PRESENTATION
Programme :
Archinfo
Sigle :
INF-MEM
Titre :
MEMOIRE
Nombre de crédits :
30
Enseignant(s) associé(s) :
Habert, Benoit
Mague, Jean-Philippe
Préalable(s) :
INF01 
INF05 
INF03 
INF02 
INF04 
INF06 

DESCRIPTION

Le mémoire répond à une question problématisée en architecture de l'information. Le mémoire peut avoir une orientation avant tout professionnelle ou avant tout recherche. Dans ce dernier cas, il doit être effectué dans la perspective de pouvoir s'inscrire en thèse. 

Le mémoire répond à trois objectifs

  • Identifier un problème et ses enjeux. Un mémoire pose un problème (de recherche ou professionnel). La plupart du temps le problème ne s'est pas "inventé" tout seul, mais la littérature, la profession ou tout autre expertise en a établi la pertinence et le caractère critique. Il s'agit donc d'abord de repérer cette mise en place. Ensuite, mesurer l'enjeu de la résolution du problème fait aussi partie du travail. L'enjeu peut se mesurer, par exemple, par les conséquences de sa non-résolution, par la résistance dans le temps de la réponse, par son utilité immédiate ou encore la portée sociale locale (qui pourra utiliser cette solution avec bénéfice ?) ou plus globale (quel comportement sera modifié ?). Enfin l'analyse du problème énonce clairement ses composantes principales en termes de défi scientifique ou technique. Choisir une de ces composantes peut être suffisant pour un mémoire, mais il faudra alors montrer que le traitement de celle-ci facilite le traitement à venir des autres.  
  • Situer ce problème dans l'état de l'art pertinent. L'état de l'art, c'est où en est ce problème. S'il a déjà été abordé, quels sont les grands volets qui ont été distingués : on obtient une "carte" où l'on voit ce qui a déjà été fait et où l'on montre les régions inconnues ou les régions mal traitées (comme quand un problème a été abordé uniquement sous un angle, dans une discipline, et qu'introduire une nouvelle discipline montre des nouveaux aspects et des nouvelles solutions). Voir ce qui a déjà été fait et qu'il n'est pas besoin de refaire. Voir ce qui doit être prolongé. Voir les angles d'attaques manquants qu'on peut introduire. Identifier les fausses pistes. Identifier les précurseurs. L'état de l'art n'est pas un inventaire bibliographique "en relation avec" le problème traité, mais l'utilisation argumentée et critique des travaux qui font avancer la compréhension du problème, de ses enjeux et des solutions qui peuvent être proposées. 
  • Choisir une méthodologie adaptée. La nature même du problème contraint celle des méthodes à utiliser. Certains problèmes demandent la réalisation d'un prototype qui "donne à voir" la solution envisagée. D'autres supposent des entretiens avec des utilisateurs et des concepteurs et la mise au point d'une grille de traitement pour en rendre compte. 

Stage et mémoire

Le mémoire peut être articulé avec le stage.
Dans ce cas, le mémoire développe une solution concrète à un problème informationnel si le stage est réalisé dans une organisation ou une question de recherche si le stage est effectué dans un laboratoire.
Le bureau du master examine la compatibilité effective du mémoire avec le stage, à la fois en termes de charge de travail et en termes de convergence thématique. 

Si le stage et le mémoire sont en intersection pour les thématiques, il faut séparer ce qui est attendu en termes de rendu de chaque côté. Le rapport de stage est le bilan focalisé d'une expérience professionnelle, avec présentation distanciée du contexte. Le mémoire implique la prise en charge d'un problème effectif et des propositions pour le résoudre (meilleure compréhension d'une notion, d'un savoir faire ; réalisation d'un prototype...).

Objectifs d'apprentissage

Description des objectifs généraux et des objectifs spécifiques associés

  • Identifier un problème et ses enjeux
  • Situer un problème dans l'état de l'art pertinent
  • Choisir une méthodologie adaptée

COMPETENCES VISEES

Expertises : Savoir structurer l’écosystème informationnel
0%

Expertises : Analyser, concevoir et évaluer l’expérience utilisateur (UX)
0%

Expertises : Comprendre et expérimenter les technologies numériques
0%

Contexte : Maitriser la gestion dynamique des projets
0%

Contexte : Savoir faire dialoguer et coopérer les métiers connexes
0%

Contexte : Poursuivre de façon autonome et critique son développement professionnel
0%

OBJECTIFS D'APPRENTISSAGE

METHODES PEDAGOGIQUES

Rôle du directeur de mémoire

Le mémoire est encadré par un directeur de mémoire. Le directeur de mémoire peut être choisi au sein de l'équipe enseignante du master Architecture de l'information mais également à l'extérieur de cette équipe. Dans les deux cas, la proposition de directeur par l'étudiant doit être validée par le bureau du master. Le directeur de mémoire est membre de droit des jurys des soutenances intermédiaire et finale. 

Le directeur de mémoire doit maîtriser non seulement le domaine global dans lequel s'inscrit le mémoire, mais aussi le sujet plus spécifique proposé. Il doit pouvoir guider l'étudiant en lui indiquant les pistes fructueuses et en lui signalant les pistes à éviter. Il doit l'aider à s'orienter dans les travaux liés au sujet, en lui signalant les plus pertinents. Il est disponible : les échanges avec l'étudiant doivent être réguliers pour que les ajustements se fassent au fur et à mesure. Une bonne pratique consiste en début de mémoire à s'entendre sur une périodicité et un mode d'échange. Il peut être efficace de mettre en place un dossier partagé où trouver les documents et ressources produits : l'étudiant(e) y met les relevés de conclusion de réunions et, suffisamment à l'avance, les documents préparatoires aux réunions, l'encadrant(e) annote ces documents à l'avance également pour que les réunions soient plus fructueuses. 

Le mémoire doit être réalisé sur une période de huit mois. Trois de ces 8 mois doivent être intégralement consacrés au mémoire, ce qui exclut un stage pendant ces 3 mois. Cette période de 8 mois relève d'un des trois calendriers ci-dessous, une fois validées les six UE obligatoires :

 

Session 1

Session 2

Session 3

Janvier

 

Choix sujet, problématique, directeur et validation

 

Avril

Choix sujet, problématique, directeur et validation

Soutenance intermédiaire

Soutenance finale

Septembre

Soutenance intermédiaire

Soutenance finale

Choix sujet, problématique, directeur et validation

Décembre

Soutenance finale

 

Soutenance intermédiaire

 

CALENDRIER
EVALUATION

La réalisation du mémoire comprend quatre étapes :

  1. Choix du sujet et de la problématique discutés avec le directeur de mémoire envisagé et, le cas échéant, le maître de stage.
    Sujet, problématique et directeur de mémoire sont soumis via le responsable de l'UE au bureau du master qui les valide, les amende, ou les invalide. Les informations suivantes sont fournies : 1) encadrant 2) contexte 3) problématique (5 à 10 phrases) 4) déroulement prévu (4 à 6 grandes étapes) 5) contribution possible à l'architecture de l'information (de l'ordre de 5 phrases).

  2. Séminaire méthodologique : 30% de la note
    Avant la soutenance intermédiaire, l'étudiant suit 4 séances de séminaire consacrées à la recherche bibliographique, à l'établissement de l'état de l'art, à l'affinement de la problématique et à la définition de la méthodologie.

  3. Soutenance intermédiaire : 20% de la note
    L'objectif est que l'étudiant ait un retour sur son travail qui l'aide à le préciser et à le rendre fructueux. La reformulation de la problématique et de la méthodologie par le jury à l'issue de la soutenance intermédiaire fait office de "contrat" pour la fin du travail. 
    L'étudiant rédige un rapport de 10 à 20 pages (police 12 points, interligne simple) maximum présentant l'état de l'art, la problématique retenue et la méthodologie choisie. Ce rapport est fourni au jury 15 jours avant la soutenance intermédiaire, par dépôt dans le répertoire qui lui est indiqué. 
    Le jury lit et évalue ce rapport. Il envoie à l'étudiant une semaine avant la soutenance 3 questions, la première sur l'état de l'art rédigée par le directeur de mémoire, la seconde sur la problématique, la troisième sur la méthodologie. L'étudiant dispose d'une semaine pour préparer, sans l'aide de son directeur, ses réponses à ces trois questions. 
    Pendant la soutenance, l'étudiant présente devant le jury ses réponses à ces 3 questions en une vingtaine de minutes, discussion comprise. Si l'étudiant veut utiliser un support (diaporama, par exemple), il le dépose avant la soutenance dans le répertoire où il a déposé son rapport.
    Le jury fournit à l'étudiant(e) à l'issue de la soutenance intermédiaire son évaluation du rapport intermédiaire, de la soutenance et une "feuille de route" : ces orientations s'appuient sur le travail écrit et sur la soutenance orale et précisent les directions de travail que le mémoire et la soutenance finale devront avoir explorées. 
     
  4. Soutenance finale : 50% de la note
    L'étudiant rédige un mémoire synthétique de 50 pages (police 12 points, interligne simple) maximum, y compris annexes et bibliographie. Peut s'ajouter un prototype ou une démo.Ce qu'on attend de l'étudiant, c'est sa capacité à sélectionner dans l'ensemble de ce qu'il a pu rédiger (y compris pour la soutenance intermédiaire) et exploiter. C'est à lui de faire des choix, pas au jury qui lui doit disposer d'un document relativement court, comme dans différents contextes professionnels (rapport technique, note). 
    Si l'étudiant a réuni des documents qui lui paraissent pouvoir donner lieu à une exploitation ultérieure (éventuellement par autrui) et qui ne rentrent pas (en volume ou en lien avec le mémoire) dans les annexes telles qu'elles sont demandées, il constitue une partie Matériaux complémentaires autonome, que le jury n'aura pas à lire sauf s'il le souhaite, partie dans laquelle il mettra ces documents. Cette partie comprendra une table des matières.
    Ce ou ces ressources sont déposées par l'édudiant 8 jours avant la soutenance dans le répertoire qui lui a été indiqué.
    Le jury lit et évalue le mémoire. Il prépare des questions.
    La soutenance dure une demi-heure. La présentation par l'étudiant (10 minutes) ne résume pas le mémoire. Les 3 volets sont :
    • en quoi s'agit-il d'un problème important et quel est l'apport spécifique (la plus-value) du travail réalisé ?
    • les grandes conclusions/résultats du travail et ce qui les rend plausibles ;
    • quel temps a été consacré au mémoire et avec quelle répartition (biblio, enquêtes, entretiens avec le directeur, rédaction) ?

Pour les soutenances intermédiaire et finale, le jury est composé du directeur de mémoire et d'au moins deux autres professeurs.


Typologie
Titre
Date de rendu
%
Type
0%
0%
0%


REGLEMENTS

Réglement général du master en Architecture de l'information (ENS de Lyon), qui précise les droits et devoirs des étudiants et les modalités d'organisation et d'évaluation des UE. Vous pouvez le consulter directement ici : http://archinfo.ens-lyon.fr/medias/fichier/reglementation-archinfo-fev-2014_1391788240924-pdf