INSTITUT FRANÇAIS DE L'ÉDUCATION

Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil » Ressources et Services OCEP Dispositifs Paliers d'apprentissage en sciences Paliers d'apprentissage en sciences. Résultats 2010-2011

Paliers d'apprentissage en sciences. Résultats 2010-2011

Apprentissage et évaluation de la compétence « pratiquer une démarche scientifique et technologique, résoudre des problèmes » : Analyse du site Eduscol et de deux sites académiques

Nathalie Magneron, Michèle Dell’Angelo, Maryline Coquidé
EAM STEF, ENS Cachan-IFE ENS Lyon


La forme des situations d’apprentissage et/ou d’évaluation proposées dans le document de cadrage du site ministériel Éduscol établit de façon implicite un lien entre les deux, en fournissant une même « matrice ». Par conséquent, les situations qui sont proposées sont envisagées comme pouvant être utilisées aussi bien en termes d’apprentissage que d’évaluation. Ceci met en avant que les situations d’évaluation doivent être du même type que les situations vécues. Il convient également de remarquer que les situations permettent d’évaluer plusieurs capacités à partir d’une mise en scène de départ, inventée ou issue de la vie quotidienne. 


Les situations d’apprentissage et d’évaluation proposées sur les sites académiques ont été élaborées et testées la même année que celles se trouvant sur le site ministériel Éduscol. Elles représentent l’interprétation par un groupe académique, de la mise en œuvre et de l’évaluation des capacités liées à la compétence « pratiquer une démarche scientifique et technologique, résoudre des problèmes ».  Il conviendrait d’observer et d’analyser, par la suite, comment des enseignants modifieront ces situations en vue de les adapter au cadrage ministériel.


La présentation et la description des activités font clairement apparaître un découpage d’une « démarche scientifique » car les activités présentées peuvent être situées uniquement au cours d’un moment particulier. Par exemple, la réalisation d’un graphe à partir de données expérimentales se situe lors de l’expérimentation et plus particulièrement au cours de la mise en forme des données. De plus,  les situations de départ et les problèmes soulevés n’étant pas mentionnés, cela pose la question de savoir s’il s’agit d’une investigation scientifique authentique ou d’activités d’entraînement déconnectées de l’investigation elle-même L’analyse des situations proposées par deux académies concernant la compétence « pratiquer une démarche scientifique et technologique, résoudre des problèmes »  semble mettre en avant des différences d’interprétation de l’évaluation du socle commun sur différents points :

  • Sur le nombre de capacité à évaluer au cours d’une situation. L’interprétation peut osciller entre une atomisation des évaluations et une évaluation globale d’une investigation liée à la compétence visée.
  • Sur le type d’activités proposées : des activités de recherche d’informations dans des documents, à la mise en œuvre d’expérimentation tout en suggérant des disparités entre disciplines.
  • Sur les liens entre apprentissage et évaluation, les activités d’apprentissage pouvant varier de simples activités d’entraînement pour l’évaluation à des investigations, en passant par des détours méthodologiques.

 

 

Référence

MAGNERON N., DELL’ANGELO – SAUVAGE, M. & COQUIDÉ M. (2011). Le socle commun de connaissances et de compétences et les situations d’apprentissage : quelle(s) articulation(s) possible(s) ? Colloque de l’ARCD. Villeneuve d’Asq, janvier 2011.

Actions sur le document