Veille Ifé

Accueil > Références bibliographiques

Bibliographie de la veille de l’Ifé

DV-112-Genre.



  • La querelle du genre - Cairn.info La querelle du genre - Cairn.info. Consulté de http://www.cairn.info/la-querelle-du-genre--9782130607434.htm

  • Mixité et éducation : question de genre ? (2014). Mixité et éducation : question de genre ? . Les Cahiers Dynamiques, n° 58, p. 113-123. Consulté de http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=LCD_058_0113


  • Inégalités hommes-femmes (2012). Inégalités hommes-femmes. Éditions OCDE. Consulté de http://www.oecd-ilibrary.org/social-issues-migration-health/inegalites-hommes-femmes_9789264179660-fr

  • À plusieurs voix sur Masculin/Féminin II : Dissoudre la hiérarchie (2003). À plusieurs voix sur Masculin/Féminin II : Dissoudre la hiérarchie . Mouvements, vol. no27-28, n° 3, p. 204-218. Consulté de http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=MOUV_027_0204


  • Revue Les Cahiers Dynamiques 2013/1 - Cairn.info Revue Les Cahiers Dynamiques 2013/1 - Cairn.info. Consulté de http://www.cairn.info/revue-les-cahiers-dynamiques-2013-1.htm


  • Questions de genre, questions de culture - Cairn.info Questions de genre, questions de culture - Cairn.info. Consulté de http://www.cairn.info.acces.bibliotheque-diderot.fr/questions-de-genre-questions-de-culture--9782111281561.htm

  • Jouets : la première initiation à l'égalité Jouets : la première initiation à l'égalité. Consulté de http://www.senat.fr/rap/r14-183/r14-183_mono.html

  • Angeloff Tania & Mosconi Nicole (2014). Enseigner le genre : un métier de Pénélope . Travail, Genre Et SociTS, n° 31, p. 21-27. Consulté de http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=TGS_031_0021

  • Angier Natalie & Chang Kenneth (2005, janvier 24). Gray Matter and Sexes: A Gray Area Scientifically . The New York Times. Consulté de http://www.nytimes.com/2005/01/24/science/gray-matter-and-sexes-a-gray-area-scientifically.html
    Résumé : Harvard Univ president Lawrence H Summers' suggestion that women's lagging progress in science and mathematics might reflect innate differences between sexes inflames debate that has simmered for decades; researchers who have explored subject of sex differences from every conceivable angle and organ say there are host of discrepancies between men and women--in their average scores on tests of quantitative skills, in their attitudes toward math and science, in architecture of their brains, in way they metabolize medications, including those that affect brain; but researchers warn that mere finding of difference in form does not mean difference in function or output inevitably follow; to further complicate portrait of cerebral diversity, new brain imaging studies suggest that men and women with equal IQ scores use different proportions of their gray and white matter when solving problems like those on intelligence tests; photo; graphs (M)

  • Ayral Sylvie (2010). Sanctions et genre au collège . Socio-Logos . Revue De L'association FranAise De Sociologie, n° 5, p. . Consulté de https://socio-logos.revues.org/2486
    Résumé : Dans treize collèges enquêtés récemment, aux caractéristiques socioscolaires très différentes, les garçons représentent de 74 % à 89 % des élèves punis et de 85,2 % à 100 % des élèves sanctionnés pour violence physique. Comment s’explique cette asymétrie sexuée? Dans un premier temps cet article invite à penser la sanction dans les domaines qu’elle investit à l’école, à savoir l’autorité pédagogique et éducative, le savoir et la socialisation. Le système punitif fabrique les normes. Il exerce son pouvoir dans l’appareil d’écriture et les discours de justification ou d’autorité qui l’accompagnent. Dans un deuxième temps il interroge l’univers scolaire en tant qu’espace/temps de confrontations intersexes ainsi que d’activation des stéréotypes de genre. L’articulation problématique entre sexualité et genre est exacerbée pendant les années de collège, période de puberté et de construction identitaire dans un contexte de mixité. L’injonction à la virilité et à l’hétéronormativité encourage chez les garçons les attitudes de défi, les comportements violents, homophobes et sexistes. Dans un troisième temps l’article propose de placer la variable genre au centre pour revisiter le système des sanctions et les transgressions auxquelles elles s’appliquent à la lumière des rapports sociaux de sexe. Les garçons se voient pris entre deux contraintes normatives : celle du règlement intérieur, qui a force de Loi et celle de la virilité. La sanction consacre la transgression, et, au-delà, le sujet de la sanction : enfreindre le règlement intérieur permet aux garçons d’afficher leur virilité. L’école, qui les stigmatise par la sanction, ne les consacre-t-elle pas dans leur identité masculine, construisant finalement ce qu’elle prétend corriger?

  • Barus-Michel Jacqueline & Molinier Pascale (2014). Introduction : Le genre, représentations et réalités . Nouvelle Revue De Psychosociologie, n° 17, p. 7-15. Consulté de http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=NRP_017_0007

  • Bertrand Julien et al. (2015). Introduction. Socialisations masculines, de l’enfance à l’âge adulte . Terrains & Travaux, n° 27, p. 5-19. Consulté de http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=TT_027_0005

  • Bouchard Pierette (2002 00). Faire réussir les garçons ou en finir avec le féminisme ? Consulté de http://sisyphe.org/spip.php?article169

  • Bouchard Pierrette et al. (2012). Les masculinistes face à la réussite scolaire des filles et des garçons . Cahiers Du Genre, n° 36, p. 21-44. Consulté de http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=CDGE_036_0021


  • Buchmann Claudia et al. (2008). Gender Inequalities in Education . Annual Review Of Sociology, vol. 34, n° 1, p. 319-337. http://doi.org/10.1146/annurev.soc.34.040507.134719
    Résumé : The terrain of gender inequalities in education has seen much change in recent decades. This article reviews the empirical research and theoretical perspectives on gender inequalities in educational performance and attainment from early childhood to young adulthood. Much of the literature on children and adolescents attends to performance differences between girls and boys. Of course, achievement in elementary and secondary school is linked to the level of education one ultimately attains including high school completion, enrollment in postsecondary education, college completion, and graduate and professional school experiences. We recommend three directions for future research: (a) interdisciplinary efforts to understand gender differences in cognitive development and noncognitive abilities in early childhood, (b) research on the structure and practices of schooling, and (c) analyses of how gender differences might amplify other kinds of inequalities, such as racial, ethnic, class, or nativity inequalities.

  • Buscatto Marie (2014). La culture, c'est (aussi) une question de genre . Questions De Culture, p. 125-143. Consulté de http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=DEPS_OCTOB_2014_02_0125

  • Cacouault-Bitaud Marlaine (2008). Les personnels du second degré au regard du genre . IdEs éConomiques Et Sociales, n° 153, p. 28-35. Consulté de http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=IDEE_153_0028

  • Campergue Cécile (2015). Evelyne Peyre et Joëlle Wiels (dir.), Mon corps a-t-il un sexe ? Sur le genre, dialogues entre biologie et sciences sociales . Lectures. Consulté de https://lectures.revues.org/17410
    Résumé : Cet ouvrage collectif est le fruit d’un colloque international qui s’est tenu à Paris en juin 2011 à l’EHESS. Il est également le fruit des différentes contributions du séminaire intitulé « Sexe et Genre » de l’EHESS, qui a vu le jour en 2005. Evelyne Peyre (paléoanthropologue) et Joëlle Wiels (biologiste), toutes les deux par ailleurs militantes du mouvement féministe, introduisent les différents objectifs de l’ouvrage, rappelant que les façons dont les sciences du vivant (paléoanthropologie...


  • Chiland Colette (2003). Le transsexualisme. P.U.F. Consulté de http://www.cairn.info/le-transsexualisme--9782130536758.htm
    Résumé : Tout le monde en parle, mais qui sait ce dont il s'agit ? Les médias ne contribuent pas à éclairer le problème dans sa complexité. En vérité on ne change que les apparences et dans les pays où les textes légaux le permettent, l'état civil. Des questions fondamentales se posent : qu'est-ce qu'un homme et qu'est-ce qu'une femme ? Le sexe définit-il l'identité et qu'est-ce que le sexe ? Quelle force impérieuse pousse à un refus de son sexe ? Toute cette trajectoire commence très tôt dans la vie. N'y a-t-il pas d'autre recours que la chirurgie ? Peut-on changer ce qu'il y a dans la tête ?

  • Clair Isabelle (2015). L’amour dans les cités . L'Cole Des Parents, n° 602, p. 38-41. Consulté de http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=EPAR_602_0038

  • Clair Isabelle (2011). Les rapports sociaux de sexe . Sociologie. Consulté de http://sociologie.revues.org/687
    Résumé : Rose bonbon, le volume ne passe pas inaperçu. Ni rouge modéré, ni jouet pour fillettes, sa couverture ostentatoire rappelle aux chercheur·e·s réticent·e·s à intégrer le genre dans leurs analyses que persister à voir le monde au masculin-neutre est de plus en plus déconcertant : plus de trente ans d’écrits, d’enquêtes et de théories sont passés par-là… il est temps d’ouvrir les yeux. Lire Les Rapports sociaux de sexe peut être une bonne entrée en matière, d’autant que l’ouvrage constitue une s...

  • Clair Isabelle & Heinen Jacqueline (2013). Le genre et les études féministes françaises : une histoire ancienne . Cahiers Du Genre, n° 54, p. 9-19. Consulté de http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=CDGE_054_0009

  • Codou Olivier & Kerzil Jennifer (2007). L'école à la lumière de la psychologie sociale. . Carrefours De L'Ducation, n° 23, p. 153-169. Consulté de http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=CDLE_023_0153

  • Collet Isabelle (2016). Former les enseignant-e-s à une pédagogie de l'égalité . Le FranAis Aujourd'hui, n° 193, p. 111-126. Consulté de http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=LFA_193_0111

  • Collet Isabelle (2015). Faire vite et surtout le faire savoir. Les interactions verbales en classe sous l’influence du genre . Revue Internationale D'ethnographie, n° 4, p. 6-22. Consulté de https://archive-ouverte.unige.ch/unige:82580
    Résumé : Quand on fait le bilan de la progression spectaculaire des scolarités des filles, à partir du moment où l’enseignement secondaire et les études supérieures leur ont été ouverts, nous nous retrouvons devant un paradoxe que la théorie de la reproduction peine à expliquer : si on considère que les groupes dominants utilisent l’école pour reproduire leur avantage, comme on peut le voir en ce qui concerne les inégalités sociales (Bourdieu et Passeron, 1964), comment rendre compte du fait qu’à l’école, le sexe dominé puisse se classer avant le sexe dominant ? (Duru-Bellat, 2008). Or, cette réussite des filles sur le plan scolaire s’arrête aux portes des études supérieures. En effet, ces meilleurs parcours ne leur ouvrent pas la porte aux filières les plus sélectives puisqu’elles sont 27% en écoles d’ingénieurs (DEP 2012) et rentabilisent moins bien, à diplôme égal et quel que soit ce diplôme, leur bagage scolaire sur le marché du travail que ce soir en France ou en Suisse. Nous avons voulu éclairer ce point par une recherche sur les interactions verbales en classe en observant 15 séances de cours de différentes disciplines au secondaire à Genève.


  • Collet Isabelle (2012). Faux semblants et débats autour du genre et de l’égalité en éducation et formation . Recherche Et Formation, n° 70, p. 121-134. http://doi.org/10.4000/rechercheformation.1889
    Résumé : Le dossier « La formation et le genre », paru dans le n° 69 de Recherche & Formation est une brillante démonstration de la richesse qu’apporte le croisement des études genre avec les sciences de l’éducation. L’interdisciplinarité propre à ces deux champs laisse toujours craindre un éparpillement théorique et conceptuel : ce dossier évite totalement cet écueil. En effet, une double cohérence s’en dégage. Tout d’abord, quel que soit l’ancrage disciplinaire (histoire, psychologie ou sociologie),...


  • Collet Isabelle (2011). Effet de genre : le paradoxe des études d’informatique . Tic&sociT, n° Vol. 5, n° 1, p. . http://doi.org/10.4000/ticetsociete.955
    Résumé : Parmi les études scientifiques et techniques, l’évolution de la discipline informatique attire l’attention. En effet, à partir des années 1980, de plus en plus d’hommes choisissent cette filière alors que dans le même temps, le nombre de femmes reste constant. Nous faisons l’hypothèse que le choix d'étude et l'exercice d'une profession sont des pratiques qui sont toujours médiées par un système symbolique. Le choix d’une filière d’études en Sciences et technologie de l’information et de la communication (STIC) ne s’effectue pas sur la réalité mal connue des métiers de ce secteur mais sur les représentations sociales à la disposition du grand public, nourries par l’imaginaire de l’informatique. Avant l’arrivée du micro-ordinateur, les métiers de l’informatique étaient des métiers scientifiques du tertiaire plutôt attractifs pour les jeunes femmes techniciennes ou ingénieurs. Avec l’arrivée du micro-ordinateur, la représentation de l’informaticien, telle qu’on la voit dans la science-fiction, s’est figée sur un homme pris dans une relation exclusive avec l’ordinateur, représentation très éloignée de la réalité des métiers de l’informatique et qui, loin de disparaître avec la multiplication des usages, se renforce.

  • Collet Isabelle & Grin Isabelle Formation à la profession enseignante : des savoirs en tout genre. IUFE-Genève. Consulté de https://lectures.revues.org/13470?lang=en
    Résumé : SOMMAIRE Isabelle Collet et Isabelle Grin Editorial - Farinaz Fassa : L’éducation à l’égalité entre les sexes dans l’école romande, une question vive ou inerte ? - Isabelle Collet et Isabelle Grin : L’introduction du genre dans la formation initiale des enseignant-e-s : un combat emblématique fait de convictions militantes et de volonté politique. - Céline Petrovic : La formation des enseignant-e-s et le genre: quelles résistances ? - Nadia Lamamra et Myriam Posse : Des enseignant-e-...
  • Coulon Nathalie (2009). Construire l’égalité : combattre les stéréotypes de sexe. (Non-Violence Actualité). Montargis.
    Résumé : Malgré les revendications récurrentes d’une éducation sans préjugé, l’idée d’une nécessaire socialisation non discriminante peine à se traduire dans les faits. Des stéréotypes sexistes persistent et certains aspects de la socialisation précoce des enfants semblent même aller dans le sens d’une plus grande différenciation entre les sexes. Il semble donc difficile d’échapper au système du genre puissant organisateur de la société et outil culturel pour se penser, penser les autres et se penser acteur ou actrice dans la société. Pour promouvoir l’égalité dès la petite enfance, il est nécessaire de prendre conscience des processus qui engagent, dès le berceau et selon leur sexe d’état civil, les enfants sur des voies développementales différentes et qui contribuent à forger des identités sexuées garantissant le statu quo. En prenant appui sur l’approche socio-écologique du développement humain, nous montrerons comment une éducation à l’égalité des sexes peut s’envisager dans les milieux de la petite enfance.

  • Court Martine (2010). Le corps prescrit. Sport et travail de l'apparence dans la presse pour filles . Cahiers Du Genre, n° 49, p. 117-132. Consulté de http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=CDGE_049_0117

  • Court Martine et al. (2014). Habiller, nourrir, soigner son enfant : la fabrication de corps de classes . Recherches Familiales, n° 11, p. 43-52. Consulté de http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=RF_011_0043

  • Courteau Roland (2014). Lutter contre les stéréotypes sexistes dans les manuels scolaires : faire de l'école un creuset de l'égalité. Parie: Sénat. Consulté de http://www.senat.fr/rap/r13-645/r13-6450.html

  • Cresson Geneviève (2010). Indicible mais omniprésent : le genre dans les lieux d'accueil de la petite enfance . Cahiers Du Genre, n° 49, p. 15-33. Consulté de http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=CDGE_049_0015

  • de Boissieu Corinne (2009). Sexes et genres à l’école maternelle . Recherches & éDucations, n° 2, p. 23-43. Consulté de https://rechercheseducations.revues.org/502
    Résumé : Cet article propose un essai de modélisation d’un nouveau concept, le genre scolaire, appréhendé à travers le cadre anthropo-didactique et par l’étude des interactions verbales à l’école maternelle. Le genre scolaire serait une construction spécifique à la culture scolaire, qui aboutit à la détermination d’identités d’élève-fille ou élève-garçon, auxquelles sont associées des manières d’être-en-classe et des choix préférentiels.

  • Delphy Christine (1998). L'ennemi principal: Penser le genre. Éd. Syllepse.
    Résumé : Après l'Economie politique du patriarcat, le tome 1 de L'ennemi principal, Christine Delphy nous présente ici la suite de son analyse matérialiste de la société, une analyse en termes de rapports sociaux et donc politiques, fondamentale pour la compréhension de toutes les oppressions. fondamentale à tout projet d'émancipation. Lors de la première édition en 2001. Josyane Savignau écrivait dans Le Monde des livres : "Voici un travail qui rompt avec le lyrisme, la religiosité, les proclamations à propos de la "différence des sexes" auxquels on est habitué depuis quelques années. Dans sa préface, "Critique de la raison naturelle", à elle seule un court essai problématisant l'ensemble du livre, elle s'attache à "faire entendre des propos logiques", ce qui est moins facile qu'on ne l'imagine. Elle sait renverser les perspectives, contredire ce que l'on tient pour des évidences, cherchant à substituer une démarche scientifique aux discours quasi mystiques qu'on entend généralement sur ce sujet. Et constamment, elle demande à son lecteur d'essayer de penser au lieu d'être dans une passive empathie et d"'adhérer". Autant dire qu'elle a du courage et qu'elle prend des risques en un temps où, comme elle le relève, "tout se passe comme si la différence des sexes était ce qui donne sens au monde"".


  • Demoulin Hugues & Daniel Céline (2013). Bulletins scolaires et orientation au prisme du genre . L'orientation Scolaire Et Professionnelle, n° 42/3, p. . http://doi.org/10.4000/osp.4168
    Résumé : Le sentiment d'efficacité personnelle contribue à expliquer les différences d'orientation des filles et des garçons. Dans cette étude sur 1 500 bulletins scolaires, on observe une interaction entre les variables sexe des enseignant-es et sexe des élèves dans les résultats et les intentions d'orientation. Par ailleurs, les résultats en mathématiques des filles qui demandent une série scientifique sont supérieurs à ceux des garçons, et plus nettement encore autour de la moyenne. Enfin, les contenus des appréciations diffèrent selon le sexe de l'élève et la matière. Ces observations interrogent les effets des pratiques d'évaluation dans la différenciation sexuée des parcours scolaires.

  • Depoilly Séverine (2014). Les garçons et l'école : rapports sociaux de sexe et rapports de classe . Travail, Genre Et SociTS, n° 31, p. 151-155. Consulté de http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=TGS_031_0151

  • Detrez Christine (0000). Il etait une fois le corps.. . SociTS Contemporaines, vol. no 59-60, n° 3, p. 161-177. Consulté de http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=SOCO_059_0161


  • Devineau Sophie (2013). Devenir enseignant-e-s dans le public : le sens d’une orientation professionnelle très féminisée . L'orientation Scolaire Et Professionnelle, n° 42/2, p. . http://doi.org/10.4000/osp.4127
    Résumé : Après avoir été les meilleures élèves du système éducatif, les femmes en accédant à l’enseignement en deviennent les actrices, parfois très engagées dans la défense de la mixité scolaire et de la parité des carrières professionnelles, mais toujours partie prenante d’une société moins sexiste. Ceci oblige à considérer les choix d’orientation vers le professorat autrement que du point de vue d’une conformation simple d’une majorité de femmes à des modèles de métiers du Care, mais encore à travers l’enjeu féministe tel qu’il a été porté dans la société par cette profession jusqu’à aujourd’hui, une dialectique complexe de l’école à l’égard des filles qu’elle scolarise et des femmes qu’elle emploie.

  • Diter Kevin (2014). Sabrina Sinigaglia-Amadio (dir.), Enfance et Genre. De la construction sociale des rapports de genre et ses conséquences . Lectures. Consulté de https://lectures.revues.org/15589
    Résumé : Alors que depuis plus d’un an le débat fait rage autour de l’introduction de « l’ABCD de l’égalité » en primaire, avec notamment la multiplication de sites internet dédiés aux méfaits de la « théorie du genre », les chercheur-e-s réuni-e-s ici offrent une mise à distance bénéfique de ces controverses. En revenant de manière pédagogique sur ce qu’est le genre, ils permettent d’éviter toute ambigüité quant aux objectifs et usages de ce concept. Et ils attirent par ailleurs l’attention sur la né...


  • Doutre Élisabeth (2012). Inégalités et discrimination en Recherche & Développement : analyse de l’effet des stéréotypes de genre dans les représentations sociales et les attitudes des élèves ingénieurs . L'orientation Scolaire Et Professionnelle, n° 41/1, p. . http://doi.org/10.4000/osp.3740
    Résumé : La question des inégalités professionnelles de genre a été étudiée dans une problématique d’amélioration de l’équité dans une grande entreprise d’électronique et a montré que les stéréotypes de genre étaient préalablement activés dans les écoles d’ingénieurs : les résultats montrent que plus l’école est informaticienne et très bien placée dans le classement national, plus les étudiants développent un sexisme hostile vis-à-vis des femmes ingénieures, alors que lorsque l’école est généraliste et mal placée, ce sexisme disparaît au profit d’attitudes de tolérance et d’équité. Ces résultats permettront de discuter de l’élitisme et du genre dans l’éducation et l’orientation afin d’identifier diverses pistes de recherches complémentaires.


  • Dubet François (2010). L’école « embarrassée » par la mixité . Revue FranAise De PDagogie. Recherches En éDucation, n° 171, p. 77-86. http://doi.org/10.4000/rfp.1907
    Résumé : Les filles ont de meilleurs résultats scolaires que les garçons et, cependant, elles s’orientent vers des filières moins rentables, débouchant sur des positions professionnelles moins favorables que celles des garçons. Comment expliquer ce paradoxe ? On peut imaginer que les modèles du genre portent les filles vers des choix spécifiques et, dans ce cas, il n’est pas certain que la mixité scolaire les avantage. On peut aussi imaginer que les filles anticipent un rôle domestique et maternel qui les conduit « rationnellement » vers des choix scolaires et professionnels différents de ceux des garçons. Cet article examine la portée de ces deux hypothèses et conclut que ce sont probablement les offres professionnelles et les anticipations familiales qui expliquent le paradoxe de la situation des filles à l’école.

  • Durif-Varembont Jean-Pierre & Weber Rebecca (2014). Insultes en tous genres : construction identitaire et socialisation des adolescents à l'école . Nouvelle Revue De Psychosociologie, n° 17, p. 151-165. Consulté de http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=NRP_017_0151

  • Duru-Bellat Marie (2016). À l’école du genre . Enfances & Psy, n° 69, p. 90-100. Consulté de http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=EP_069_0090

  • Duru-Bellat Marie (2013). Les adolescentes face aux contraintes du système de genre . Agora DBats/jeunesses, n° 64, p. 91-103. Consulté de http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=AGORA_064_0091


  • Duru-Bellat Marie (2010). La mixité à l’école et dans la vie, une thématique aux enjeux scientifiques forts et ouverts . Revue FranAise De PDagogie. Recherches En éDucation, n° 171, p. 9-13. http://doi.org/10.4000/rfp.1861
    Résumé : Il ne semble guère y avoir de chemin tout tracé pour dépasser ce qui apparaît bien comme les paradoxes de la mixité scolaire. D’un côté, il semble de prime abord évident que cette mixité qui met en présence les garçons et les filles leur donne l’opportunité de se découvrir ; c’est même là l’argument essentiel des promoteurs de ce qu’on appelle en général (mais plus rarement en France) la co-éducation. On peut aussi faire l’hypothèse que cette co-éducation est susceptible de permettre aux jeun...


  • Duru-Bellat Marie (2014). Garçons et filles à l'école de la différence. La Découverte. Consulté de http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=DEC_EPHES_1995_01_0598


  • Dutrévis Marion & Toczek Marie-Christine (2007). Perception des disciplines scolaires et sexe des élèves : le cas des enseignants et des élèves de l’école primaire en France . L'orientation Scolaire Et Professionnelle, n° 36/3, p. 379-400. http://doi.org/10.4000/osp.1469
    Résumé : Les disciplines scolaires et les enjeux sociaux qu’elles véhiculent constituent un déterminant majeur des choix d’orientation et de la réussite scolaires des élèves. Afin d’évaluer les perceptions explicites des disciplines scolaires par les différents acteurs de l’éducation, deux études ont été menées auprès de 74 élèves de CM2 (étude 1) et de 58 enseignants de l’école primaire (étude 2). D’une manière générale, les résultats montrent que la perception des disciplines scolaires correspond aux stéréotypes de genre chez les élèves comme chez les enseignants. La contribution de cette recherche pour expliquer la répartition encore fortement sexuée de filières d’études dont le prestige et la valeur sociale demeurent largement contrastés sera discutée.
  • Eurydice (2010). Différences entre les genres en matière de réussite scolaire: étude sur les mesures prises et la situation actuelle en Europe.
    Résumé : L'étude examine dans quelles mesures et jusqu'à quel point l'inégalité entre les genres en matière de réussite scolaire est un sujet de préoccupation dans les pays européens. L'inégalité entre les genres persiste tant au niveau de la réussite scolaire que du choix des études. L'étude offre un panorama des politiques et des stratégies mises en place en Europe pour combattre à l'heure actuelle les inégalités entre les genres dans les systèmes éducatifs. L'étude couvre tous les pays qui participent au réseau Eurydice, à l'exception de la Communauté germanophone de Belgique, de la Bulgarie et de la Turquie.

  • Fassa Farinaz et al. (2010). Éducation et formation : enjeux de genre . Nouvelles Questions FMinistes, vol. 29, n° 2, p. 4-16. Consulté de http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=NQF_292_0004

0 | 50 | 100

--- Exporter la sélection au format