INSTITUT FRANÇAIS DE L'ÉDUCATION

Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil » Ressources et Services OCEP Dispositifs Paliers d'apprentissage en sciences

Paliers d'apprentissage en sciences

Le projet « Paliers d’apprentissage en sciences » vise, dans la mise en œuvre du socle commun de connaissance et de compétences, à établir une gradation dans les attentes vis à vis des élèves des différents niveaux scolaires pour les compétences d’investigation scientifique.

Problématique

Le socle commun de connaissances et de compétences doit permettre l’articulation entre l’acquisition et l’approfondissement des contenus disciplinaires, les approches transversales fondées sur les convergences et les complémentarités entre domaines d’étude, et la construction de compétences. Si la compétence 3 (les compétences de base en mathématiques et la culture scientifique et technologique) est déclinée, dans les programmes d’enseignement disciplinaire, en termes de « compétences attendues » en primaire, « connaissances et capacités » au collège (SVT, 2008) et « connaissances, capacités et attitudes » au lycée (SVT 2nd 1ère, 2010), peu d’indications sont données pour aider à repérer les apprentissages en jeu.

Notre étude s’inscrit dans la perspective d’une recherche qui est de contribuer à mieux appréhender des paliers d’apprentissage dans le domaine des apprentissages scientifiques (compétence 3 : Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique) en les concevant, en les testant et en les validant. La première partie de cette recherche vise donc à établir des paliers d’apprentissage pour les compétences d’investigation scientifique, en appui sur quelques domaines d’étude du vivant, de la matière et des matériaux. De façon à  concevoir ces paliers d’apprentissage, nous examinons l’appropriation, par les enseignants, de la compétence « pratiquer une démarche scientifique et technologique, résoudre des problèmes ».  Quelles sont les activités que  les enseignants de physique-chimie et de SVT  proposent en termes d’activités d’apprentissage et en termes d’évaluation ? Utilisent-ils les situations « de référence » du site ministériel Éduscol ou en créent-ils de nouvelles ? Distinguent-ils les situations d’apprentissage de celles d’évaluation ? Les situations proposées ou utilisées par les enseignants font-elles apparaître des paliers dans la mise en œuvre d’une investigation au collège ? Comment les sept moments pédagogiques valorisant une démarche d’investigation cités dans l’introduction commune aux programmes des quatre champs disciplinaires sont-ils présentés dans le cadre de ses situations ? S’agit-il de faire acquérir et/ou d’évaluer des éléments d’une investigation étape par étape, ou s’agit-il d’une acquisition et/ou évaluation globale ?

 

2009-2010

Une comparaison internationale a permis de clarifier le contexte d’introduction du socle commun et d’analyser des logiques qui sous-tendent l’élaboration de standards en sciences dans différents pays. Une comparaison du modèle suisse Harmos, des National Standards américains et du socle commun de connaissances et de compétences en France a été réalisée (Magneron et al. 2010).


 2010-2011

De façon à tenter d’établir des liens entre les situations d’apprentissage et les situations d’évaluation, ce sont les situations relatives au collège, proposées par le site ministériel Éduscol, ainsi qu’un certain nombre de situations décrites sur deux sites institutionnels académiques (Orléans-Tours et Créteil) qui sont analysées. Nous analysons uniquement les situations concernant les thèmes de la matière et du vivant, centrées sur la compétence « pratiquer une démarche scientifique et technologique, résoudre des problèmes ».

Résultats 2010-11

 2012

Lors de la participation au séminaire "Effective assessment for learning" organisé par le CIDREE (principalement par les partenaires slovènes et écossais) nous avons présenté aux participants un bilan du travail réalisé. En plus des membres du CIDREE, une quarantaine de responsables, chercheurs ou formateurs slovènes étaient présents.

 

 

 

Équipe

  • Nathalie Magneron, IFE, UMR STEF ENS Cachan
  • Michèle Dell'Angelo, IFE, UMR STEF ENS Cachan
  • Maryline Coquidé, IFE, UMR STEF ENS Cachan-Ifé ENS de Lyon

 

Enseignants associés :

  • Vaux le Pénil,  Collège Mare aux Champs :
  • Maristella Gravier, Académie de Créteil
  • Brigitte Montangerand, Académie de Créteil
  • Liliane Charrier, Académie de Créteil
  • Géraldine Beaurin, Académie de Créteil
  • Olivier Follain, IUFM du Val de Loire
  • Olivier Grugier, IUFM du Val de Loire
  

Contact: Maryline Coquidé maryline.coquide@ens-lyon.fr

Site de l'UMR

http://www.stef.ens-cachan.fr/

 

Actions sur le document