learning and socialization addressed in current educational research?
The recent literature on the impact of the family environment on the education of children and adolescents has highlighted the wide range of factors shaping the educational trajectory of students.
Research indicates that one of the main factors is the educational style of the family. Between coercion and permissiveness, defining a model type that is more conducive to educational success is a difficult and complex task. A pluralist approach to this issue needs to consider the wider context and the values inculcated by the family, since the cognitive development of the child will be promoted or impeded by the parents’ educational career, by the socio-economic status of the family, and by cultural practices.
Beyond (or because of) the socioeconomic context, parents’ expectations and education-related projects have an impact on the child’s level of motivation and perception of education. Engagement in education, which tends to vary with age, is promoted by benevolent support throughout education. Educational socialization develops through educational and cultural activities within the family environment and with the support of one or both parents, and even siblings.
Research aimed at identifying the factors determining socialization and education focuses on the impact of the sociocultural context. To what extent is social determinism a sufficient explanation? Should this variable be combined with other data? Some studies focus on the interaction between genes and the socioeconomic environment, particularly in research on the cognitive development of very young children. By contrast, other studies have used cases of improbable success or failure to account for the factors that promote educational success. However incomplete it may be, recent research in this area shows the extent to which families may need support to fulfill their educational responsibilities.
To respond to this study, suggest further avenues or request further details, please leave a comment under the corresponding article in our blog EDUVEILLE


Pour citer ce dossier :
Annie Feyfant (2011). Les effets de l’éducation familiale sur la réussite scolaire. Dossier d'actualité Veille et Analyse, n°63
En ligne : http://ife.ens-lyon.fr/vst/DA/detailsDossier.php?parent=accueil&dossier=63&lang=fr

Vous pouvez faire part de vos réactions à ce Dossier, suggérer des pistes complémentaires ou demander des précisions, en laissant un commentaire sous l'article correspondant dans notre blog : ' Éduveille'