Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Institut Français de l'Éducation

Les Lieux d'Éducation Associés (lea)

Vous êtes ici : Accueil / Le réseau / Les différents LéA / Groupement ESTHER
Retour

Groupement ESTHER, Paris (depuis 2014)

Prévention et Promotion de la santé en milieu carcéral
Triangle ; Ladec
Thématique(s) Ifé : Profession et professionnalité éducative

Le Groupement d’Intérêt Public ESTHER (« Ensemble pour une Solidarité Thérapeutique Hospitalière En Réseau ») a pour mission de favoriser l’accès aux soins des personnes vivant avec le VIH/SIDA dans les pays en développement. Il s’agit d’un opérateur public de l’État sous tutelle du Ministère des Affaires Étrangères et du Ministère des Affaires Sociales et de la Santé, qui a récemment rejoint l'agence française d'expertise technique internationale Expertise France.

ESTHER intervient dans les prisons de Côte d’Ivoire. Collaborant avec les équipes ivoiriennes de santé pour offrir des tests VIH, de la prévention et du soin en direction de patients TB et/ou VIH+, travaillant avec les ministères ivoiriens de la santé et de la justice afin de développer la politique nationale de santé en prison, ESTHER a souhaité mieux comprendre le fonctionnement quotidien de la prison à partir d’une approche anthropologique.

Frédéric Le Marcis a ainsi initié des enquêtes au sein de la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA) sur les formes de vie spécifique au monde carcéral (économies des valeurs, socialisation, enjeux de pouvoir, frontières de statut et de genre, subjectivation et assujettissement) mais aussi sur des questions plus opérationnelles concernant les conditions de réalisation du test VIH, la gestion des éducateurs pairs; les pratiques...

Description de l'action

Modalités de la collaboration

L’équipe d’ESTHER (en France et en Côte d’Ivoire) détermine avec Frédéric Le Marcis le créneau le plus propice à la tenue d’un séjour d’enquête. Ils étudient ensemble les questions concrètes auxquelles ils se trouvent confrontées. Lorsqu'il se rend sur place, Frédéric Le Marcis prête attention à la question mais la resitue dans une perspective anthropologique plus englobante (en l’occurrence celle des économies de la valeur en prison).

Durant ses séjours, Frédéric Le Marcis échange avec le point focal prison du GIP ESTHER (le Dr Jeanne d’Arc Assemien) et le représentant d’ESTHER à Abidjan (le Dr Jean-Marie Masumbuko). De par la nature ethnographique de sa démarche, il échange également en permanence avec le personnel médical et sanitaire de la prison.

Chaque retour de mission se traduit par la rédaction d’un rapport de mission. Celui-ci fait l’objet d’une présentation auprès du GIP ESTHER et d’une discussion.

La qualité de cette collaboration repose sur la mutuelle reconnaissance des épistémologies spécifiques de chacun des participants comme sur les contraintes et possibilités de leur mode d’engagement dans et avec le monde carcéral.

Les productions scientifiques produites font état de cette collaboration et du soutien d’ESTHER à la réalisation des enquêtes.

Perspectives

Initialement, Frédéric Le Marcis n’a travaillé qu’à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA). Il s'est récemment rendu dans une prison périphérique (la prison de Grand-Bassam) afin d’étudier la place de la santé et de la prévention dans d’autres contextes. En effet, le programme du GIP ESTHER initialement limité à quelques centres de détention est à présent étendu à plus de 20 prisons sur l’ensemble du territoire ivoirien. Or ces prisons présentent des profils très différents : Ainsi, la MACA est la plus grande prison de Côte d’Ivoire. Conçue pour abriter 1500 détenus dans un espace clos, elle en accueille aujourd’hui environ 5000. D’autres prisons situées à l’intérieur du pays ne présentent pas les mêmes conditions de détention (surpopulation encore plus marquée, corvées des détenus réalisées hors de la prison). Elles ne posent donc pas les mêmes contraintes à l’action préventive et médico-sanitaire. La récente enquête à Grand-Bassam, et les futures recherches dans d'autres prisons périphériques, permettront de rendre compte de ces contrastes.

Publication

Morelle, Marie et Frédéric Le Marcis, 2015. "Pour une pensée pluridisciplinaire de la prison en Afrique", Afrique contemporaine, vol.1, no. 253, pp.117-129

Membres de l'équipe

  • Frédéric Le Marcis, Pr en anthropologie, ENS-L, IFé, FRE Ladec 2002
  • Marie Morelle, MCF en géographie, Université Paris 1, UMR Prodig
  • Christophe Michon, Directeur du Département Médical et Scientifique, Expertise France
  • Mamadou Dieng, Responsable, Accompagnement psychologique et social – santé communautaire, Expertise France
  • Arnaud Laurent, Directeur du département Projets, Expertise France
  • Hélène Colineau, Accompagnement administratif et scientifique, ENS de Lyon, Ifé, Ladec

Équipe

Correspondant IFE
Frédéric Le Marcis
Correspondant LéA
Arnaud Laurent
Responsable recherche
Frédéric Le Marcis