Tous les articles par lipn

ATELIER Méthodologies de conception collaborative des EIAH : vers des approches pluridisciplinaires ?

logoeiah5Lien vers le site web de l’atelier : http://eiah2015.uiz.ac.ma/ateliers/Atelier-conception-participative.html

Texte de l’appel :EIAH-2015-Atelier_Conception-V2.pdf

Résumé

Cet atelier vise à mobiliser des chercheurs en informatique et sciences humaines et sociales dont les travaux sur les EIAH intègrent des méthodologies de conception collaboratives. Il s’agira, au travers de retours d’expérience, d’apports théoriques et de travaux empiriques, de mettre en perspective les différentes approches, de les caractériser et d’identifier dans quelle mesure leurs aspects convergent et permettent d’envisager une recherche pluridisciplinaire qui se nourrirait de leurs apports respectifs.

Atelier

Cet atelier vise à permettre de présenter les derniers travaux sur les méthodologies de conception collaboratives des EIAH.

Qu’il s’agisse de permettre une meilleure adaptation des EIAH aux besoins des usagers ou d’articuler le travail lié à leur conception avec des visées heuristiques, un intérêt renouvelé se porte aujourd’hui sur les méthodologies de conception collaboratives. Dans le champ de l’informatique, cet intérêt a conduit à la formalisation de méthodes agiles [1] ou centrées utilisateur [2] , qui mettent l’accent sur la satisfaction réelle des demandeurs et utilisateurs en les impliquant tout au long du processus de conception. En particulier, en génie logiciel, des approches end user computing vise à définir des formalismes, des techniques et des environnements qui permettent à l’utilisateur de directement exprimer ses besoins et les rendre opérationnels [3]. En sciences humaines, la recherche orientée par la conception ou design-based research [4] traduite par recherche orientée par la conception [5] considére la conception de dispositifs techno-pédagogiques comme un moyen ou une condition mme de la recherche. Parfois, les méthodologies adoptées intègrent les méthodes classiquement utilisées en ingénierie de l’Interaction Homme-Machine (IHM) et des connaissances et des méthodes empruntées à la psychologie cognitive et à l’ergonomie. Elles donnent lieu, dans certains cas, à la mise en place de dispositifs dédiés tels que des fab-labs, learning labs, living labs ou incubateurs. Ces différentes approches présentent des points communs tels que des interactions fortes entre conception et recherche, alors caractérisée par sa dimension contributive, la collaboration avec les praticiens ou usagers et le caractère itératif des méthodologies mises en oeuvre. Ces différentes approches présentent également des différences : parts respectives des dimensions pragmatique et heuristique, nature des collaborations mises en place ou fréquence et durée des itérations. Cet atelier vise à mobiliser des chercheurs en informatique et sciences humaines et sociales dont les travaux, dans le domaine de l’ingénierie et de la recherche sur les EIAH intègrent des méthodologies de conception collaboratives. Il s’agira de mettre en perspective les différentes approches, de les caractériser et d’identifier dans quelle mesure leurs aspects convergent et permettent d’envisager une recherche pluridisciplinaire qui se nourrirait de leurs apports respectifs. Ainsi, les contributions à cet atelier pourront porter sur :

– des retours d’expérience sur des dispositifs ou méthodologies visant la conception collaborative des EIAH ;

– des apports théoriques, tant dans le champ des sciences sociales que de l’informatique, sur les méthodologies de recherche qui s’appuient sur la conception collaborative ;

– des travaux empiriques sur des dispositifs, des outils ou méthodologies visant la conception collaborative des EIAH.

Références

[1] Vickoff, J. P. (2003). Systèmes d’information et processus agiles. Hermès science publ.

[2] Namioka, A., & Schuler, D. (1993). Participatory design: Principles and practices. Hillsdale, Lawrence Earlbaum, NJ.

[3] Ko et al. (2011). The State of the Art in End-User Software Engineering. ACM Computing Surveys, Vol.43, N¡3, Article 21.

[4] Wang, F, & Hannafin, M. J. (2005). Design-based research and technology-enhanced learning environments. Educational Technology Research and Development. Educational Technology Research and Development, 53(4), 5-23.

[5] Sanchez, E, & Monod-Ansaldi, R. (à paraitre). Recherche collaborative orientée par la conception. Un paradigme méthodologique pour prendre en compte la complexité des situations d’enseignement-apprentissage. Education & Didactique.

Calendrier de l’atelier

*** EXTENSION Délai de soumission ***Déroulement de l’atelier : mardi 2 juin 2015 (après-midi).

10 mars 2015extension au 30 mars 2015 : Déclaration d’intention. Les personnes intéressées pour soumettre une contribution à cet atelier peuvent envoyer leur proposition de soumission (titre, résumé, mots clés, auteurs, bibliographie) à claudine.piau-toffolon@univ-lemans.fr

06 avril 2015 (extension) : Soumission finale des propositions pour l’atelier

27 avril 2015: Notification d’acceptation

11 mai 2015: Date limite d’envoi de la version révisée

Format et modalités pratiques de soumission

La sélection des articles sera assurée par le comité de programme sur les critères scientifiques habituels. Chaque article sera évalué par 2 membres du comité scientifique. Chaque proposition devra etre transmise sous la forme d’un texte de 4 à 8 pages, selon le modèle de la conférence EIAH 2015 comprenant un titre, mots clés, liste des auteurs, un résumé et la bibliographie. Les soumissions doivent etre déposées en ligne en format PDF sur EasyChair exclusivement en suivant ce lien : https://easychair.org/conferences/?conf=ateliereiah2015

Les propositions seront retenues et programmées en fonction des thématiques qui émergeront. Elles feront l’objet d’une communication orale. Des démonstrations pourront être programmées pour les personnes qui le désirent. Les auteurs présenteront sur un temps court leur proposition ainsi que des questions de recherche et verrous qu’ils ont pu identifier de façon à réserver du temps pour la discussion sur le thème de l’atelier. Les propositions retenues seront publiées sur le site de la conférence et le résultat des discussions amorcera la rédaction collective d’un article.

Responsables du comité scientifique

  • Audrey Serna (LIRIS Lyon)
  • Eric Sanchez (EducTice-IFé, ENS de Lyon)
  • Pierre Dillenbourg (EPFL, Lausanne)
  • Claudine Piau-Toffolon (LIUM, Le Mans-Laval)

Membres du comité scientifique

Chihab Eddine Cherkaoui Eddahabi, (IRF-SIC, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc), Valérie Emin (EducTice-IFé, ENS de Lyon), Nadine Mandran (LIG, Grenoble), Réjane Monod-Ansaldi (EducTice-IFé, ENS de Lyon), Aurélien Tabard (LIRIS, Lyon), Bruno Warin (LISIC, Université du Littoral)

OCINAEE

Le projet « Objets Connectés et Interfaces Numériques pour l’Apprentissage à l’Ecole Elémentaire » a pour but d’explorer, pour les mathématiques, le potentiel didactique d’un nouveau dispositif d’apprentissage faisant le lien entre le monde réel des objets et le monde numérique grâce à la manipulation d’objets matériels tels que cartes, dés, plateaux de jeu connectés à une plateforme numérique par l’intermédiaire d’un robot.

ocinaee-logo-generique

Partenaires

  • digiSchool, PME lyonnaise spécialisée dans la conception et le développement d’applications multi-devices et l’édition de contenus pédagogiques, est l’acteur à l’initiative du projet Ocinaéé et du consortium. (le site de digiSchool)
  • Awabot, PME lyonnaise spécialisée dans le développement de solutions robotisées (le site d’Awabot).
  • IFE, organisme de recherche publique, pour la mise en place d’expérimentations de terrain et l’analyse des situations d’apprentissage, équipe EducTice de l’équipe d’accueil S2HEP.
  • ERASME, collectivité territoriale, Living Lab du département du Rhône (le site d’Erasme).

Participants

  • Sophie SOURY-LAVERGNE, Maître de conférences, chargée de recherche à l’IFÉ, responsable du projet
  • Valérie EMIN, chargée de recherche à l’IFÉ
  • Jean-Pierre RABATEL, PEMF, pilotage du projet à l’IFÉ
  • Eric SANCHEZ, Maître de conférences à l’IFÉ
  • Alexandre BUSSIERE, école Jean Moulin Caluire et Cuire
  • Anne REMOND, école Jean Moulin Caluire et Cuire
  • Sylvie GOULIER, école Jean Jaurès Caluire et Cuire
  • Fabienne LAPLACE, école Jean Jaurès Caluire et Cuire
  • Annick RIVOIRE, école Jean Jaurès Caluire et Cuire
  • Anne-Céline REAU, école les Grillons Lyon 9e
  • Valérie TURBEAUX, école les Grillons Lyon 9e
  • Laurence GALLON, école Dominique Vincent Champagne au Mont d’Or
  • Nathalie MOKDADI, école Dominique Vincent Champagne au Mont d’Or
  • Vanessa TALBOT, école Dominique Vincent Champagne au Mont d’Or
  • Frédéric MAGROU, école Paul Éluard Pierre-Bénite
  • Carole PASSE, école Paul Éluard Pierre-Bénite
  • Frédéric JOUMARD, école Marcel Pagnol Lyon 7e
  • Karine LEPALLEC, école Marcel Pagnol Lyon 7e
  • Christine TOUTANT, école Marcel Pagnol Lyon 7e

Objectifs généraux

Le projet OCINAEE, Objets Connectés et Interfaces Numériques pour l’Apprentissage à l’Ecole Elémentaire, propose de développer, déployer et tester un dispositif d’apprentissage en « réalité mixte » dédié aux apprentissages fondamentaux en mathématiques aux cycles 2 et 3 de l’école élémentaire.

OCINAEE_Albert2.PNGOCINAEE_Albert1.PNG

Le robot « Albert » connecté avec un ordiphone et le robot « Albert » en action (fourni par le partenaire Awabot).

En pratique

C’est un projet sélectionné parmi les 10 projets financés dans le programme investissements d’avenir en e-education.

Le projet se déroulera sur 26 mois, jusqu’en octobre 2016.

Le kit pédagogique sera constitué de 1 robot, 1 ordiphone, 2 tablettes avec un accès 3G pour connecter les kits pédagogiques pour la gestion de données et le suivi des activités. Un kit permet à un petit groupe d’élèves de travailler. Pour la classe, plusieurs kits seront utilisés.

L’expérimentation concernera 15 classes la 1ère année. L’année suivante, 15 autres classes se joindront au projet, avec également des classes de 6e de collège.

Les premières situations d’apprentissage seront développées à propos des notions de partage, de division, des fractions et des décimaux, bien sûr en fonction de l’âge des élèves. D’autres situations pourront être envisagées.

Voir le projet déposé

Année 2014-2015, étapes envisagées

  • Septembre-octobre : lancement du travail, constitution de l’équipe du projet avec les enseignants de terrain.
  • Octobre-mars : découverte et appropriation du matériel, prise en main, conception et création de deux exemples de situations d’apprentissage utilisant les objets connectés et développement de deux activités pour chaque situation.
  • Mars-Juin : expérimentation dans les classes, rédaction d’un guide pédagogique pour les deux activités imaginées et conçues. Préparation de la seconde boucle d’expérimentation pour l’année 2015-2016.