INSTITUT FRANÇAIS DE L'ÉDUCATION

Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil » Recherche Enseignement supérieur NéopassSup, une plateforme de formation pour accompagner la pédagogie du supérieur

NéopassSup, une plateforme de formation pour accompagner la pédagogie du supérieur

Actualités

Le 8 février 2017, lancement officiel de NéoPassSup

NéoPassSupUne nouvelle plateforme de formation à la pédagogie dans le supérieur, étude conjointe de l'expérience des enseignants et de leurs étudiants, le 8 février 2017 à l'Institut français de l'Éducation.

Les inscriptions sont ouvertes.

La plateforme NéopassSup sera présentée aux différents acteurs de l'enseignement supérieur pour recueillir leurs réactions et analyses, et concevoir en leur présence des scénarios d’utilisation qui pourront être testés sur site et donner lieu à une seconde journée de retour d’expériences.
Suivez nous sur notre compte twitter @educIfe avec le # dédié  #NeoPassSup

Accéder à la plateforme NéoPassSup : http://neosup.ens-lyon.fr

 

 NéoPassSup s’adresse aux acteurs de l’enseignement supérieur

Dans la continuité de NéoPass@ction, prix interministériel Manager Public 2013, pour la formation des enseignants dans l’enseignement scolaire par la vidéo-formation, cette nouvelle plateforme donne à voir des situations pédagogiques filmées dans l’enseignement supérieur : le cours magistral académique, le CM interactif, le CM classe inversée, les TD…
 

Dans le prolongement de la conception de la plateforme NéoPass@ction pour la formation des enseignants dans l’enseignement scolaire, la plateforme NéopassSup, co-financée par l’ENS de Lyon et la DGESIP, a pour ambition de participer à l’accompagnement des enseignants dans le supérieur et à une transformation progressive des modalités d’intervention devant leurs étudiants.

La plateforme NéopassSup a pour particularité de donner à voir et d’analyser l’expérience conjointe des enseignants(es) - novices et chevronnés - et des étudiants(es) dans des situations réelles d’enseignement (cours magistraux, cours interactifs, cours inversés, travaux dirigés, etc.) pour en comprendre les logiques, leur pertinence et leur efficacité. 

NéoPassSup est porté par Luc Ria, professeur à l’ENS de Lyon et titulaire de la chaire UNESCO « former les enseignants au XXIe siècle ».

 

NéoPassSup : 4 présupposés théoriques pour un outil au service des acteurs de l'enseignement supérieur

  •  partir du travail réel pour comprendre les activités que déploient les enseignants en situations d’intervention notamment devant de grands groupes ; 
  •  partir de l’observation des enseignants débutants pour comprendre leurs préoccupations, expériences et raisonnements pratiques dans l’action (tout en mobilisant complémentairement l’activité de professeurs plus expérimentés) ; 
  •  partir de l'hypothèse selon laquelle la vidéoformation peut devenir un véritable vecteur de construction de l'expérience professionnelle ;
  •  analyser ces corpus vidéo pour en questionner l’efficience et envisager d’autres modalités d’intervention pédagogique dans le supérieur (et participer ainsi au renouvellement de la culture pédagogique des enseignants-chercheurs).

 

L'observation du vécu professionnel de l'enseignant et l'explicitation de l'expérience des étudiants

Pour chaque situation d’enseignement observée le « vécu professionnel » de l’enseignant(e) filmé(e) permet d’accéder à son expérience avec ses préoccupations, ses attentes dans la situation, les compromis qu’il(elle) se donne dans un travail qui s’est profondément renouvelé et complexifié, notamment depuis l’intrusion massive d’objets numériques dans les amphithéâtres produisant une « nouvelle géométrie pédagogique » (Paivandi et Espinosa, 2013). 

L’explicitation de l’expérience de plusieurs étudiant(e)s permet de comprendre leurs propres logiques et leurs différentes formes d’engagement dans les situations vécues (concentration, perturbation, décrochage, modalités d’apprentissage et types de raisonnement, etc.).

Les analyses de chercheurs offrent une autre intelligibilité des situations d’intervention face aux étudiants(es), en mettant en lumière les principaux organisateurs qui « font tenir » les situations et le potentiel de transformation des activités observées.

 

Actions sur le document