INSTITUT FRANÇAIS DE L'ÉDUCATION

   Vous êtes ici :

Dossier de veille de l'IFÉ :

Apprendre à écrire : du mot à l'idée


n° 62, mai 2011   

Auteur(s) :  Marie Musset

Télécharger la version intégrale du dossier (version PDF)   

Résumé : 
L’apprentissage de l’écriture à l’école est une activité qui concerne d’emblée toutes les dimensions de l’écrit, qu’elles soient linguistiques, culturelles ou sociales.
En outre, ce terme polysémique désigne aussi bien l’apprentissage graphique, les dimensions orthographe, lexicale et grammaticale de l’écriture que la production d’écrit.
Contrairement à certaines idées spontanées, « on n'écrit pas pour rien » : apprendre à écrire est un processus social profondément enraciné dans un contexte culturel, bien loin d'une question technique indifférente au sens de ce que l'on écrit.
Ce dossier est consacré aux questions soulevées par la production d’écrits, pratique sociale et cognitive complexe : qu’a-t-on à dire et comment y arrive-t-on ? Quels sont les obstacles à cet apprentissage et les travaux de remédiation à envisager ?
Les enjeux de l'écrit englobent aussi l'expression personnelle et la capacité à faire preuve de créativité dans ses écrits, compétences particulièrement prises en compte au niveau international, notamment à travers les évaluations PISA de l'OCDE.
L'écrit est omniprésent dans nos sociétés et, plus que d’« apprendre à écrire », il s’agit désormais d’entrer dans la « littératie étendue » qui caractérise la société actuelle.
Alors que les exigences en littératies sont de plus en plus importantes, de nombreux pays s’inquiètent des difficultés des élèves, interrogent la recherche interdisciplinaire et font de l’écrit une priorité éducative, soulignant que l’écriture est un outil facilitant l’apprentissage dans toutes les matières. Plus encore, on ne peut aujourd’hui faire l’économie d’une réflexion sur les écritures numériques. Ainsi les enjeux de la production écrite vont largement au-delà de l’acquisition de règles de grammaire et d’orthographe.
Si l'appropriation de l'écrit comme bien culturel dépasse le cadre scolaire, l'école est concernée au travers de tous ses enseignements, et pas seulement la classe de français.
Évoquant des approches et des recherches dans de nombreux pays, ce dossier aborde également le sujet des pratiques d'écriture souhaitables des enseignants et s'interroge sur les bouleversements introduits par les usages numériques.


Pour citer ce dossier :
Marie Musset (2011). Apprendre à écrire : du mot à l'idée. Dossier d'actualité Veille et Analyse, n°62
En ligne : http://ife.ens-lyon.fr/vst/DA/detailsDossier.php?parent=accueil&dossier=62&lang=fr

Vous pouvez faire part de vos réactions à ce Dossier, suggérer des pistes complémentaires ou demander des précisions, en laissant un commentaire sous l'article correspondant dans notre blog : ' Éduveille'