INSTITUT FRANÇAIS DE L'ÉDUCATION

Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil » Recherche Groupes de travail Creuset d'Analyse des recherches Collaboratives (CrAC)

Creuset d'Analyse des recherches Collaboratives (CrAC)

Issu du travail de l’équipe EducTice dès 2016, ce séminaire s’est ouvert depuis octobre 2018 aux personnes intéressées dans l’Ifé et l’ENS de Lyon, et dans d’autres équipes et laboratoires menant des travaux collaboratifs avec les acteurs de l’éducation. Son organisation est reprise depuis 2020 par le pôle interface et incubation de l’IFÉ.

Qu’est-ce que le CrAC ?

Le Creuset d’Analyse des Recherches Collaboratives (CrAC) est un séminaire de recherche fondé sur un travail d’analyse de corpus utilisant des cadres théoriques variés. C’est un lieu d’échanges épistémologiques et méthodologiques puisqu'il s'agit de mener une réflexion à la fois pratique et théorique sur les façons de mener des recherches en collaboration avec des acteurs éducatifs (recherches collaboratives, recherches coopératives, recherches participatives…) et sur ce que ces recherches produisent. L’objectif du séminaire est de mieux comprendre les processus à l’œuvre dans ces recherches, d’identifier des modalités de travail, de construire et mettre à l’épreuve des outils théoriques et méthodologiques pour analyser ces collaborations.

Quel est le calendrier 2021-202 ?

Le séminaire sera organisé en présentiel, à distance ou en hybride en fonction du contexte sanitaire. La durée dépendra de la modalité.

  • mars 2022, CrAC de 14h à 16h30
  • 19 mai 2022,  CrAC de 14h à 16h30

Quels sont les objectifs du CrAC en 2021-2022 ?

Depuis 2016, pour analyser les processus collaboratifs en jeu dans la collaboration entre acteurs éducatifs et chercheurs, le CrAC a mis à l’épreuve différents outils d’analyse, en particulier les concepts d’objet frontière, de brokering et d’institution, et a contribué à construire un modèle théorique articulant ces concepts dans le cadre de la transposition méta-didactique (Aldon et al. 2013, Arzarello et al. 2014). En 2021-2022, le séminaire CrAC se propose de partager et de confronter des approches différentes de l’étude de la collaboration entre chercheurs et acteurs éducatifs : quels sont les objets étudiés ? Quels ancrages théoriques et quelles méthodologies pour les étudier ? 

Quels sont les modalités de travail ? 

Le CrAC repose sur des analyses croisées de corpus issus d’un temps de collaboration. Deux analyses au moins sont proposées au cours d’une séance du séminaire, une analyse par une personne interne au projet de recherche dont le corpus est extrait et une analyse par une personne externe, ces personnes pouvant mobiliser des cadres d’analyse différents (théorique ou pragmatique) et pouvant appartenir à des institutions différentes (recherche, éducation, ...).

Le séminaire CrAC est articulé en deux temps : 

  • En amont du séminaire, un participant propose un corpus et décrit son contexte , ce qui permet aux autres participants d’en prendre connaissance et éventuellement de l’analyser
  • Durant le séminaire le travail est focalisé sur les analyses de ce corpus et sur les échanges à partir des questions énoncées ci-dessous. Des notes sont prises durant le séminaire et les échanges sont enregistrés. Un compte-rendu des apports de la séance est partagé avec les participants.

 Quels sont les questions qui guident les analyses de corpus ?

Les questions guidant les analyses sont les questions récurrentes que nous nous sommes posées dans les séminaires CrAC des années précédentes :

  • Objets frontières, objets intermédiaires, objets de production : quels objets partageons-nous dans les recherches collaboratives ? Quels objets engagent, suscitent et nourrissent la collaboration et la production de savoirs ?
  • Passeurs, médiateurs, courtiers, brokers : quels rôles, quelles actions pour faciliter la contribution de chacun à la production de savoirs dans les recherches collaboratives ?
  • Implication des acteurs, statut et légitimité ressentis et construits par les acteurs : quelles postures, quelles organisations pour l’engagement, la reconnaissance et la contribution de chacun ? 
  • Les conditions organisationnelles de la collaboration : quels impacts de l’organisation spatiale et temporelle, effectifs, ordre du jour, planning … ?

En 2020-2021, ces questions seront enrichies par la question suivante :

  • Transposition méta-didactique : En quoi le cadre de la Transposition Méta-Didactique (TMD) (Arzarello et al. 2014) permet-il des analyses des travaux collaboratifs ? Quelles facettes de la collaboration est-il à même d'éclairer et d'analyser ? Quels autres points ne permet-il pas de comprendre ? Comment d'autres cadres théoriques pourraient-ils préciser les analyses réalisées dans le cadre de la TMD ? Les différents cadres d'analyse du travail collaboratif peuvent-ils se nourrir les uns des autres ? (Prediger et al. 2008) ?

Présentation du cadre de la transposition méta-didactique par Gilles Aldon (ex-responsable Equipe EducTice - Mathématiques - Ecole Normale Supérieure de Lyon - IFé - S2HEP, EA 4148)

 

Quel corpus proposer ? Qui peut proposer un corpus ?

Les corpus sont issus d’un projet de recherche collaboratif en éducation, voire d’un projet de recherche dans un autre domaine que l’éducation ou d’un projet de collaboration autre qu’un projet de recherche. Il s’agit d’une vidéo, d’un verbatim, d’un fil de discussion numérique… portant sur un temps de travail, une réunion.

Toute personne intéressée par la problématique de la collaboration peut proposer un corpus, il s’agit :

  • soit d’un chercheur travaillant sur la collaboration et souhaitant partager, confronter son cadre d’analyse 
  • soit d’un chercheur ou d’une autre personne appartenant à un groupe de travail collaboratif et souhaitant partager un temps de collaboration afin de mieux comprendre ce qui a été en jeu, ce qui a bien fonctionné, ce qui a posé des difficultés… Cette personne proposera son analyse pragmatique, intuitive de son corpus et bénéficiera d’une analyse plus scientifique et des échanges de la salle.

Quelles sont les productions et ressources du CrAC ?

Publications du CrAC

  • Aldon,G, Monod-Ansaldi, R., Nizet, I, Prieur, M.,&  Vincent, C. (soumis). Modéliser les processus de collaboration entre acteurs de l’éducation et de la recherche pour la construction de savoirs. Nouveaux Cahiers de la Recherche en Éducation.
  • Monod, Vincent, & Aldon (2019). Objets frontières et brokering dans les négociations en recherche orientée par la conception, Éducation & Didactique, Presses Universitaires de Rennes, 2019, 13 (2), pp.61-84.
  • Nizet, I., Monod-Ansaldi, R., Aldon,G., Prieur, M., & Criquet, A. (2019). L’analyse de valuations dans une démarche collaborative de recherche. La revue LEeE, 1, en ligne.

Ressources du CrAC

Références 

  • Arzarello, F., Robutti, O., Sabena, C. Cusi, A., Garuti, R., Malara, N., Martignone, F. (2014). Meta-didactical transposition: a theoretical model for teacher education programmes in Clark-Wilson, A., Robutti, O., Sinclair, N. (Eds) The mathematics teacher in the digital era, Springer Science+Business Media Dordrecht.
  • Aldon, G., Arzarello, F., Cusi, A., Garuti, R., Martignone, F., Robutti, O., & Soury-Lavergne, S. (2013). The meta-didactical transposition: a model for analysing teachers education programs. In A.M. Lindmeier, A. Heinze (eds.), Proceedings of the 37th conference of the international group for the psychology of mathematics education — Mathematics learning across the life span, vol. 1 (p. 97-124). Kiel, Germany: PME.
  • Prediger, S., Bikner-Ahsbahs, A., & Arzarello, F. (2008). Networking strategies and methods for connecting theoretical approaches: First steps towards a conceptual framework. ZDM, 40(2), 165-178.
 
Actions sur le document