INSTITUT FRANÇAIS DE L'ÉDUCATION

Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil » Recherche Groupes de travail Educmap

EducMap

Pour une cartographie dynamique des recherches en éducation

logos educmap

Le projet ÉducMap (mai-décembre 2014) est une réponse acceptée à un appel d’offres PEPS du CNRS et de l’Université de Lyon. Il vise une meilleure compréhension des communautés scientifiques impliquées dans les recherches en éducation, et de leurs interrelations, à partir d’une démarche exploratoire de cartographie des productions scientifiques par le recours à des outils bibliométriques appliqués à des corpus représentatifs de la littérature scientifique en éducation (texte du projet à télécharger).

L’équipe qui a porté le projet a été coordonnée, au sein de l'ENS de Lyon, par Luc Trouche et Olivier Rey (IFÉ) ; elle se composait de Marie Gaussel (IFÉ), Pablo Jensen et Sébastian Grauwin (IXXI), Kris Lund (ICAR) et Heisawn Jeong (Hallym University, South Corea, chercheuse invitée à l’ENS de Lyon par l’IFÉ et ICAR). Emmanuelle Picard et Solenn Huitric (LARHRA) ont participé aux discussions initiales du projet. Philippe Dessus (LES, Université de Grenoble) a rejoint le projet pour développer une approche de cartographie complémentaire, en collaboration avec Mihai Dascalu, de l'université polytechnique de Bucarest. Monique Grandbastien (Université de Nancy) a suivi, en « amie critique », l’ensemble des sessions du projet.

Cette démarche a été appuyée par un séminaire épistémologique et méthodologique, organisé autour de trois sessions: jeudi 26 juin, lundi 13 octobre et mardi 16 décembre. Un rapport de bilan et perspective a été réalisé en janvier 2015 (à télécharger). Un prolongement du projet est en cours de discussion, en réponse à un nouvel appel d'offres PEPS du CNRS et de l'Université de Lyon.

Les ressources du séminaire des 15-16 décembre 2014

Cette session a combiné un atelier de travail sur les données (15 décembre) et une journée de présentations scientifiques (16 décembre), dont nous donnons les ressources audio ci-dessous

Luc Trouche, introduction du séminaire

enregistrement audio

Rudolf Straesser, échos de l’atelier de la veille

enregistrement audio

Pablo Jensen et Sébastian Grauwin : À propos de l’analyse scientométrique des recherches en éducation

Lors du séminaire du 13 octobre, nous avons présenté les premières résultats d'une analyse scientométrique, présentant une première vue d'ensemble de la recherche en éducation en nous basant sur un corpus d'articles correspondant au champ disciplinaire "Education & Educational Research" du Web of Science. Les cartes que nous avons présentées mettaient en évidence plusieurs communautés d'article - où la notion de communauté est basée sur les références partagées - questionnant le champ de l'éducation. Nous poursuivrons au cours de ce séminaire notre analyse de ces communautés (quelles est la nature de leurs interactions en terme de références partagées, comment le partage de connaissance s'organise au sein des différentes communautés?). Nous présenterons également les cartes résultant d'une analyse similaire portant sur un corpus extrait de Scopus, une base bibliographique contenant significativement plus de publications non-anglophones que le Web of Science. Nous tenterons ainsi de dégager la spécificité de la recherche en éducation francophone.

enregistrement audio

Heisawn Jeong et Kris Lund : Diving into the scientometric analysis of academic communities in education

The goal of our continuing work is to explore the bibliometrically coupled communities of research in education using different databases of scientific articles. In the presentation in October, we selected two pairs of communities (e.g., Mathematics versus Intelligence and Classroom versus Health) from Web of Science data that were similar in size, but different in cohesiveness. We began exploring the nature of shared references and the research focuses in these communities. For example, the Classroom community focused on socio-cultural approaches to learning whereas the Health community focused on individual psychological attributes. The Mathematics community focused on standards and evaluation of learning and teaching whereas the Intelligence community focused on types of intelligence (analytical, practical, creative, emotional). We also explored the extent to which each of these four communities were connected to the other communities detected in education research in the Web of Science.  We suggested ways of interpreting the relationship between shared knowledge, researcher practices and academic community cohesiveness.  We continue our exploration of making sense of these bibliometrically coupled communities by considering additional aspects of these communities (e.g., primary journals, interdisciplinarity). Also, with the availability of community detection data from the SCOPUS database, we can address whether and how the communities detected from Web of Science are consistent with the communities detected from SCOPUS and speculate on the factors that might have contributed to them.

enregistrement audio

11h45, 12h30 Philippe Dessus et Stephan Trausan-Matu. Une cartographie du champ de la recherche en éducation par l'analyse sémantique de résumés d’articles

Nous présenterons les premiers résultats de l'analyse sémantique des résumés d'articles du domaine “Education and Educational Research” issus de Web of Science, années 2000-04 (cf. les présentations à EducMap de Jensen & Grauwin, cette session, et de Jensen, Grauwin, Lund & Jeong de la session d'octobre). Ces derniers travaux présentent une cartographie du domaine à partir de l'analyse des co-citations des articles. Deux types d'habitudes dans l'écriture d'articles ont un impact sur les résultats de l'analyse des co-citations : certains travaux sont cités comme des "bannières", plus qu'étant vraiment reliés au propos de l'article, et le nombre d'articles cités peut varier selon le type de travail (méta-analyse ou présentant une seule recherche), la revue, et même les chercheurs. De manière complémentaire, notre travail est de réaliser une carte du domaine fondée sur la comparaison sémantique des résumés, avec les techniques suivantes : Latent Semantic Analysis, Latent Dirichlet Allocation, WordNet. Ensuite, une projection des résultats sur deux dimensions, avec Gephi, ainsi qu'une mise en évidence des mots-clés de chaque article amènera une carte du domaine qui sera comparée à celle de Jensen, Grauwin et leurs collègues. Il est possible que l'analyse sémantique des résumés des articles, qui sont de taille standardisée et écrits de manière à rendre compte à la fois succinctement et précisément de leur contenu, soient moins sujets à ces problèmes. Nous débattrons des avantages et inconvénients de ces deux approches, très certainement complémentaires, et réfléchirons à des moyens d'affiner les classifications (p. ex., avec des méthodes de classification SVM).

enregistrement audio

14h-15h Christopher Hoadley, Mapping educational research communities: bibliometrics and lived experience in the learning sciences

In this talk, I discuss my ongoing experiences trying to map collaborations in the educational technology space. I recap two studies which used bibliometry to examine the overlaps and disconnects between the instructional design and learning sciences communities in the United States, and the overlaps and disconnects between the learning sciences and CSCL communities globally. I then connect these to questions about what is a research community. Finally, I reflect on experiences building communities in educational technology, first as the founder of the CILTKN Knowledge Networking portal, as a co-founder of the International Society of the Learning Sciences, and in the Media and Games Networknull at NYU.

enregistrement audio

15h-16h Monique Grandbastien, sur les questions et perspectives du séminaire EducMap

 Retour critique sur les trois sessions, perspectives de développement et de collaboration.

enregistrement audio

16h-16h30 Luc Trouche, conclusion provisoire, un projet au coeur du développement de l'Institut français de l'éducation

Depuis sa création au sein de l'ENS de Lyon, l'IFÉ veut contribuer à une meilleure visibilité des recherches en éducation, au coeur des sciences humaines et sociales, et au développement de convergences interdisciplinaires. Le programme EducMap donne de nouveaux moyens pour soutenir ce projet.

enregistrement audio

Les ressources du séminaire du 13 octobre 2014

Cette session a été organisée autour de trois questions : quelles représentations du champ des recherches en éducation ? Quels corpus et quels thésaurus ? Quelle synergie  avec des projets connexes ? Répondre à ces questions conduit naturellement à s'interroger sur les objectifs d'une cartographie des recherches en éducation. 

Trouche Luc Trouche (co-porteur du projet) : présentation de la session

Le programme EducMap combine trois approches: la conception d'outils de cartographie du champ à partir de ce qu'il produit (les publications), une réflexion épistémologique sur le choix des corpus et sur les résultats que proposent les outils, et la mobilisation des acteurs pour une co-construction de d’outils et de cartes, des explorations conjointes, et, peut-être une réflexion commune sur l’aménagement des territoires dont les cartes accompagnent l’exploration.

enregistrement audio

Lussault Michel Lussault (directeur de l'IFÉ) : ouverture de la session

enregistrement audio

 Première partie : quelles représentations du champ des recherches en éducation ?

Cette partie est structurée autour de trois interventions, la première portant sur la constitution d'un annuaire dynamique des chercheurs en éducation, la deuxième et la troisième présentant des résultats de démarches de cartographie du champ.

Olivier Rey2Olivier Rey (responsable du service Veille et Analyses de l'IFÉ, co-porteur du projet) : présentation de l'annuaire EduObs

Un annuaire en ligne, ouvert à tous les chercheurs en éducation, « éduObs », vient d’être lancé à l’initiative de l’IFÉ en cette rentrée 2014, à cette adresse.  Il est ouvert à tous ceux qui ont déjà publié des travaux de nature scientifique concernant l’éducation : les chercheurs confirmés comme les jeunes docteurs sont ainsi bienvenus !Ses objectifs : permettre à tous ceux qui produisent des travaux scientifiques sur l’éducation d’être plus facilement identifiables, dans la communauté universitaire comme vers l’extérieur ; favoriser la structuration et la visibilité de la recherche en éducation en rassemblant des informations jusque là éparpillées ; offrir un point d’accès central à tous ceux qui s’interrogent sur les travaux menés en matière de recherche en éducation.

enregistrement audio

Pablo Jensen, Sebastian Grauwin, Kris Lund et Heisawn Jeong : Analyse scientométrique des recherches en éducation : premiers résultats

pablo,sebastian,kris, heisawn

Ont été présentées les premières cartes, résultats d'une analyse scientométrique basée sur la recherche de références communes (cf. ci-dessous l'exposé de Pablo Jensen lors du séminaire du 26 juin). Cette analyse a été appliquée, pour commencer, à un corpus d'articles correspondant au champ disciplinaire "Education & Educational Research" du Web of Science, qui offre une vue d'ensemble préliminaire sur notre sujet d'étude. Ces cartes mettront en évidence plusieurs communautés de recherche, toutes questionnant le champ de l'éducation. Cela dit, une première analyse qualitative d'une sélection d'articles — basées sur les cadres théoriques et méthodologiques mobilisés — montrera dans quelle mesure ces communautés interagissent. Diaporama de présentation ; données complémentaires.

enregistrement audio (pour des raisons techniques, l'intervention de Heisawn Jeong a été située au début de l'audio suivant)

Nassira Hedjerassi et Pascal Roquet Nassira Hedjerassi et Pascal Roquet (présidents de l’AECSE) : Cartographier les recherches en éducation : quels enjeux pour les sciences de l’éducation ?  

L’Association des Enseignants et Chercheurs en Sciences de l’Education depuis ses débuts se préoccupe de repérer et d’inventorier les lieux, les acteurs et les objets de la recherche en éducation (répertoire des thèses soutenues en sciences de l’éducation, questionnaires adressés aux différentes universités proposant des recherches, annuaire des chercheurs…). Ce travail se poursuit ces dernières années dans le cadre de la commission « Cursus, Publics et Laboratoires ». Nous nous proposons de rendre compte de ce travail de repérage et d’identification des thématiques de recherche en éducation, que poursuit l’AECSE, à partir de 3 sources : les synthèses des Congrès AREF (2007, 2010 et 2013), le travail de cartographie des unités de recherche labellisées en sciences de l’éducation qui s'appuie sur la constitution d’un index des mots-clés (Abernot, Bedin, Hedjerassi, Pirot, 2010 ; Chopin, Pirot, Mole, 2012) et l’enquête auprès des membres (Condette, Gruson, 2012). Il s’agira d’esquisser les tendances et les dynamiques qui se dégagent (évolution, renouvellement…) et de questionner les enjeux de cette entreprise cartographique (épistémologique, institutionnelle, identitaire…).

enregistrement audio (pour des raisons techniques, l'enregistrement commence par l'intervention de Heisan Jeong)

Deuxième partie : quels corpus et quels thésaurus ?

Cette partie est structurée autour de deux interventions : la première sur les corpus de revues, la deuxième sur la constitution de thésaurus.

Olivier Rey (responsable du service Veille et Analyses, IFÉ) : Identifier les revues pertinentes pour cartographier le champ des recherches en éducation : enjeux et obstacles

Qu'on parle de "revues de référence", de "listes" ou de "classements", l'identification, la place et la catégorisation des revues ont été au coeur de débats ces dernières années en relation avec les enjeux d'évaluation de la recherche. En matière de cartographie de la recherche l'enjeu est différent puisqu'il ne s'agit pas de hiérarchiser les revues, mais d'identifier celles qui apparaissent les plus pertinentes pour repérer les travaux et les acteurs du domaine. Dans les deux cas, toutefois, l'enjeu central des revues s 'explique par une montée en puissance  des articles dans un champ des SHS longtemps dominé par les monographies. Ceci pose des questions nouvelles, à l'heure du numérique, quant à l'équilibre souhaitable entre régulation scientifique, viabilité économique  et diffusion des résultats de la recherche. Nous nous proposons ici de faire un rapide historique des tentatives de recension des revues de recherche en éducation de ces 15 dernières années, avant de dresser un panorama du paysage actuel des revues au niveau francophone et anglophone et d'envisager l'utilisation les plus pertinentes des revues dans le cadre d'une cartographie scientifique. Diaporama de présentation

enregistrement audio

Rey, O. (2009). Productivité et qualité scientifique : avec quelles publications compter ? Dossier de veille de l'IFÉ, n°46. Lyon : ENS de Lyon.

Nicolas Balacheff

Nicolas Balacheff (DR CNRS) : EIAH, les mots de la recherche

La recherche sur les EIAH couvre un large champ de problèmes en étroite interaction depuis la conception jusqu’au déploiement. De nombreuses disciplines sont impliquées. Leur diversité entraine celle des discours et des pratiques scientifiques en particulier lorsque sont soulevées les questions sur la nature des résultats, leur validité et leur légitimité. Les malentendus sont nombreux et les approximations courantes. L’entente est souvent locale et provisoire, à l’occasion d’un projet ou d’un congrès, et rend difficile la constitution d'un corps de connaissances stable. Pour dépasser cette difficulté, nous avons choisi une approche pragmatique en partant des mots du discours pour en faire l’inventaire et poser la question de leurs définitions. Il ne s’agit pas d'imposer une vision unique, mais d'explorer la richesse lexicale du domaine et d’établir, par ce moyen, des relations entre disciplines et traditions scientifiques. Ce dernier point est particulièrement important. S’il est vrai que la recherche sur les EIAH est internationale et que son vocabulaire est le plus souvent forgé par la sphère anglo-saxonne, il n’en reste pas moins que la plupart des chercheurs travaillent d'abord dans la langue de leur institution et pensent encore -- pour beaucoup d’entre eux -- dans leur langue maternelle. La question de la traduction ou de l’interprétation des termes se pose et peut faire apparaître plus que des nuances.  La construction d’un Thesaurus de la recherche sur les EIAH a donc été engagée pour répondre au double besoin de consolider la communication entre chercheurs de différentes disciplines et locuteurs des diverses langues. Je présenterai au cours du séminaire la procédure adoptée pour constituer le thésaurus, le dictionnaire et la stratégie éditoriale. La conclusion évoquera les leçons que l'on peut retenir, et proposera des perspectives de développement du projet. Diaporama de la présentation - Lien vers le thesaurus

enregistrement audio

Troisième partie : quelles synergies avec des projets connexes ?

Cette partie se compose de trois interventions, la première concerne un observatoire des SHS en cours de développement, les deux autres concernent deux projets ANR qui intègrent une dimension de cartographie.

Françoise Thibault

Françoise Thibault (déléguée générale de l'alliance ATHENA et directrice de programme scientifique à la FMSH) : L'observatoire des SHS, premières réalisations

Dans le cadre de la présidence de l'alliance nationale des sciences humaines et sociales (ATHENA), la Conférence des Présidents d'université a lancé les bases d'un observatoire des sciences humaines et sociales, ses objectifs : améliorer la visibilité des structures et surtout des recherches dans ces domaines (voir texte de perspectives). Les premières réalisations seront présentées fin septembre 2014, on s'interrogera sur les articulations possibles avec le projet de cartographie Diaporama de présentation

enregistrement audio

GarlattiSerge Garlatti présente le programme Orphée

Orphée (Organisation de la recherche pluridisciplinaire en e-education) est une réponse retenue à l'appel à projets générique de l'ANR 2014, qui intègre une perspective de cartographie des recherches en e-education. Diaporama de présentation

enregistrement audio

Eric Delamotte Eric Delamotte présente le programme Translit

Translit (La Translittératie comme horizon de convergence des littératies médiatiques, info-documentaires et informatiques) intègre une tâche relative à la cartographie de cette convergence. Diaporama de présentation.

 

enregistrement audio

ChabanneRéactions et questions : Jean-Charles Chabanne (IFÉ, ENS de Lyon)

Bilan de la journée, ouvertures vers la session du 16 décembre Diaporama de présentation

enregistrement audio

logos educmap

Les ressources du séminaire du 26 juin 2014

Pour chaque intervention, on trouvera ci-dessous l'enregistrement audio, et, le cas échéant, le diaporama de présentation.

Luc Trouche

Luc Trouche : Le cadre général du projet

On précise comment ce projet s’inscrit dans le programme scientifique de l’IFÉ (concevoir l’éducation comme un fait social total, développer une plateforme nationale de recherche au service des acteurs de l’éducation). Dans cette perspective, penser les interactions entre différents champs scientifiques qui concourent à l’intelligibilité de “l’apprendre et du faire apprendre” est crucial.

diaporama de présentation ; enregistrement audio

Emmanuel Picard : Les questions que le projet pourrait contribuer à éclairer

Emmanuelle PicardA partir de l’exemple de la cartographie européenne en histoire de l’éducation (“History of education:” Mapping the discipline/ISCHE), on s’interroge sur le périmètre et les variables d’une enquête cartographique thématique; et réfléchis aux possibilités d’identification des acteurs, des réseaux et des communautés actives ; en dernier lieu, il convient également de s’interroger sur le thésaurus à mettre en œuvre. Cette première approche a pour objectif de réfléchir à la question des frontières entre disciplines, mais aussi entre praticiens et scientifiques, en prenant en compte le cadre formel et institutionnel dans lequel s’exerce, en France, l’activité scientifique.

enregistrement audio

Pablo Jensen : Comment cartographier un domaine scientifique? Une exploitation des outils bibliométriques

Pablo Jansen

Je présente les outils informatiques que nous avons développés pour traiter une question simple : comment représenter, sur une feuille de papier, une institution scientifique? Je montrerai que notre approche est capable d’extraire une grande partie des informations contenues dans la base de données scientométrique “Web of Science” pour parvenir à ce but et ainsi aboutir à une représentation riche et sans biais disciplinaire. Bien sûr, la carte n’est pas le territoire, mais elle permet de démarrer une discussion informée sur les articulations scientifiques de l’institution ou domaine scientifique étudié.

diaporama de présentation ; enregistrement audio

Grauwin, S., & Jensen, P. (2011). Mapping scientific institutions, Springer, online

cartographie jansen

Marie Gaussel : Les projets déjà développés dans une perspective cartographique : approche méthodologique, résultats, obstacles

Marie GausselPlusieurs travaux se sont efforcés depuis une quinzaine d'années d'approcher une cartographie du champ de l'éducation, avec des méthodes et des résultats variés. On évoquera les réussites et les limites de certains d'entre eux au tournant des années 2000 (rapport Beillerot sur les thèses, enquête Jeannin sur les revues de recherche, rapport Prost...), dont les résultats ont contribué aux principes constitutifs de l'unité de veille scientifique de l'INRP. On reviendra sur le travail exploratoire de comparaison internationale de trois revues en éducation conduit à ce titre en 2010, qui a permis d'apprécier ce qu'il est était possible d'envisager comme travail qualitatif pour dégager des grandes tendances en matière de thèmes de recherche. Dans le cadre du débat plus général sur les critères d'évaluation de qualité de la recherche, seront mentionnés les débats sur le classement des revues introduits par l'ESF en 2007 (Erih-lists) ainsi que les tentatives du projet européen EERQI (2008-2011) pour lister ou identifier des critères de qualité extrinsèques ou intrinsèques des textes scientifiques dans le domaine de l'éducation. Enfin, la cartographie e-education réalisée pour le compte du ministère en 2011-2013 et le projet d'annuaire actuellement en construction au sein de l'IFÉ seront rapidement présentés : diaporama de présentation ; enregistrement audio.

Gaussel, M., & Rey, O. (2010). Tendances de la recherche en éducation à travers trois revues européennes. Dossier d'actualité de la VST, n° 55, juin. Lyon : Institut national de recherche pédagogique (INRP).

Jeannin, P. (2003). Revuemétrie de la recherche en Sciences humaines et sociales, Rapport synthétique et final de mission, Direction de la Recherche, Ministère délégué à la Recherche et aux nouvelles technologies, novembre, 74 p.

Prost, A. (2001). Pour un programme stratégique de recherche en éducation. Paris : Ministère de l’Éducation nationale.

carto e-education veille

Philippe Dessus : Analyser les pratiques scientifiques et éditoriales avec des outils scientométriques

Philippe DessusNoyons (2004) a établi un modèle de circulation de l'information pouvant être traité de manière scientométrique, et comprenant la communauté académique (acteurs) (pouvant communiquer de manière formelle ou informelle), l'archive académique (les productions écrites, médias) et le langage (mots, phrases, textes). Notre propos est de présenter une vue enrichie de ce modèle (en y ajoutant, notamment, les pratiques des chercheurs et des éditeurs) pour poser quelques questions à propos de cartographie académique, et de montrer comment des outils informatisés d'analyse automatique de la langue fondés sur l'analyse de la sémantique latente (Landauer & Dumais, 1997) peuvent aider à analyser certaines questions scientométriques (Dessus, 1999) : diaporama de présentation ; enregistrement audio.

Dessus, P. (1999). Où va la recherche en éducation ? Analyse factorielle de résumés de communications aux Biennales de l'éducation et de la formation. Année de la Recherche en Sciences de l'Education, 6, 201–219.

Noyons, E. (2004). Science maps within a science policy context. In H.F. Moed, W. Glänzel, & U. Schmoch (Eds.), Handbook of quantitative science and technology research (pp. 237–255). New York: Kluwer.

Landauer, T. K., & Dumais, S. T. (1997). A solution to Plato's problem: the Latent Semantic Analysis theory of acquisition, induction and representation of knowledge. Psychological Review, 104(2), 211–240.

Monique Grandbastien (Professeur émérite d’informatique, LORIA – Université de Lorraine) : Cartographie et conceptualisation d’un domaine

Monique GrandbastienLa cartographie d’un domaine est une forme de conceptualisation de ce domaine. Dans les systèmes informatiques fondés sur des représentations de connaissances, on parle plutôt de modélisation et le résultat du processus est une ontologie. Une autre forme de modélisation consiste à construire un thésaurus. J’évoque brièvement ces trois approches au travers de trois projets : La cartographie proposée à la demande du MESR pour le CIUEN de 2012 à Lyon, OMNIBUS, une ontologie pour l’éducation et le TEL (Technology Enhanced Learning) thesaurus. L’objectif est de voir comment les résultats de ces projets peuvent éclairer et nourrir l’entreprise actuelle de l’IFÉ : diaporama de présentation ; enregistrement audio.

Claude Bertrand (chargé de mission pédagogie auprès de la DGESIP) : Bilan de la journée et perspectives de développement, discussion

Claude BertrandDes questions "techniques" autour du projet (outils, méthodes ...) se posent, c'est au groupe de les affronter. Plus largement, le projet s’inscrit dans les six mois à venir, ce qui est très court : quelles définition et périmètre du travail peut-on se donner: repérer des catégories de recherche ; penser au type de vues à donner ; donner à voir les acteurs impliqués dans les recherches, la place des praticiens notamment est importante : quelle place leur est accordée dans ces recherches


Concernant l'aspect dynamique de la cartographie : comment intégrer l'aspect évolutif des données et ne pas figer les cartes? Mais aussi,  comment impliquer les acteurs dans la construction de ces cartes (construction collaborative) ?

Au-delà (il faut penser à l'après),  une question fondamentale semble être :  pourquoi une cartographie : quels buts et quels destinataires ? La réponse à ces questions va conditionner le travail qu’on va mener. A quoi cela va-t-il servir ? Par exemple, comment cela va-t-il servir dans le champ de la pédagogie universitaire ? Donner à voir les équipes, les acteurs… est-ce que ça peut contribuer au développement d’une "culture - recherche" partagée entre chercheurs et praticiens ? Ouvrir des cartes ou des champs de discussion autour de ces cartes

Au-delà de la démarche cartographie : quelle structuration envisager pour dynamiser ? Des appels ANR peuvent-ils s’inscrire dans ce cadre ? Explorer la piste de projets européens ?  Enregistrement audio de la discussion

Actions sur le document