Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Institut Français de l'Éducation

Les Lieux d'Éducation Associés (lea)

Vous êtes ici : Accueil / Le réseau / Les différents LéA / College Louis Guilloux - Montfort
Retour

LéA Collège Louis Guilloux - Montfort, Rennes

depuis 2016
Collectif d'Etude de la Profession Educative
CREAD EA 3875
Thématique(s) Ifé : Profession et professionnalité éducative, Efficacité et justice des systèmes éducatifs, Apprentissage et socialisation

Dans la continuité d'une réflexion menée dans la longue durée sur la notion de "difficulté scolaire" au sein d'un gros établissement du secondaire avec un groupe de professeurs issus de plusieurs  matières, création en 2011 de classes de sixième dites sans note  puis création dans l'établissement, avec le soutien de la direction, d'un collectif d'étude interdisciplinaire et inter-catégoriel sur les questions vives de la profession de professeur. Celui-ci relie depuis son origine en 2012 et au niveau du terrain local acteurs de la recherche et professeurs ou personnels d'encadrement dans une perspective de solidarité foncière au service de la création d'équité au sein de la classe et plus largement, si possible. Les pratiques d'enseignement-apprentissage effectives et les situations qui les exemplifient y sont donc maintenant continûment interrogées en ce qu'elles constituent le coeur de la vie des savoirs dans la classe et sont les leviers d'action sur lesquels et par lesquels l'équipe peut agir avec et pour tous les élèves. A partir des présentations des pratiques ou des projets de pratique, le collectif génère par son travail des propositions de formes alternatives qui sont mises en oeuvre et souvent filmées pour qu'un retour à partir du concret puisse...

Recherche menée

Le point d'origine a été et reste la lutte contre les "exclus de l'intérieur", ceci dès la classe de sixième mais dans la perspective dite curriculaire d'une scolarité, à savoir d'un temps didactique long. Dans ce dispositif, proche des lesson study mais interdisciplinaire et inter-catégoriel, le fonctionnement des sept à dix séances annuelles et en présentiel part des questions et propositions des acteurs, s'appuie sur leurs documents préparatoires, les films et observations réalisés en classe ainsi que sur le recueil de certaines productions comme traces de l'activité des élèves, de leurs démarches, de leurs résultats et de l'activité régulatrice du professeur. Articulés à des travaux de recherche de master ou de thèse, des entretiens d'avant ou d'après séance avec les professeurs et/ou des élèves peuvent en compléter la documentation. Ces séquences, alors  soumises à travers la combinaison de ces supports "concrets" à l'étude collective rentrent dans un processus spiralaire d'analyses, de ré-élaborations et de nouvelles mises en oeuvre, elles aussi enquêtées au filtre de leur efficacité pour tous. La construction progressive et faite en commun d'un arrière-plan partagé fait évoluer le collectif vers un fonctionnement d'ingénierie coopérative, selon le schéma de J. Dewey où moyens et fins s'étayent et se combinent en tendant vers un agir collectif dans la longue durée. La déconstruction de nombre de dichotomies infondées a d'emblée été une dimension fondamentale amenant  à un fonctionnement a-hiérarchique où la connaissance et les savoirs professionnels distribués sont reconnus et mis au service de tous. Des enseignements (ou co-enseignements) monodisciplinaires, co ou interdisciplinaires ont ainsi été étudiés et produits et ce d'autant plus aisément que les acteurs, par-delà la professionnalité déjà là de chacun, évoluent dans une conceptualisation commune des phénomènes étudiés. La clarté de l'ancrage théorique dans l'action conjointe en didactique (TACD) contribue à cette avancée collective de la professionalité éducative au service d'une expérience didactique aussi véritable que possible des élèves et donc au service de leurs apprentissages.

Productions du LéA

Travaux adossés au collectif d'étude LéA :

Mémoire de master 2, en cours

Thèse de doctorat soutenue en janvier 2018, mise en ligne juillet 2018

Productions visées :

Comment organiser progressivement autour de fils conducteurs l'enseignement et les apprentissages des élèves dans la durée d'une année scolaire en se défaisant du temps didactique séquencé de la forme scolaire classique  actuellement en vigueur ?

Membres de l'équipe

  • Anne Gesret, professeure de mathématiques, collège de Romillé
  • Catherine Guillemot, professeure d'anglais
  • Christèle Hamard, professeure d'anglais, formatrice ESPE
  • Fabrice Lesage, Professeur de français
  • Gérard Sensevy, enseignant-chercheur en sciences de l'éducation, ESPE Rennes
  • Guy Jodry, professeur d'eps et docteur en sciences de l'éducation
  • Hélène Morin, conseillère principale d'éducation
  • Hervé Guinot, professeur de mathématiques
  • Nolwenn Lemée, principale collège de Plougasnou
  • Pascale Menez, professeure d'anglais
  • Mélanie Lhotellier, professeure en Segpa
  • Angelique Beck, principale-adjoite du collège Louis guilloux

Équipe

Correspondant IFE
Gérard Sensevy
Correspondant LéA
Guy Jodry
Responsable recherche
Gérard Sensevy

Voir aussi

  • Laboratoire CREAD UBO / ESPE / RENNES 2
  • viaeduc Groupe "journées nationales de l'innovation" Paris 2015, diaporama
  • Film Youtube Canopé  "Ce que l'on cherche à faire" suite JNI 2015
  • Fiche expérithèque "collectif d'étude au collège Louis Guilloux" académie de Rennes