Veille Ifé

Accueil > Références bibliographiques

Bibliographie de la veille de l’Ifé

DV-125-Citoyennete.



  • Allen LaRue & Bang Hee Jin (2015). Ecological contexts and youth civic and political engagement in Paris, France. Journal Of Applied Developmental Psychology, vol. 39, p. 34-43. Doi : 10.1016/j.appdev.2015.04.010
    Résumé : With high rates of migration worldwide in the past decade, industrialized nations have witnessed substantial growth in the diversity of their populations and challenges to the civic and political status quo. This paper focuses on France, among the top countries sought by immigrants. Survey data were collected from 632 students from four ethnically diverse high schools in the Paris region, of whom 362 were between ages 14 and 17. We examine patterns of anticipated involvement in three indices of political and civic engagement, with the goal of identifying the characteristics that significantly contribute to explaining each. Results showed that most demographic characteristics are relatively weak in explaining the outcomes. Knowledge and attitudes developed in school, along with the effects of contact with family, peers, and more distal contexts, are important antecedents of political and civic engagement, although the magnitude of the effects differs for males and females.
    Mots-clés : Civic engagement, French youth, Gender differences, Political participation.

  • Allen LaRue, Berg Juliette & Bang Hee Jin (2016). Engagement civique des électeurs au seuil de l'âge adulte en région parisienne. Recherches En éDucation, vol. 26, p. 18-30.


  • Audigier François (1991). Enseigner la société, transmettre des valeurs. La formation civique et l'éducation aux droits de l'homme : une mission ancienne, des problèmes permanents, un projet toujours actuel. Revue FranAise De PDagogie, vol. 94, n° 1, p. 37-48. Doi : 10.3406/rfp.1991.1365
    Résumé : L'École a toujours eu la triple mission d'instruire, d'éduquer et de socialiser. Depuis plus d'un siècle, la formation civique a été le lieu principal où se sont cristallisés les problèmes et difficultés liés à la mise en œuvre de cette mission. En effet, la formation civique a pour objet de transmettre des connaissances d'ordre factuel et également, les valeurs et principes qui sont censés fonder les règles de la vie sociale. Nous sommes là dans un domaine de débats, voire de conflits, qui portent sur divers points : la place de l'École par rapport à la famille et aux autres instances d'éducation et de socialisation, les buts, fondements, contenus et pratiques de cette formation. Si aujourd'hui, les droits de l'homme, entendus de façon dynamique, sont un socle solide pour bâtir un projet de formation civique, celui-ci doit prendre ment en compte les problèmes et difficultés propres à ce domaine et s'appuyer autant sur la transmission de connaissances que sur les pratiques dans le cadre de la vie scolaire.

  • Audigier François (2017). Former le citoyen au droit. Un impératif pour l'éducation à la citoyenneté. Diversit, vol. 188, p. 67-72.

  • Audigier François (2015). Éducation à.. et préparation à la vie. In  François Audigier, et al. (éD.), Sciences de la nature et de la société dans une école en mutation. Fragmentations, recompositions et nouvelles alliances ? (p. 25-35). Louvain-la-Neuve : De Boeck Supérieur.
    Résumé : L’école doit aider l’ensemble des jeunes à développer les habiletés qui leur permettront d’être des individus cultivés, des citoyens engagés, des travailleurs compétents, et ce, tout en continuant de leur donner accès aux savoirs des générations précédentes.Cet extrait des programmes du premier cycle du secondaire du Québec (2010) exprime on ne peut plus clairement les trois buts de l’École : permettre...

  • Audigier François (2018). L'esprit critique et l'enseignement de l'histoire : quelles pratiques pour quelles fins ? In  Marc-André Ethier, et al. (éD.), Pensée critique, enseignement de l'histoire et de la citoyenneté (p. 27-40). Louvain-la-Neuve : De Boeck Supérieur.


  • Banks James A. (2017). Failed Citizenship and Transformative Civic Education. Educational Researcher, vol. 46, n° 7, p. 366-377. Doi : 10.3102/0013189X17726741
    Résumé : Global migration, the quest by diverse groups for equality, and the rise of populist nationalism have complicated the development of citizenship and citizenship education in nations around the world. Many racial, ethnic, cultural, linguistic, and religious groups are denied structural inclusion into their nation-state. Consequently, they do not fully internalize the values and symbols of the nation-state, develop a strong identity with it, or acquire political efficacy. They focus primarily on particularistic group needs and goals rather than the overarching goals of the nation-state. I conceptualize this process as failed citizenship and present a typology that details failed, recognized, participatory, and transformative citizenship. I describe the role of the schools in reducing failed citizenship and helping marginalized groups become efficacious and participatory citizens in multicultural nation-states.


  • Barrère Anne (2013). La montée des dispositifs : un nouvel âge de l'organisation scolaire. Carrefours De L'Ducation, n° 36, p. 95-116. Doi : 10.3917/cdle.036.0095
    Résumé : Le mot de « dispositif » est aujourd’hui très fréquemment employé dans le monde scolaire. On le trouve dans des textes officiels ou institutionnels, mais aussi dans nombre de travaux de recherches sur les établissements scolaires. Pourtant, dans la plupart des cas, il est utilisé sans grande précision ni problématisation. Cet article vise à le prendre au sérieux, à tenter d’en définir les usages en faisant le pari que son extension sémantique permet de mieux cerner les réalités scolaires contemporaines. Dans un premier temps, nous montrerons comment, tout en restant fidèle à une certaine analyse de l’école comme ensemble d’instruments et d’équipements, il en est venu à désigner certains d’entre eux, infléchissant la forme scolaire traditionnelle. Puis, nous mettrons alors en évidence leurs fonctions stratégiques qui révèlent et prennent en charge à bien des égards les hésitations actuelles de l’institution solaire, tant sur le plan de ses finalités que de ses modalités d’action., The word “dispositif” – the organisational format set up to meet a specific goal, usually a policy goal - is currently in very frequent use within the school environment. It can be found in official and institutional texts, but also in any number of research papers concerning schools or similar institutions. Yet, in most cases, the word is used without great precision or reflexion as to its meaning. This paper will therefore focus on the word and try to define its uses, with the hypothesis that its semantic extension is a way of better accounting for present-day school realities. We will first show how the word, while remaining faithful to a specific analysis of a school as a set of instruments and infrastructure, has come to designate some of these among others, thus modifying the traditional format for school organisation. We will then show the strategic functions of the instruments and infrastructure thus picked out, as they reveal and to a large degree account for the hesitations which presently characterise the institution, regarding both its objectives and its means of action.
    Mots-clés : dispositifs, établissements scolaires, forme scolaire, projets, régulation.

  • Barthes Angela & Lange Jean-Marc (2018). Développement durable, postures et responsabilité sociale des chercheurs en éducation. Recherches En éDucation, vol. 31, p. 92-109.
    Résumé : L'article pose le contexte de la construction curriculaire des « éducations à » en émergence depuis les années 80 en France au travers de celle, révélatrice, de l'éducation au développement durable (EDD). En nous appuyant sur un nombre significatif de travaux de recherche en EDD réalisés en France nous établissons une typologie des postures de chercheurs impliqués dans ces travaux. Cette typologie est construite à partir d'une méthodologie basée sur les fréquences d'occurrences lexicales sur un corpus bibliographique couplée à une méthodologie des représentations sociales des chercheurs de cette communauté. Six postures émergent, que nous avons nommé « les acceptants », « les descripteurs/prescripteurs de nouvelles procédures », « les systémiques », « les controverses », « les critiques », « les didactiques ». Nous postulons que ces postures influent sur les constructions curriculaires et posons le problème de la responsabilité sociale des chercheurs en éducation face aux injonctions politiques internationales.

  • Becquet Valérie (2016). L'engagement des jeunes au miroir de l'action publique. Diversit, n° 184, p. 44-49.


  • Becquet Valérie (2014). L’école face à la citoyenneté : quelles évolutions de l’action publique ? In  Martine Meskel-Cresta, et al. (éD.), École et mutation (p. 109-118). De Boeck Supérieur.
    Résumé : Le registre de la citoyenneté est fondateur de l’action publique endirection des jeunes. L’école, avec l’instruction morale et civique instaurée parJules Ferry en 1882 (Déloye, 1994), et l’armée, avec la conscription instauréeen 1872 puis rendue universelle en 1905 (Crépin, 2009), en ont été les principaux piliers. Ce registre repose sur « des discours et des mises en œuvrequi entreprennent...

  • Becquet Valérie (2017). Citoyenneté et école. In  Patrick Rayou & Agnès van Zanten (éD.), Dictionnaire de l'éducation (p. 78-84). Paris : Presses Universitaires de France.

  • Bergounioux Alain, Loeffel Laurence & Schwartz Rémy (2013). Morale laïque : pour un enseignement laïque de la morale (rapport public). Paris : Ministère de l'éducation nationale. Consulté à l'adresse http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/134000246/index.shtml
    Résumé : La mission réunie à la demande du ministre de l'éducation nationale, s'est vu confier la tâche de mener un état des lieux de l'instruction civique et morale

  • Biedermann Horst & Reichenbach Roland (2009). Die empirische Erforschung der politischen Bildung und das Konzept der politischen Urteilskompetenz. Zeitschrift FR PDagogik, vol. 55, n° 6, p. 872-886.
    Résumé : Die Forschungslage zur politischen Bildung fällt im Vergleich zu anderen Fachbereichen auch im deutschen Sprachraum eher schmal aus. Der Beitrag stellt zunächst Konzeptionen und Kernergebnisse einiger Forschungsarbeiten vor. Ohne den Anspruch auf Vollständigkeit zu erheben, wird ein repräsentativer Überblick zur Forschungslage in quantitativer Hinsicht ermöglicht. Bis anhin fehlen überzeugende kompetenztheoretisch angelegte Konzepte, um die empirische Erforschung der politischen Bildung voranzubringen. So gibt es kaum Übereinkünfte in der Bestimmung von Politikkompetenz und ihren Graduierungen. Aus diesem Grund wird nach der Darstellung der Forschungslage im zweiten Teil des Beitrages die Notwendigkeit von theoretisch gestützten Untersuchungen zum Konstrukt der politischen Urteilskompetenz betont. (DIPF/Orig.)
    Mots-clés : Adolescent, Austria, Befragung, Citizenship education, Civic education, Competency, Deutschland, Einstellung <Psy>, Empirical research, Empirische Forschung, Forschungsstand, Germany, Interview, Jugendlicher, Kompetenz, Modell, Österreich, Partizipation, Political activity, Political education, Politische Betätigung, Politische Bildung, Quantitative Forschung, Quantitative research, Schweiz, Selbsteinschätzung, Self-rating, Switzerland, Urteilsbildung.


  • Blaya Catherine (2016). Violence à l’école : les élèves acteurs du changement. Revue Projet, n° 352, p. 34-39. Doi : 10.3917/pro.352.0034

  • Bongrand Philippe (2016). Pour une formation des enseignants au politique. In  Olivier Rey & Hélène Buisson-Fenet (éD.), Le politique doit-il se mêler l'éducation ? (p. 39-50). Lyon : ENS Éditions.

  • Boone Damien (2016). À chacun sa place : la limitation de l’action politique des enfants dans la ville. Le cas des conseils municipaux d’enfants (CME) - Persée. Les Annales De La Recherche Urbaine, vol. 111, p. 90-99.

  • Bordes Véronique & Idayassine Sophia (2016). Engagement des jeunes : comment les faire participer ? Diversit, vol. 184, p. 51-56.


  • Bourg Dominique & Whiteside Kerry (2010). Vers une démocratie écologique. Le citoyen, le savant et le politique. Paris : Le Seuil.
    Résumé : Les dégradations que nous infligeons à la planète menacent l'avenir et la survie de l'humanité. Or l'urgence de la situation ne débouche pas sur des décisions fermes et concrètes. Jusqu'à quand ? Contrairement à ce que l'on pourrait croire, cet attentisme s'explique d'abord par une inaptitude politique : la démocratie représentative n'est pas en mesure de répondre aux problèmes écologiques contemporains. Ce livre propose des solutions, tant institutionnelles que délibératives, pour relever le défi et refonder notre sens du bien commun. Sauvegarder la biosphère exige de repenser la démocratie elle-même. Dominique Bourg est professeur à la faculté des géosciences et de l'environnement de l'université de Lausanne. Il a notamment publié Parer aux risques de demain. Le principe de précaution (Seuil, 2001), Le Nouvel Âge de l'écologie (Descartes & Cie/ECLM, 2003) et Le Développement durable. Maintenant ou jamais (Gallimard, 2006). Kerry Whiteside est professeur de sciences politiques au Franklin and Marshall College, en Pennsylvanie. Il a notamment publié Divided Natures: French Contributions to Political Ecology (MIT Press, 2002) et Precautionary Politics: Principle and Practice in Confronting Environmental Risk (MIT Press, 2006).

  • Bozec Géraldine (2016). Education à la citoyenneté à l'école : politiques, pratiques scolaires et effets sur les élèves (rapport public). Paris : CNESCO. Consulté à l'adresse http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/164000299/index.shtml
    Résumé : Revue de la littérature à la fois française et internationale portant sur l'éducation à la citoyenneté, le rapport dresse d'abord un état des lieux de

  • Bozec Géraldine (2014). Emanciper et conformer : les tensions de la socialisation civique à l'école primaire. Recherches En éDucation, n° 20, p. 52-65.

  • Brennan Jan & Railey Hunter (2016). Companion Report: 50-State Comparison: Civic Education. Denver, CO : Education Commission of the States. Consulté à l'adresse https://www.ecs.org/companion-report-50-state-comparison-civic-education/


  • Brinbaum Yaël & Primon Jean-Luc (2013). Parcours scolaires des descendants d'immigrés et sentiments d'injustice et de discrimination. Economie Et Statistique, vol. 464, n° 1, p. 215-243. Doi : 10.3406/estat.2013.10239
    Résumé : Les inégalités d’éducation et le sentiment d’injustice et de discrimination à l’école (dans les domaines de l’orientation, de la notation, de la discipline ou des sanctions et dans les interactions verbales) sont mis en relation avec l’origine migratoire. L’étude des parcours scolaires révèle que plusieurs groupes de descendants d’immigrés (Algérie, Turquie, Maroc ou Tunisie, Afrique sahélienne ou Afrique centrale et guinéenne) sont surreprésentés parmi les non-diplômés du second cycle de l’enseignement secondaire et sous-représentés parmi les titulaires du baccalauréat. Ces inégalités s’effacent – pour la plupart des groupes – lorsque la position sociale et le niveau scolaire des parents sont pris en compte. En termes de perception des quatre dimensions étudiées, l’orientation scolaire est l’aspect le plus souvent perçu comme injuste par les descendants d’immigrés (15 %). Sans être une expérience généralisée, l’orientation est en effet ressentie comme une injustice par un descendant d’immigrés algériens sur cinq. Cette proportion est de un sur quatre parmi les descendants d’immigrés de Turquie, du Maroc ou de Tunisie et d’Afrique centrale. Cette dimension est en revanche peu citée par les descendants d’immigrés européens ou d’Asie du Sud-Est. Les injustices scolaires sont fréquemment attribuées à des motifs discriminatoires à caractère ethno-racial : parmi ceux qui déclarent des injustices, 58 % des descendants l’associent à leur origine ou à leur nationalité, 13 % à leur couleur de peau ; les deux tiers des descendants d’immigrés nord-africains citent l’origine ou la nationalité (65 % parmi ceux de Turquie) ; la couleur est signalée par 56 % des descendants d’immigrés ; des pays d’Afrique subsaharienne. La confiance dans le système scolaire reste cependant ; élevée dans l’ensemble de la population (87 %) comme chez les descendants d’immigrés (86 %), même si elle s’affaiblit dans les groupes où la discrimination est la plus fortement ressentie.

  • Céline Chauvigné (2013). Former ? Eduquer ? Comment s'inscrit l'apprentissage de l'éducation à la citoyenneté dans le parcours des lycéens en France ? In  Loïc Clavier (éD.), Peut-on encore éduquer à l'école ? (p. 91-126). Paris : L'Harmattan.
  • Chauvigné Céline (2014). La formation de l'élève-citoyen dans les instances lycéennes : quelles finalités ? quels apprentissages? Education Et Socialisation, vol. 36, p. .

  • Chauvigné Céline, Etienne Richard & Clavier Loïc (2011). Eléments pour une histoire de l'éducation à la citoyenneté : de l'école publique française au lycée, quels enjeux ? Recherches En éDucation, vol. 10, p. 131-145.

  • Chauvigné Céline & Fabre Michel (2017). Figures contemporaines de l'État éducateur : Le cas de l'éducation à la citoyenneté. In  Michel Fabre, et al. (éD.), Ethiques et politiques éducatives (p. 89-103). Nancy : Presses universitaires de Nancy.


  • Checkoway Barry & Aldana Adriana (2013). Four forms of youth civic engagement for diverse democracy. Children And Youth Services Review, vol. 35, n° 11, p. 1894-1899. Doi : 10.1016/j.childyouth.2013.09.005
    Résumé : Which form or forms of civic engagement have the most potential to involve young people in a socially-just diverse democracy? At a time when civic engagement will benefit from conceptual clarification, this paper addresses this question and some of the issues it raises. It analyzes four forms of youth civic engagement for a socially-just diverse democracy. It examines each one according to analytic categories, compares their similarities and differences, and raises questions for future work. It draws upon research in psychology, sociology, and other academic disciplines; and on intergroup relations, multicultural education, social work, and other professional fields. The expectation is that systematic analysis of these phenomena as a subject of study will contribute to the quality of their practice, and move discussion of civic engagement to the next level.
    Mots-clés : Diverse democracy, Sociopolitical development, Youth civic engagement.

  • Claude Marie-Sylvie & Rayou Patrick (2018). Tenir la classe ou faire apprendre les élèves ? Des perspectives de collégiens sur l'action conjointe des enseignants et des élèves.

  • Commission Européenne, EACEA & Eurydice (2017). Citizenship Education at School in Europe. Commission européenne. Consulté à l'adresse /national-policies/eurydice/content/citizenship-education-school-europe-%E2%80%93-2017_en
    Résumé : Citizenship Education at School in Europe


  • Condette Sylvie (2013). État de la recherche sur le métier de conseiller principal d'éducation, Present Conclusions of Research Regarding the Function of Conseiller Principal d’Education. Carrefours De L'Ducation, n° 35, p. 105-131. Doi : 10.3917/cdle.035.0105
    Résumé : Le conseiller principal d’éducation a officiellement fait son apparition dans le paysage scolaire français en 1970 et a vu ses missions redéfinies en 1982, s’inscrivant pleinement dans le cadre général de la vie scolaire et participant à la politique de l’établissement. La recherche scientifique sur ce métier et ses évolutions montre qu’il reste encore aujourd’hui un métier en tension identitaire, entre un passé toujours très présent et pas forcément bien assumé et des perspectives professionnelles assez floues qui pourraient tendre vers une dimension organisationnelle et managériale. Ce métier interroge aussi plus largement la division du travail éducatif au sein de l’établissement secondaire français., The position known as “conseiller principal d’éducation” or CPE officially appeared in the French school world in 1970; its job definition was brought up to date in 1982, to embed the role fully in school life and have its holders participate fully in the establishment of their school’s policies. Scientific research into this function and its evolution shows it still suffers from an identity issue, torn between its ever present and not very well accepted past and its rather vague professional prospects, which could go in the direction of management and organisational responsibilities. The position also puts in question the division of labour within French secondary schools.
    Mots-clés : conseiller principal d'éducation, éduca, enseignement secondaire français, politiqued'établissement, professionnalisation.

  • Condette Sylvie (2016). Approche plurielle de la médiation régulatrice des conflits en éducation. Education ComparE. Revue De Recherche Internationale Et Comparative En éDucation, n° 14, p. 117-139.
    Résumé : Dans de nombreux pays ou territoires, la médiation suscite un intérêt croissant, en particulier dans la vie sociale et politique, dès lors qu’un conflit ne parvient pas à se résorber. La médiation pénètre aujourd’hui les pratiques quotidiennes, au plus près des individus, dans toutes sortes de domaines. Elle s’est progressivement inscrite dans l’école, soit en s’intégrant au curriculum, soit en venant le compléter ou encore en s’y juxtaposant. A partir de là, l’article relève quelques enjeux majeurs et perspectives qui mettent en évidence des pratiques plurielles en lien avec le contexte social et culturel mais qui dépendent aussi des marges de manœuvre accordées ou revendiquées, et de la capacité à agir des individus et des groupes.
  • Condette Sylvie (2017). Enjeux et mise en oeuvre de la participation des élèves au lycée. In  Philippe Haeberli, et al. (éD.), La participation des élèves : effet de mode ou nécessité ? (p. 111-125). Paris : L'Harmattan.

  • Condette-Castelain Sylvie, Hue-Nonin Corine & Picquenot Alain (2014). La médiation par les élèves. Enjuex et perspectives pour la vie scolaire. Dijon : CRDP de Bourgogne.
    Résumé : Comment gérer les petits conflits entre élèves et pacifier les relations grâce à un projet éducatif ambitieux : la médiation par les pairs. Cet ouvrage aborde savoirs théoriques et outils pratiques dans une démarche de formation du personnel éducatif à la prévention de la violence scolaire.

  • Conseil de l'enfance et de l'adolescence (2018). Les temps et les lieux tiers des enfants et des adolescents hors maison et hors scolarité. Paris : Haut Conseil de la famille, de l'enfance et de l'âge. Consulté à l'adresse http://www.strategie.gouv.fr/publications/temps-lieux-tiers-enfants-adolescents-maison-scolarite
    Résumé : Le Conseil de l’enfance du Haut Conseil de la Famille de l’Enfance et de l’Âge (HCFEA), installé en décembre 2016, a notamment inscrit à son premier...

  • Conseil de l'Europe (2016). Compétences pour une culture de la démocratie - Vivre ensemble sur un pied d’égalité dans des sociétés démocratiques et culturellement diverses. Strasbourg : Conseil de l'Europe.
    Résumé : Un nouveau cadre de référence des compétences nécessaires à une culture de la démocratie! Les sociétés européennes contemporaines sont confrontées à de nombreux défis : des taux de participation électorale en baisse, une défiance croissante à l’égard des responsables politiques, une forte ...

  • Daas Remmert, ten Daam Geert & Dijkstra Anne Bert (2016). Contemplating modes of assessing citizenship competences. Studies In Educational Evaluation, vol. 51, p. 88-95.

  • Déloye Yves (1994). Ecole et citoyenneté. L'individusalisme républicain de Jules Ferry à Vichy : controverses. Paris.

  • DEPP (2016). Cedre 2012 Histoire-géographie et éducation civique en fin d'école et de collège. Paris : Ministère de l'Education Nationale, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Consulté à l'adresse http://www.education.gouv.fr/cid98356/cedre-2012-histoire-geographie-et-education-civique-en-fin-d-ecole-et-de-college.html

  • Doussot Sylvain & Grandjean Josiane (2014). Enseigner les sciences sociales pour éduquer le citoyen : une étude de cas sur l'histoire, la géographie et l'EDD. Education Et Socialisation - Les Cahiers Du Cerfee, vol. 36, p. .
    Mots-clés : Compétences sociales et civiques, critics, critique, problématisation, problematization, savoirs disciplinaires, Social and political skills, subject matter knowledge.

  • Drahi Patricia (2017). Enseigner la Shoah en lycée professionnel. Risques et défis. Spirale. Revue De Recherches En éDucation, vol. 59, p. 129-141.


  • Duclert Vincent (2015). La République, ses valeurs, son école: Corpus historique, philosophique et juridique. Paris : Gallimard.
    Résumé : On croyait la chose acquise : la République est, selon sa propre étymologie, le bien commun. Or, l'actualité récente prouve que la notion, pourtant invoquée sur tous les airs, a perdu jusqu'à son évidence. La République, ce sont trois grandes valeurs : l'universalité des droits, c'est-à-dire l'assurance que les hommes ne tirent leurs droits d'aucune appartenance ou qualité particulière, mais de leur simple qualité d'être humain ; la devise constitutive liberté, égalité, fraternité - valeurs auxquelles nul ne saurait déroger ; la laïcité, qui proclame la liberté de conscience et permet la liberté religieuse. Où, sinon à l'école - lieu d'éveil libre et critique de la conscience citoyenne -, transmettre les valeurs de la République ? Cette anthologie de textes juridiques, politiques, philosophiques, constitue un corpus républicain pour les enseignants, les parents, les particuliers. Il incarne notamment les quatre objets de l'enseignement moral et civique : la sensibilité (soi et les autres avec les principes, les valeurs et les symboles de la citoyenneté française et de la citoyenneté européenne), le droit et la règle (des principes pour vivre avec les autres, avec les différentes déclarations des droits de l'homme), le jugement (penser par soi-même et avec les autres, avec les principes de la laïcité et la traduction des principes d'un Etat démocratique dans les institutions de la République) et l'engagement (agir individuellement et collectivement, avec l'exercice de la citoyenneté dans une démocratie).


  • Dupeyron Jean-François (2016). La responsabilité morale des enseignants et éducateurs scolaires. In  Michel Fabre, et al. (éD.), L'idée de valeur en éducation. Sens, usages, pertinence (p. 195-209). Paris : Hermann.

  • Durpaire François (2016). La Marseillaise à l'Ecole .. ou pas ! Enseigner la France face à l'ethnicisation. Recherches En éDucation, vol. 26, p. 31-40.

  • Ethier Marc-André & Lefrançois David (2015). Les visées de formation citoyenne dans l’enseignement de l’histoire au Québec en contexte de réforme(s) et de contreréforme(s). In  François Audigier, et al. (éD.), Sciences de la nature et de la société dans une école en mutation. Fragmentations, recompositions, nouvelles alliances ? (p. 77-87). Louvain-la-Neuve : De Boeck Supérieur.
    Résumé : Lors de la publication d’extraits d’une version provisoire du nouveau programme québécois d’enseignement de l’histoire nationale, en avril 2006, maints historiens et citoyens d’expression française, ainsi que certains didacticiens, s’engagèrent dans une guerre verbale. Selon eux, le programme occultait les évènements (la Conquête britannique de la Nouvelle-France, les Rébellions de 1837), phénomènes...

  • Ferry Victor (2015). Exercer l’empathie : étude de cas et perspectives didactiques. Exercices De RhTorique, n° 5, p. .
    Résumé : L’empathie, définie comme une simulation mentale de la subjectivité d’autrui, est une compétence au cœur du jeu social. La découverte de neurones miroirs a ouvert la voie à des descriptions précises des mécanismes cérébraux qui sous-tendent cette faculté. Sur cette base, l’empathie peut aujourd’hui être définie par rapport à des fonctions apparentées et, en particulier, l’altruisme et la sympathie. En outre, et de façon plus centrale pour notre propos, les recherches actuelles se proposent d’...

  • Feyfant Annie (2016). Les enjeux de la construction d'une histoire commune. Dossiers De Veille De L'ife, vol. 109, p. .

  • Feyfant Annie (2010). L'éducation à la citoyenneté. Dossier D'actualit, vol. 57, p. .

  • Fillion Pierre-Luc, Prud'homme Luc & Larouche Marie-Claude (2016). L'éducation à la citoyenneté à l'école primaire : étude des représentations professionnelles d'enseignantes du Québec. Revue Canadienne De L'Ducation, vol. 39, n° 2, p. 1-24.

  • Filoche-Rommé Louise & Berton-Schmitt Amandine (2017). Quelle place pour l'égalité femmes-hommes dans les manuels d'enseignement moral et civique ?. Paris : Centre Hubertine Auclert. Consulté à l'adresse https://www.centre-hubertine-auclert.fr/outil/etude-quelle-place-pour-l-egalite-femmes-hommes-dans-les-manuels-d-enseignement-moral-et

0 | 50 | 100

--- Exporter la sélection au format